La Sainte Tartine ça se fête le 30 janvier

C’est la première

L’année 2017 est et restera la première année où le 30 janvier est devenu la journée de la sainte Tartine. Les 365 jours de l’année sont bien occupés par diverses fêtes dont certaines sont assez exotiques, la fête de l’orgasme (juste une fois par an mesdames), la fête des roux, la fête du pull moche de noël, la fête de Star Wars, etc, etc. Tu vois qu’il y en a pour tous les goûts. Le 30 janvier, enfin une fête qui m’interesse et une date qui mérite de figurer dans mon agenda chaque année ! La tartine mérite une place dans le milieu de la gastronomie et je n’ai pas hésité à participer et à promouvoir le lancement de cette journée.

Il est important de préciser ici que cette Sainte Tartine a été créée par une entreprise artisanale de l’Hérault que j’aime beaucoup, il s’agit de Rue Traversette, elle produit des préparations à base de fruits et légumes qu’on peut justement utiliser en tartinable. Je te conseille de goûter, c’est juste un régal, ça se trouve facilement dans toutes les bonnes épiceries.

La Tartine

On parle beaucoup du sandwich, de la pizza, du burger, du tacos, du kebab, mais il est clair que la tartine est souvent oublié dans cette liste. La plus connu des tartines est certainement la bruschetta même si elle ne représente qu’une seule version des milliers de déclinaisons qu’on peut imaginer.
Certains font aussi une comparaison malheureuse entre le sandwich et la tartine, ça n’a aucun rapport, la Tartine est un sandwich qui s’assume, car ce dernier est très secret, il cache son contenu, il n’ose pas se montrer. La Tartine est extravagante, elle s’affiche au public, elle est ouverte, tous ses ingrédients s’exhibent. De fait, elle doit être plus précise pour attirer le regard, elle ne permet pas la médiocrité contrairement au sandwich qu’il suffit de fourrer sans réflexion particulière si ce n’est le goût.

A l’occasion de cette fête j’ai moi même préparé une chtite Tartine incurvée au saumon mariné, au lard di Colonnata et au mascarpone. Le pain est croustillant, la garniture est moelleuse, tant en texture que dans les saveurs.

On fait la fête !

La Sainte Tartine c’est la fête de la Tartine, on doit donc la fêter dignement. Ce soir là la fiesta se déroule dans le restaurant Bistrot Bocaux situé à la gare Saint Roch à Montpellier. C’est un lieu que j’ai découvert avec beaucoup de plaisir, tu peux t’y rendre pour déjeuner ou pour dîner et profiter d’une offre pléthorique de bocaux, il y en a pour tous les goûts, des viandes, des poissons, des légumes, etc. Le gros point fort de ce concept et d’offrir une carte très vaste, franchement on ne sait que choisir, surtout que tous ces plats préparés sont faits artisanalement. J’y retournerai c’est certain.

Pour fêter la Tartine on a eu le droit de profiter de plusieurs créations originales inventées par plusieurs professionnels des métiers de bouche. Sur la photo ci-dessus, de gauche à droite, Bruno Dinel, un maitre boulanger chez « Au pain de mon grand-père » et vice-champion d’Europe, recordman du monde tartine, Julien Dubroc chef de son futur restaurant Chai Gourmet aux Matelles et qui a fait ses armes chez Paul Bocuse, et enfin Anne-Sophie Bercet chef pâtissière à La Laiterie à Lille et élue jeune pâtissière de l’année 2017 par le Gault&Millau. On a également eu la chance de goûter une tartine audacieuse offerte par Joffrey Morgallet le chef pâtissier du restaurant Le Vivier à l’Isle sur la Sorgue, une étoile Michelin.

Toutes ces tartines nous ont régalé tout au long de cette soirée, de l’apéritif jusqu’au dessert. La diversité des pains et des ingrédients permet aisément de constituer un vrai repas complet et équilibré pour toutes la familles ou les amis.

L’année prochaine, on fête la Sainte Tartine ensemble ?

En savoir plus :

https://www.facebook.com/saintetartine/?ref=br_rs

http://www.ruetraversette.com/

Plus de photos :

Laisser un commentaire