Balade Gastronomique en Grés de Montpellier pour une version 6.0

Article et photos par Cédric Vailhé

Pour cette 6 ème édition qui suscite de plus en plus d’enthousiasme 900 personnes étaient attendues ! Malgré le froid et une pluie battante, les gastronomes et oenophiles étaient bel et bien présents et ce, dès le top départ à 9h45.
42 flacons, 6 lieux inattendus, 6 succulents plats imaginés par le traiteur Grand attendaient les 900 fins gourmets …
Tout cela en plus, dans 6 lieux méconnus, ouverts spécialement pour l’occasion.
On y a vu un Montpellier qui étonne et qu’on prend plaisir à redécouvrir !

Chaque année la Balade gastronomique : “Aux Grés de Montpellier” surprend par son itinéraire qui change complètement d’une année sur l’autre pour le plus grand plaisir des fidèles qui reviennent avec plaisir.

L’appellation Grés-de-Montpellier-Languedoc est une AOC, née en 2003 (récolte 2002) anciennement Coteaux du Languedoc.
Les Grés regroupent exclusivement les vignobles de l’agglomération montpelliéraine et ses alentours. Le climat, sous influence maritime, bénéficie des vents marins humides du mois d’août qui favorise un certain type de maturité.
Sa zone s’ étend de la moyenne Vallée de l’Hérault au Vidourle avec comme limite au sud, le littoral méditerranéen et au nord, le Pic St-Loup.

Elle produit exclusivement des vins rouges avec 3 cépages principaux : Grenache (20% minimum obligatoire) Mourvèdre et Syrah. Possible cépage complémentaire : le Carignan.

Les vins possèdent souvent un nez intense avec des notes épicées et des aromatiques de fruits mûrs (cerise noire, mûre) grâce aux galets qui réchauffent constamment le terroir mais aussi souvent des parfums de violette, réglisse.

Cependant, beaucoup de vignerons font de plus en plus de vins sur la fraîcheur avec des aromatiques de petits fruits rouges (fraise, framboise, myrtille).
C’est un des 5 terroirs des Coteaux avec la Méjanelle, Saint-Christol, Saint-Drézery et Vérargues.

Le sol est exclusivement composé de calcaires durs, de galets roulés “les grés”.

et de sols marno-calcaires à dominante calcaire.

La superficie en production est de 150 hectares.

Place maintenant à la dégustation et aux accords mets-vins concoctés !

1ère étape: l’ Hôtel Haguenot

Il tire son nom du Doyen de la Faculté de Médecine qui le fit édifier au milieu du XVIII ème siècle.
Une sorte de “casin” inspirée des villas palladiennes.

Nous commençons par une mise en bouche :

“Financier aux olives du  Languedoc, fleurette d’aneth citronnée et filet de Haddock fumé”

Très réussi avec le moelleux du financier et ce fumé de l’Haddock qui reste bien en longueur.

Nous l’avons associé avec l’un des 7 vins présents à cet endroit : 3 blancs, 1 rosé et 3 rouges.

Le choix s’ est arrêté sur un vin blanc complexe en bouche :

AOP Languedoc Abbaye de Valmagne “Portalis 2017”

dominante de Roussanne accompagné de Marsanne et une pointe de Viognier.

Un vin sur la rondeur et la finesse ainsi que sur le coté fruits blancs (poire, pêche) et floral qui matche très bien avec le fumé délicat et persistant du Haddock.

2eme étape : la Maison des Avocats

2ème étape : Nous continuons la balade à pieds, au passage très bien fléchée, avec une signalétique discrète et efficace.
Nous arrivons dans ce bel édifice qu’est la Maison des Avocats.
Hôtel particulier de style classique, construit au XIX ème siècle où nous attendent 6 vignerons de pieds ferme avec : 1 blanc, 4 rouges et 1 rosé.

Et bien entendu aussi une entrée:

“Magret de canard farci au foie gras, sablé aux saveurs de pain d’épices et compoté d’oignons cévenol, réduction de Banyuls”.

Un plat très intéressant avec ce coté délicatement sucré du pain d’épices et du Banyuls.

Il y a eu hésitation quant à l’association mais c’est finalement le Chai d’Emilien “Epopée” 2015 qui grâce à sa fraîcheur sur les fruits rouges contrastant avec le plat, s’est imposé.

Le Mas De Martin “Vénus” fut également intéressant grâce à son caractère épicé, poivré.

Hors association mets-vins, j’ai personnellement préféré Le Mas des Colibris “Escapade 2016” qui est sur les fruits noirs bien murs (cerise griotte, mûre) mais l’association avec les mets fonctionne hélas moins bien.

3ème étape : Quartier Mandan

Nous arrivons au Quartier Mandan – Campus de Montpellier SupAgro, un très bel endroit avec des vignes test pour les étudiants et de différents cépages.

Cette fois nous sommes attendus par 9 vignerons !
4 blancs, 1 rosé et 4 rouges.

Et par une : “île flottante, Lotte dans un jus d’étrille & Banderille de poulpe”,

une très belle association avec le moelleux et le croquant du poulpe.

Nous l’avons assemblé avec un AOC Grés de Montpellier : “Grés Sorian” 2011, plus vieux millésime de la balade qui malgré sa matière a gardé de la fraîcheur, un vin complexe avec une belle et fine longueur en bouche. Une belle surprise !

4éme étape : Château La Gaillarde

Bienvenue au Château La Gaillarde, édifice emblématique de la grande école d’ ingénieur en sciences agronomiques de Montpellier où le célèbre Louis Pasteur lui-même, fut enseignant !

Cette fois-ci 11 vignerons nous attendent ! ( 9 vins rouges, 1 blanc et 1 rosé ) ainsi que notre plat :

“Filet de bœuf juste saisi, blinis de pomme de terre nouvelle, salpicon d’artichaut et asperge au lard di colonnata”
Un plat plutôt sur la rondeur qui tient bien l’estomac avec un filet tendre et ses légumes qui vont bien . En 1 mot : harmonieux !
Nous avons pensé l’associer avec 2 vins pour différentes raisons.

Le château Roumanières : “Le chant des Pierres 2015” en Grès de Montpellier, un assemblage Syrah Mourvèdre sur les fruits rouges et son caractère épicé qui va faire du bien en amenant de l’énergie et une touche rafraîchissante à ce plat.

Le domaine Haut-Blanville “1955” en Grés de Montpellier, un 100% Syrah, élevé 36 mois en fut de plusieurs vins qui va accompagner délicatement le plat par sa structure et ses tanins bien fondus.

Mais rappelez-vous : Le meilleur accord reste celui qui vous donnera des émotions !

5ème étape : le lycée Nevers

On s’approche ( malheureusement ) de la fin.
Un bus nous attend pour nous amener ensuite dans un lycée privé du XVII ème siècle : le lycée Nevers.

Cette fois nous passons au fromage :

Caylar de Lodève, fraîcheur de fruits rouges à la fleur de thym et pain au maïs”.

9 vins aussi nous attendent : 7 rouges, 1 blanc et 1 rosé.

Et un orchestre ! Très agréable, Jazz et spectacle de claquettes.

Pour l’ accord Le Mas de Lunès en Grés 2015 sur une dominante de Syrah accompagné de Grenache se distingue par ses tanins soyeux et ses épices. Le fromage étant sur la texture avec le confit de la pâte de fruits rouges au thym.

Il y a aussi un mariage intéressant avec le Château Saint Martin De La Garrigue 2013 en Grés sur une dominante de Mourvèdre vieilles vignes et une bouche veloutée grâce à la grande maturité du Mourvèdre.

6ème étape : le Jardin des Plantes

Nous continuons la balade et nous atterrissons cette fois… Au Jardin des Plantes !

Un endroit merveilleux qu’ on ne présente plus, une jungle à l’ intérieur de la ville et ce depuis 1593 !

Ce site est classé monument historique depuis 1992.

Cette fois-ci le dessert : “Pavlova fleurie aux fruits frais”.
Petite précision : la pavlova est un dessert à base de meringue ainsi nommé en l’honneur de la ballerine russe Anna Pavlova.
Un dessert tout à fait excellent où tous les ingrédients sont réunis pour finir en beauté !
Du fruit, de l’ énergie, un caractère floral et de la matière grâce à sa meringue.

Cette fois, nous avons droit à un service bar à vins où tous les 42 vins dégustés pendant la balade sont à nouveau présents et présentés cette fois, par de jeunes serveurs.

Nous associons ce dessert avec un vin blanc sec issu de 2 cépages : majorité Vermentino (Roll) accompagné de Roussanne.

Domaine de la Triballe “Aphyllanthe 2016”

tant son aspect floral (acacia) accompagne parfaitement ce dessert.

Autre accord possible : un rosé de saignée AOP Languedoc St Georges D’Orques:

Domaine Henry “vin vermeil” 2016.

Un rosé dit de gastronomie sur assemblage étonnant de 5 cépages : Carignan, Grenache, Syrah, Cinsault, Mourvèdre .
Savoureux et corsé il enrobe bien ce dessert.

Voilà fin du marathon gastronomique!

Une journée commencée à 9h45 et se termine à 17h30 dans la joie et la bonne humeur sans qu’ on ai vu le temps passer !

Malgré la pluie, les organisateurs avaient pensé à tout avec leurs kits imperméables, et les stands  bâchés afin de passer la meilleure journée possible.

En bonus et si vous vous rappelez de ce que vous avez dégustés, vous pouvez acheter tous ces vins  en fin de parcours.

Conclusion: on se languit déjà l’année prochaine !

En savoir plus :

http://www.gres-de-montpellier.com/

D’autres photos :

Info : J’ai été invité à participer à cet événement. Cet article en reste sincère, cet événement correspond parfaitement à ce que je souhaite partager sur ce blog.

Laisser un commentaire