Accueil / Restaurants / Cuisine S, la street food comme au vietnamien

Cuisine S, la street food comme au vietnamien

Je suis fan de ce qu’on appelle la street food, cette cuisine de rue, celle qu’on retrouve tout autour du monde dans de petites échoppes où la clientèle s’accoude à un bar ou sur de petites tables pour déguster des plats rapides et simples.

Au Vietnam, la cuisine de rue ce n’est pas forcement des plats qui se mangent avec les doigts, ce n’est pas trop dans la culture, on est plus sur des nouilles, de bouillons, du riz, avec des légumes, de la viande ou du poisson.

Cuisine S ça se trouve au 20 Rue Aristide Ollivier à Montpellier non loin de la gare. Le décor rappelle volontairement cette ambiance de petite échoppe colorée, avec un certain sens du dépareillement et du bric à brac.

A la carte, il y a des entrées, des salades de papaye, de chou chinois, des nems, des rouleaux de printemps, des vapeurs, etc.

Côté street food, il y a la classique soupe PHO qui se décline en différentes versions, dont celle au bœuf saignant ou au bœuf cuit. Les légumes cuits ou crus se marient délicieusement dans un bouillon aux mille saveurs.

Il y a d’autres spécialités à base de vermicelles de riz, de porc, de bœuf ou de crevettes, dont les noms ne sont pas des plus simples à prononcer mais qui sont délicieux : Bun Cha Hanoi, Banh hoi thit nuong nha trang, Bo bun (le plus connu). Ils peuvent se déguster en froid, tiède ou chaud.

On continue avec des spécialités servies sur des plaques chaudes, à base de riz ou de vermicelles au choix, Bo Luc Lac (cube de bœuf et œuf au plat), Bo Sot Me (bœuf à la sauce tamarin), Tom Sa Té (crevettes au saté), Ga Chua Ngot (poulet sauce aigre douce), etc. C’est chaud et ça dégage des arômes typiques de cette cuisine vietnamienne.

Enfin, d’autres spécialités, dont des végétariennes qui font la part belle au tofu associé à la citronnelle, aux champignons ou à la cacahuète. Et également des Mi Xao, des plats sautés de Saigon à base de nouilles de blé, de bœuf ou de crevettes.

Il y a quand même aussi quelques sandwich traditionnels à manger avec les doigts, les Gua Bao, un pain vapeur garni de porc, bœuf ou poulet avec une délicieuse sauce. Je n’ai pas goûté mais c’est mon objectif pour ma prochaine visite.

Pour un plat, il faut compter entre 10 et 15€. C’est délicieux, généreux et très varié. Le nombre de clients asiatiques au sens large est la preuve qu’on est dans quelque chose de traditionnel.

Dispo sur place, attention, il faut réserver, c’est assez petit, moins de 20 couverts, et ça a beaucoup de succès. C’est aussi disponible via les plateformes de livraison à domicile.

En savoir plus :

https://www.facebook.com/cuisine.s.viet

Toutes les photos :

A propos bOb

A lire également

La régalade chez le MOF Franck Putelat

Le col est bleu blanc rouge, c’est le MOF (Meilleur Ouvrier de France). Sur la …

Laisser un commentaire