Accueil / Restaurants / La Table de la Lyre, imbattable à Montpellier

La Table de la Lyre, imbattable à Montpellier

Je le kiffe

Il y a des rencontres qui marquent, celle avec PO, Pierre-Olivier Prouhèze en fait partie. J’ai adoré manger chez lui dans son restaurant à la Pompignane, j’ai été triste quand il a vendu et j’ai été heureux quand il m’a annoncé la future naissance. Le bébé s’appelle La Table de La Lyre, les parents Capucine et Pierre-Olivier sont très fiers du petit dernier. Il faut dire qu’il y a de quoi être fier, j’y ai déjà mangé deux fois, je suis fan, et je ne suis pas le seul.

La formule gagnante

PO et Capucine ont peaufiné tout le concept de ce restaurant pour trouver la formule gagnante. La situation tout d’abord, avec la volonté affichée de toucher en priorité la clientèle des bureaux, la zone “Euromédecine” au nord de Montpellier était idéale. Il y a beaucoup d’entreprises et peu de restaurants qui valent le déplacement au déjeuner. Pour le soir, le restaurant est ouvert du lundi au jeudi soir, le restaurant est facilement accessible et est surtout au rez-de-chaussée d’un hôtel dans lequel les clients ont aussi besoin de manger.

Le cadre est aussi une réussite, je veux surtout parler de la déco, je pense que Capucine n’y est pas pour rien, non pas que je doute des qualités décoratives de Pierre-Olivier. La salle de 95 couverts est très belle, moderne, confortable, et avec la cuisine ouverte. Pour l’été, il y aura une grande terrasse de 90 couverts également. Il faut dire que tout est neuf vu que le bâtiment est sorti de terre en 2019 et que la Table de La Lyre est ouverte depuis début octobre.

La carte est un ingrédient majeur de cette formule, elle est presque imbattable. Elle change chaque semaine, elle est identique et au même tarif midi et soir. Le tarif c’est simple, c’est 14€ un plat, 19€ l’entrée-plat ou le plat-dessert, et enfin 24€ pour la totale. A ce prix là, on a du choix en plus, 4 propositions environ à chaque fois. Et on n’est pas sur de la brasserie traditionnelle, il y a du niveau dans les assiettes, on peut parler de brasserie chic, de bistronomie, peu importe, il suffit d’aller y manger pour comprendre. Il y a de la cuisine, avec des cuissons longues, des beaux produits de saison, des légumes, des jus, des sauces, des dressages contemporains, et même de beaux desserts. Le menu de la semaine est disponible sur le Facebook du restaurant. J’ai quelques photos tout en bas de cet article pour te rendre compte.

Enfin, dernier ingrédient de cette réussite, c’est la carte des vins. Ce n’est pas qu’elle est énorme, elle est bien faite avec des quilles très sympathiques, mais c’est surtout les tarifs qui là encore sont au juste prix. A 20 balles, et même pour un peu moins, on peut déjà se prendre une bouteille bien tranquille.

Toute cette formule fonctionne à merveille, c’est plein midi et même le soir. C’est ce qui permet aussi de maintenir ces prix avec cette qualité. Il vaut mieux avoir 90 couverts à 24€ que 40 à 35€. Ils ont tout compris. Pour moi, le menu proposé et ce qu’on a dans l’assiette se retrouve plutôt au dessus de 30€ dans d’autres établissements. Finalement tout le monde est gagnant, les patrons et les clients. Perso, en tant que client, on sort de son repas heureux, l’estomac plein, les papilles heureuses et le portefeuille serein.

Il faut y aller

C’est pour moi, aujourd’hui, le meilleur rapport qualité / prix de Montpellier, je n’ai pas peur de le dire. Dommage que ce ne soit pas ouvert le week-end, mais c’était aussi ça l’idée initiale, que PO et Capucine puissent profiter d’une vie de famille les week-ends afin de tout donner la semaine. Des patrons heureux, ça fait aussi des clients heureux, et franchement, il suffit de les regarder travailler pour se rendre compte qu’ils le sont.

Bon, j’y retourne quand moi ? … Ah oui, surtout, il faut bien penser à réserver hein, sinon tu risques de te retrouver devant la porte à devoir rebrousser chemin, ce serait dommage.

En savoir plus :

https://www.tabledelalyre.fr/

https://www.facebook.com/tabledelalyre/

Toutes les photos :

A propos bOb

A lire également

Toute en ébullition

Article écrit par Nathalie, ma douce C’est l’état dans lequel j’étais quand Chéri m’a invitée …

Laisser un commentaire