Le Parfum à Montpellier

20160126_201028

Quoiiiiiiiiiiiiiiii, t’es jamais allé au Parfum !?!?!?!?!?!? Trop la tehon ! Non mais allo quoi, t’es blogueur ou t’es pas blogueur ?
Qu’est ce que j’ai pu entendre ces petites phrases lors de diverses soirées, je me sentais presque honteux de devoir avouer que non je n’étais pas encore allé au Parfum.
Ca y est, c’est fait, j’y suis allé, j’ai vu, j’ai bu, j’ai vaincu. Et savez vous ce que je dis maintenant aux copains et aux copines ? Je dis : « Quoiiiiiiiiiiiiiiii, t’es jamais allé au Parfum !?!?!?!?!?!? Trop la tehon ! ». Non mais !

20160126_195222

Bon, alors, c’est bien beau d’y être allé, ça semble être le lieu ou il faut aller, mais c’est quoi le parfum ? C’est ce qu’on appelle un bar à cocktail, un vrai bar à cocktail, ici désolé madame Margarita, monsieur Tequila Sunrise, monsieur Mojito, mesdames les Piña Colada et autres Gin Fizz mais ça ne va pas être possible pour vous, c’est une soirée privée. Les VIP s’appellent « Sombre Héro », « Red Square Chiquito », « Rasta roquette », « Kyoto Elixir », etc. Au programme il y a une quinzaine de cocktails différents qui changent régulièrement et qui sont préparés par des professionnels du genre, des bartenders.

20160126_201028

La photo ci-dessus c’est un Sombre Héro : Une étonnante combinaison de confiture de poivron rouge pimentée faite maison, tequila, jus de citron vert et vermouth rouge. Une fessée mexicaine garantie !
Quand j’ai posé mes lèvres sur ce verre, que j’ai laissé glisser le liquide dans ma bouche, j’ai compris que j’allais avaler quelque chose que je n’avais bu jusqu’à maintenant. J’ai adoré l’audace et la justesse des saveurs avec des épices réellement présentes. Une fessée, une !

20160126_200940

Voici le Rasta roquette : Poignée de salade roquette, rhum jamaïcain, limoncello infusé à la vanille et citron pressé.
Cette photo je l’ai publié sur Instagram et sur Facebook et il n’y a pas une seule personne qui aurait pu deviner qu’il s’agit d’un cocktail alcoolisé, on dirait une salade. Je n’ai jamais goûté un truc pareil et c’est trop bon !

20160126_210414

Shabu Shabu : Le cocktail préféré des blogueuses (c’est écrit sur la carte). Un doux pesto basilic / pamplemousse minute, et du Noilly Prat dry, servi sur des glaçons minéraux.
Il y a donc erreur sur la carte, c’est aussi le cocktail préféré du blogueur que je suis (et pas blogueuse). Après la roquette, c’est le basilic qui est à l’honneur dans ce verre. Le vermouth du Noilly Prat s’associe parfaitement avec le basilic, ça donnerait presque des idées en cuisine !

20160126_210458

Kyoto Elixir : Un cocktail umami, terme japonais conjuguant goût et délice, il désigne la cinquième saveur de base (avec le sucré, le salé, l’acide et l’amer). Tomate cerise, jus de pamplemousse rose frais, fleur de sureau et vodka infusée à la graine de coriandre.
Uma mi god ! Quel élixir de dingue ! Comment le créateur a-t-il pu imaginer un mélange pareil ? Comment est il possible que cet assemblage percute aussi bien dans ma bouche ? Nous sommes ici au delà du cocktail, on est au niveau de l’alchimisterie (ce mot n’existe pas mais ce n’est pas grave).

20160126_202718

En sus des cocktail la partie restaurant est assez riche et propose une cuisine tournée vers l’Asie. C’est à la carte avec un choix intéressant même si, n’étant pas spécialiste, j’ai dû me faire expliquer les intitulés : Dim Sum, Soupe Tom Kha Kai, Shanghai dumplings, Tonkatsu, Porc char siu, etc. Ci-dessus, 3 Dim Sum, des bouchés cuites à la vapeur dans des petits paniers en bambou. Ici la couleur de la pâte est originale, le goût est très asiatique surtout avec les petites sauces.

20160126_201310

Ici la soupe Tom Kha Lai, c’est à base de lait de coco, de citronnelle, de volaille, de champignons et de coriandre, plus plusieurs autres choses. Elle était excellente, ça m’a donné envie d’en préparer une, recette à venir.

Voilà un endroit qui est bien sympa. J’adore les bars à vin et je sens bien qu’avec cette soirée je peux vite devenir addict aux bars à cocktail. A noter tout de même que la qualité se paye et qu’il faut ainsi compter 12 euros environ pour déguster un cocktail du Parfum. Perso je les paye sans problème, mais peut être pas tous les soirs non plus hein.

Amis lecteurs, maintenant que vous êtes au parfum il ne vous reste plus qu’à y aller.

http://barleparfum.com/

Plus de photos :

Laisser un commentaire