AlléluMIA j’ai enfin pu y manger !

IMG_20130307_200313

Voila un restaurant dont tout le monde me parle et pour lequel à chaque fois, avec la honte sur mon visage, je suis obligé de répondre que je n’y suis jamais allé. C’est réparé, c’est fait, j’y ai mangé. Merci ma chérie pour cette invitation surprise de très bon goût.

Ce restaurant, ouvert depuis une bonne année, est adossé au showroom de meubles design, lounge & co bien connu des Montpelliérains : RBC. A sa tête, en cuisine, Pascal Sanchez, un chef avec un CV à faire pâlir tous les restaurateurs à 10km à la ronde. Pour la cave également, une sélection travaillée par Chistophe Tassan, meilleur ouvrier de France, voui monsieur !
Du coté de l’espace, c’est sobre, très sobre avec un grand bar central dans un esprit brasserie chic. Le point négatif, je trouve, c’est qu’il y a tout un coté avec des tables le long d’une banquette, ça ne doit pas être très agréable vu la proximité des voisins. Nous avions une table séparée et c’était très bien. Egalement un bémol sur les toilettes relevé par ma chérie, il n’y en a qu’un, commun pour les femmes et pour les hommes. Dans un lieu construit, tout neuf, ils auraient pu penser à gérer de manière différente ce point important pour ces dames.

IMG_20130307_200247

C’est parti, on se lance avec le menu E/P/D à 42€. Rassurez vous, à ce prix là on a droit en bonus à des bouchés apéritives, à une mise en bouche et enfin à des petites bouchés sucrées.
Justement en haut de l’article, 3 bouchés avec de gauche à droite une meringue soufflée au poivre des hauts plateau du Guatemala (ou un truc du genre) surmontée d’un Cromesqui au chèvre, un petit sablé au gingembre surmonté d’un sel gris d’une île au nord de la Bretagne et enfin une brochette avec un suprême d’orange et une demi-sphère de Cava (un vin effervescent espagnol) gélifiée. Les 3 se sont très bien mangées et étaient totalement différentes.
Ci dessus également 2 sticks feuilletés avec une mousse légère de thon bonite réhydraté. Ca ressemblait un peu à de la brandade, je l’ai terminé avec du pain. D’ailleurs en parlant du pain, ce n’est pas ce qu’il y a de meilleur dans ce restaurant. J’accorde beaucoup d’importance à ce détail, j’ai donc été un peu déçu par la simple baguette de qualité moyenne (ce soir là) coupée en tranche.

IMG_20130307_202058

On commence le repas avec cette mise en bouche construite comme un dessert, composée d’agrumes, d’un granité et d’une petite mousse au gingembre. Ca a le mérite d’ouvrir l’appétit, j’ai apprécié.

IMG_2070

L’entrée de ma chérie, de belles noix de Saint Jacques sur une crème d’épinard et de mâche, pomme fruit et oignon frit. J’ai à peine pu y goûter  elle s’est vraiment éclatée avec ce plat surtout grâce à une cuisson exemplaire du coquillage.

IMG_20130307_203110IMG_20130307_203151

Moi j’ai choisi une autre entrée avec 2 assiettes, la première à gauche est une terrine de lapin en gelée sur une piperade de poivron avec une tuile de pain et des petits filets de sardine (je crois). La deuxième, pour contrebalancer la puissance de la terrine, est un beau morceau de Mozzarella di bufala, huile d’olive, roulés de courgette et filet de sardine (je n’en suis toujours pas certain).
Un bon gros kiff sur cette entrée, je me suis régalé, c’est du beau travail. Bon, le film étirable resté collé sous mon assiette était en trop mais ce n’est pas un drame.

IMG_2073

Le plat de madame, je n’ai plus le contenu exact mais ce dont je suis certain c’est qu’il s’agit d’un suprême de volaille en cuisson basse température et d’une purée de cèleri.  Sous la viande il y a plusieurs légumes et des petites rattes confites, avec le jus corsé c’était vraiment excellent. Avec du bon pain ça aurait été parfait.

IMG_20130307_205115IMG_20130307_205142

Pour moi, encore une fois un plat avec deux assiettes, décidément on va croire que je suis un ogre : )
Il s’agit d’une blanquette de joue de porc ibérique et oignons grelot accompagnée d’un medley de légumes (carotte, champignon, asperge) revenus dans du beurre. J’ai adoré la viande, fondante en bouche, du pur bonheur. La sauce, puissante en citronnelle sort ce plat des sentiers battus pour en faire une belle interprétation.

IMG_2090

Cette fois ci c’est ma chère et tendre qui a eu droit aux deux contenants, une assiette et une coupe sur pied, pour cet opéra version Mia. Dans l’assiette il y a l’opéra et dans la coupe on y trouve, cachée, une panna cotta et sur le dessus une crème fouettée et une glace. Je n’ai plus souvenir des parfums mais, pour avoir goûté à tout, le mariage des saveurs fonctionne.

IMG_20130307_214534

Pour moi, c’est moins construit mais c’est très bon avec une alliance de la banane et de la prune reine claude. C’était bien bon, j’ai été bluffé par la tuile, comme une dentelle de sucre puissante en goût. Du coté des desserts le niveau est là, ça ne fait aucun doute.

IMG_20130307_214601

Pour terminer le repas on nous apporte 2 macarons et 2 cookies, c’est toujours le petit plus qui fait plaisir.

IMG_2083

Mince, nous voila à la fin de l’article et je n’ai pas parlé du vin. Avez vous cru ne serait ce qu’une seconde que j’ai pu faire un repas sans vin ?
Après un verre de vin blanc en apéro dont j’ai zappé totalement le nom, j’ai opté pour cette bouteille d’Alain Chabanon, Campredon 2011 du coté de Montpeyroux. Franchement ce fut une très bonne surprise qui a fonctionné a merveille sur mes plats. Ce vin issu de vignes en agriculture biologique propose un bouquet fruité tout en suavité autour d’une prédominance d’une belle Syrah. Sans élevage en fut il n’en demeure pas moins profond, beurré et épicé. Une vraie bonne surprise.

Un petit mot tout de même sur le service, je n’en ai pas parlé, c’est surement le point le moins agréable de ce restaurant. Hormis un jeune homme au service qui mérite 20/20 grâce à un sourire et un service impeccable, pour les autres, surtout une jeune fille, c’est 8/20. Il y a donc un écart considérable entre le jeune homme qui, souriant, nous explique le contenu des assiettes et la jeune fille qui ne fait que poser les plats sur la table comme dans une simple brasserie. Personnellement dans ce type d’établissement, avec ce type de cuisine, j’aime qu’on m’explique ce qu’on m’apporte et qu’on prenne soin de moi, en me servant du vin quand mon verre est vide par exemple.

Pour résumer, je suis allé au Mia, j’ai apprécié, j’y retournerai pour la cuisine ! C’est du haut niveau, ce n’est pas étonnant qu’ils se soient vu attribuer un bib Michelin dans le dernier guide rouge. Bravo chef c’est du beau travail, il ne reste que quelques détails à régler pour que ce soit parfait.

http://www.miarestaurant.fr/

 

 

11 thoughts on “AlléluMIA j’ai enfin pu y manger !

  1. fonfec
    3 avril 2013 at 21 h 12 min

    Oui alors j’avais hate que tu écrives cet article puisque pour nous c’est devenu notre « cantine »… oui bon j’exagère un peu 😉

    Disons qu’habitant juste à côté nous y sommes déjà allés plusieurs fois et nous n’avons jamais été déçu par le contenu de notre assiette.

    La seule fois ou j’ai été surprise, c’est un samedi midi, je pensais avoir la carte du week-end (donc celle du soir avec un peu de tralala), mais non ils appliquent la carte du midi de la semaine. J’étais un peu déçue car j’avais réservé pour un anniversaire et je m’attendais à une carte plus élaborée.

    Un point que j’apprécie également, c’est qu’ils ont trouvé le juste milieu pour l’énoncé des plats sur la carte : c’est une « jolie phrase »assez poetique mais qui annonce exactement ce que l’on va manger avec tous les ingrédients principaux ( et parfois il y en a pas mal).

    Un de mes regrets, c’est parfois le manque de choix. Il m’arrive de ne pas prendre de dessert car aucun des 3 ne me plait et j’aime pas me forcer !

    c’est une adresse que je recommande à tout le monde

  2. bOb
    5 avril 2013 at 1 h 05 min

    C’est une belle cantine, dans moins d’un an mon bureau sera à 50 mètres du restaurant … hé hé hé, ils risquent de m’appeler par mon prénom : « bonjour bOb, votre table habituelle ? ».
    Je suis d’accord avec toi, je le recommande également même si je sais que le lieu peu surprendre un peu.

  3. Serge
    28 janvier 2014 at 14 h 18 min

    C’est pas ma cantine,mais presque je le fréquente à chaque occasions,jamais déçu.faut quand même tenir compte du rapport qualité prix qui est ecxellent par rapport à certains établissement.le problème du pain est résolu,je leur avais fait moi même la remarque.pour ce qui es du serveur 20/20 qui venait du verchant il n’y es plus il a été sacrifié sur l’hôtel des nouveaux horaire.BOB salut à toi

  4. bOb
    29 janvier 2014 at 7 h 27 min

    Bonjour Serge,
    On est assez d’accord pour les assiettes et tant mieux pour le pain, merci d’avoir contribué à la défense du bon bain français !
    Bonne nouvelle pour moi, dans 15 jours mes bureaux déménagent à 50 mètres du MIA ! Je compte bien en profiter régulièrement. Hé hé hé !
    On s’y croisera peut être 🙂
    bOb

    1. Anonyme
      29 janvier 2014 at 19 h 30 min

      Y bob,juste pour info j’y serais le 6 février au soir.je te souhaite les meilleure papilles possible.serge

    2. Serge
      7 février 2014 at 13 h 13 min

      Je suis retourne au MIA,à part le dessert qui été fabuleux je fus vraiment déçu par mes deux plats un paleron de veau à l.orange sans personnalité et un suprême de volaille à la garniture quelconque et trop sale.il en fut de même pour mon épouse.ce soir la j’ai compte 8 couverts???

  5. bOb
    31 janvier 2014 at 20 h 22 min

    Merci Serge. Le 6 février au soir moi je suis à l’open sud de France. A partir du 15 février le MIA va me tendre les bras le midi. Et ça ne sera pas le seul, je pense par exemple à De l’Art ou du Chochon !

    1. Anonyme
      31 janvier 2014 at 22 h 47 min

      De l’art et du cochon,une formule extraordinaire,tu choisi ton vin dans la cave ouverte ,au public au prix de la bouteille ,et tu ne paye qu’un droit de bouchon et on te le sert à table,cela te permet à prix modeste de déguster quelques beaux flacon.pour la cuisine il y a un petit moment que je n’y suis pas allés,mais j’y es mangé les meilleure coquilles st jacques sauvage de ma vie.a plus bob.si tu veu des photos du mia fais moi signe.

  6. Serge
    31 janvier 2014 at 22 h 48 min

    Je ne suis pas anonyme,je suis serge

  7. bOb
    6 février 2014 at 0 h 39 min

    On est assez d’accord Serge, nos avis se rapprochent. C’est tout de même bien de bien manger !

  8. bOb
    7 février 2014 at 20 h 04 min

    Oups oups oups. 8 couverts un jeudi soir ! C’est la crise ! Ont ils perdu un adepte ?
    Ce midi, dans le même coin j’ai mangé au restaurant AOC. Simple, sympa, frais, bon mais peut être avec des prix un peu trop élevés.

Laisser un commentaire