Accueil / Restaurants / La jolie mécanique des frères Bonano

La jolie mécanique des frères Bonano

En voilà un que je veux me faire depuis pas mal de temps ! Il faut dire que vous avez été nombreux à me dire qu’il fallait absolument que je m’y rende. C’est fait, et l’expérience fut belle, j’ai pu m’y régaler il y a quelques temps.

Quelques petites explications

Tout d’abord sur le nom du restaurant, la mécanique, il n’y a aucun rapport avec le milieu de la mécanique automobile lol. En fait le lieu est une ancienne filature qui servait à confectionner les habits des militaires de la Première et Seconde Guerre Mondiale. C’est le ruisseau Madale, juste derrière le restaurant, qui fournissait l’énergie au moulin sous la bâtisse qui alimentait les nombreuses machines à tisser.

Ensuite, les frères, il y a tout d’abord Benjamin Bonano, le sommelier, qui a fait ses expériences dans de très beaux établissements, les Frères Pourcel au Jardin des Sens (Montpellier), le Ritz (Paris), le Cabro d’Or (Baux de Provence) ou le Four Seasons (Hong Kong). Il a pu ensuite revenir dans sa Vallée de l’Orb natale, tout d’abord à l’Auberge de Combes avec son frère, puis leur Mécanique ici. Je te reparle de la cave un peu plus loin.
Il y a ensuite Clément Bonano, le cuisinier, amateur du “manger vrai”. Il a lui aussi travaillé dans de belles tables, dont le Jardin des Sens (Montpellier) comme son frère, le Palm Beach (Londres) ou surtout de l’Auberge de Combes pendant 7 années.

Le Granit

C’est le nom du restaurant gastronomique du lieu, il y a aussi un autre espace plus bistro qui ouvre en fonction des saisons. Le jardin extérieur inspire au calme et à la gastronomie, un lieu idéal pour un repas mais aussi pour l’apéritif ou le digestif. La salle intérieure est un mélange de pierre, de bois et d’acier, les tables sont grandes, dressées au cordeau et invite à la dégustation. De notre table on peut apercevoir la cuisine ouverte, la cave vitrée centrale, mais aussi sous une vitre au sol, la grande cave située sous la bâtisse.

Côté carte, il y a deux menus :

  • Saltimbanques à 65€ – plus 15€ pour le fromage – plus 35€ pour l’accord avec les vins. C’est un menu avec une entrée, un plat et un dessert, plus quelques snacks pour démarrer le repas.
  • Minéral à 110€ – plus 15€ pour le fromage – plus 60€ pour l’accord avec les vins. C’est un menu surprise avec pas mal de choses inside, en comptant tous les snacks, on arrive facilement à plus de 15 choses à déguster.

Au grand dam d’un compagnon de table #LaPince nous avons fait le choix du menu Minéral sans aucune hésitation.

On s’est laissé guider dans un menu qui a comblé nos papilles de plaisir. Il y a beaucoup de goût, de l’audace aussi, et pas mal de technicité. J’ai aimé cette diversité, le dressage, le service et le côté ludique de certaines propositions.

Je te laisse découvrir tout ce que nous avons mangé :

SNACKS

Focaccia, origan sauvage / huile d’olive de la mécanique
Anguille fumé / Tapioca soufflé
Maquereaux à la flamme / Riz noir croustillant / yuzu
Tielle presque comme à Sète
Sphère de foie gras /Banyuls /pop-com
Jambon beurre 20
Tartelette aux 3 betteraves
Crevette sauvage / Espuma d’une rouille / ail noir
Huitre spéciale Tarbouriech N°2 en semi-pris / granité gingembre fermenté

LANGOUSTINES DE PAS TRES LOIN
En fin tartare au couteau / céleri / granny smith / Espellette

TURBOT DE LIGNE
Cuit en vapeur douce, obione-Sumac,
Petits pois à la française, Classique sauce Noilly-citron

SORBET RHUBARBE

BOEUF D’AUBRAC
Au sautoir au beurre noisette et poivre fumé, Asperge blanche, carotte des sables, jus de bœuf cuisiné

LES FROMAGES FRANCAIS

RIZ AU LAIT
Vanille-confit d’agrumes d’hiver-zéphir Basmati

LE TUBE A PAPA
Chocolat Valrhona crémeux et praliné cacahuète, Sorbet Sudachi

La cave

Ca faisait très longtemps que je n’avais pas été confronté à une telle cave à vins ! Elle est juste ouf ! Le plus dur c’est de ne pas passer une ou deux heures à tout lire. J’ai à peu près compté, on doit être pas loin des 1000 références ! Ouf ! Il faut dire que Benjamin est un passionné, un obsédé des vins. Il a une culture plus qu’affûté, c’est un régal de papoter avec lui.

Pour le coup, on s’est laissé tenter par un vin blanc qu’on voulait beurré / toasté (pour Mme Pascale), la cuvée “Very Limoux” 2020 de chez Anne La Joyeuse, un Chardonnay qui a bénéficié d’une fermentation en fûts avec des bâtonnages quotidiens.

Ensuite, on a opté pour la cuvée Supernova rouge 2020. C’est un vin nature du Roussillon assez atypique vis à vis des vins de cette région. Il est vif, très noyaux de cerise, avec un contour assez paysan. J’ai adoré, je crois que mes voisins de table un peu moins lol

Pour les desserts, deux verres nous ont été proposés, tout d’abord un vin doux Hongrois, un Tokaj, magnifique par son sucre maitrisé (30 gr environ), son acidité et sa fraicheur. Ensuite, un domaine Vaquer Rivesaltes hors d’âge ambré Solera de 30 ans, ce système intelligent d’assemblage multi millésimes. Il nous a régalé par sa complexité autour des fruits confits, des noix et d’épices douces.

Pour couronner le tout, on a eu la chance de pouvoir visiter l’immense cave, j’ai eu du mal à en sortir tellement il y avait des choses à y voir !

Mais pourquoi ?

Alors, la question qu’on s’est posé en sortant de table, c’est de savoir pourquoi ce restaurant n’avait pas déjà reçu de belles récompenses. Il est tout juste référencé au guide rouge Michelin, alors que bon, j’ai déjà un bon stock d’étoiles à mon compteur et je peux te dire qu’il en mérite largement une ! Côté Gault&Millau il affiche 2 Toques et un 13 sur 20, WTF, il faut vite me monter cette note et gagner une toque de plus aussi par la même occasion, large !

Non mais allo quoi !?

Pour te faire une idée par toi même, il faudra te rendre dans les hauts cantons de l’Hérault, tu peux également dormir sur place ou pas loin, pour profiter aussi des nombreux attraits naturels de cette zone héraultaise.

Adresse : Lieu-dit La Mécanique Sainte-Colombe, 34390 Colombières-sur-Orb

En savoir plus :

https://www.lamecaniquedesfreresbonano.fr/

Toutes les photos :

A propos bOb

A lire également

Les deux grenouilles au pays du soleil levant

Marre des sushis ! Voilà enfin un japonais où il n’y a pas que des …

Un commentaire

  1. Quel incroyable moment tu as dû passer !
    Le lieu invite à l’ensemble de ces dégustations !
    Merci pour la découverte !

Laisser un commentaire