Les ambassadeurs des Grés de Montpellier

Je suis jury !

Les Grés de Montpellier ont lancé un rituel annuel qui consiste à élire les 10 vins ambassadeurs de l’appellation. Par deux fois j’ai pu assister à la soirée qui permettait aux vignerons de voter à l’aveugle et de révéler les 10 vins les plus représentatifs de l’appellation sur un même millésime. Cette année, bingo, on m’a proposé d’être dans le jury de cette soirée, de participer à la dégustation à l’aveugle et de voter pour classer les flacons proposés afin de voir se révéler les 10 heureux ambassadeurs du millésime 2016. C’était la nouveauté de cette édition, d’ouvrir le jury à d’autres personnes que les vignerons, des journalistes, des œnologues ou des sommeliers.

Quel honneur de pouvoir participer à une telle soirée, je n’ai pas hésité une seconde pour accepter même si j’avais un peu peur de ne pas être à la hauteur n’ayant pas la technicité d’analyse d’un professionnel. Le rendez vous était fixé à 18h le lundi 8 octobre au Château de Flaugergues à Montpellier, je te raconte.

La dégustation et les notes

La dégustation s’est faite en 2 étapes. Tout d’abord nous étions séparés en 4 tables de 9 personnes, ça fait 36 dégustateurs si je calcule bien. J’étais à la table 1 en compagnie, entre autres, de Sébastien Galtier (Mas des Colibris), de Geoffroy d’Albenas (Château Bas d’Aumelas), de Caroline Furstoss (sommeliere de Jean François Piège, mon idole, et journaliste pour la revue des vins de france), de Laurent Jotteur (sommelier à La Tour d’Argent à Paris).

Nous devions déguster 11 bouteilles numérotées de 1 à 11. Les autres tables dégustaient également d’autres vins différents, pour un total d’environ 45 flacons. 11 vins à noter ce n’est pas simple, on a fait ça dans un silence de cathédrale, en jugeant les vins sur 4 axes, le visuel, le nez, le goût et le jugement d’ensemble. On avait décidé de noter sur 20. Ma note la plus basse fut 10 et la plus haute 16. Suite à cette notation individuelle, on a fait simple, on a fait la moyenne de toute notre table sur chaque bouteille afin de sortir nos 4 vins préférés. Je ne te cache pas qu’il y a eu quelques débats et échanges sur certains vins.

Chaque table ayant sorti 4 vins, on a désigné 2 personnes de notre table, Mme Furstoss et Yves Euzet (ancien président des Grés de Montpellier) afin d’aller goûter les 16 vins issus des 4 tables et d’aboutir aux 10 vins ambassadeurs des Grés de Montpellier sur le millésime 2016.

Les 10 ambassadeurs

Roulement de tambours, mesdames et messieurs, voici les 10 flacons qui représentent le mieux le millésime 2016 des Grés de Montpellier :
– Château Saint Martin de la Garrigue, la cuvée Grés
– Domaine de Roquemale, la cuvée Lema
– Domaine de Saumarez, la cuvée Trinitas
Château du Ministre, la cuvée La Banquière
Clos de l’Amandaie, la cuvée Huit Clos
Cour Saint-Vincent, la cuvée Mille Pierre (elle est absente de ma photo ci-dessus)
Château de Flaugergues, la cuvée La Sommelière
Mas du Novi, la cuvée L’Aigue de Novi
Domaine de Siléne, la cuvée Siléne des Peyrals
Vignobles Paul Mas, la cuvée Sillenius

Bravo à tous, c’est une super sélection et bravo aux autres, c’est quand même preuve d’une belle mentalité d’accepter de jouer le jeu de cette « compétition ».

Mes notes

Le lendemain de la dégustation, au délà des 10 vins sélectionnés, on a aussi eu la révélation des bouteilles cachées sous les numéros. J’étais impatient de découvrir les 11 vins de ma table pour savoir quels étaient les vins que j’ai bien noté et les autres aussi. Globalement je suis content car j’avais mis de bonnes notes aux 3 vins de ma table qui ont terminé dans les 10.
– Château Saint Martin de la Garrigue, la cuvée Grés : 13/20. J’ai adoré son équilibre sur le poivron et le poivre blanc. J’ai noté un peu en dessous à cause d’un nez un peu trop discret, j’adore les vins qui s’expriment aussi olfactivement.
– Domaine de Roquemale, la cuvée Lema : 13/20. J’ai justement aimé le nez opulent qui rempli le verre. J’ai un peu moins apprécié une réduction trop importante qui manquait un peu de délicatesse pour moi, vis à vis de ce que je cherche dans un Grés de Montpellier.
– Domaine de Saumarez, la cuvée Trinitas : 15/20. Je me suis régalé de sa garrigue, de sa finesse et de son élégance. Je l’ai noté « pur » sur ma fiche, rien à dire, c’est du bonheur.

J’avais aussi mis de très bonnes notes sur 2 autres vins :
Clos de l’Amandaie, la cuvée Amandaie : 16/20. C’est un vin qui a été finaliste, parmi les 4 de notre table. Il m’a plu avec ses fruits noirs et ses tanins qui s’harmonise avec une finale qui sait rester fraîche. J’ai noté un beau potentiel dans 3 à 5 ans sur ce vin. A tester à nouveau plus tard, je pense que ça va être du lourd.
Château de Fourques, la cuvée A l’ombre du vent : 16/20. J’ai noté sur ma fiche que c’était exactement le style de vin que je cherche sur un Grés de Montpellier, de l’élégance, de la droiture, de l’équilibre et un assaisonnement digne d’un grand plat gastronomique (vanille de Madagascar, réglisse et piment d’Espelette).

Ca se fête !

Suite au sérieux de la phase de notation, on a pu passé une superbe soirée musicale en bonnes compagnies, à savoir de nombreux vieux millésimes des Grés de Montpellier. Je pense avoir tout goûté, merci amis vignerons pour cette générosité. Mention spéciale pour le Château Haut Blanville qui nous a proposé une belle panoplie de millésimes. Il y avait aussi une table remplie de blancs et de rosés des domaines, j’ai dû faire l’impasse, mon palais n’était plus en état, snif.

La fête ne s’est pas arrêté là puisque le lendemain j’ai passé la journée avec les vignerons, en démarrant par un petit déjeuner au Château de Flaugergues, en continuant par une visite pédagogique des vignes du Domaine de la Triballe et en terminant dans ce même domaine autour d’un cuisseau de sanglier et … de nombreuses bouteilles !

Il faut rappeler qu’Olivier Durant, le vigneron du domaine possède également la casquette d’être l’actuel Président des Grés de Montpellier. J’aime cet homme, il est passionnant, habité par ses vignes, de la feuille jusqu’aux racines, je t’en reparle très bientôt.

Et merci à Alexandre Thouroude, le Directeur des Grés de Montpellier pour cette invitation, j’ai kiffé !

En savoir plus :

http://www.gres-de-montpellier.com/

Toutes les photos :

One thought on “Les ambassadeurs des Grés de Montpellier

  1. 16 décembre 2018 at 4 h 12 min

    So as to have a good content, studies are vital with regard to those.
    It has to grab the attention of the reader, enough for these phones
    want posted more about the difference. https://918kiss.bid/games/mega888

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.