Accueil / Restaurants / Pizza Cosy, qui c’est les plus forts, évidemment c’est les verts

Pizza Cosy, qui c’est les plus forts, évidemment c’est les verts

Non mais qu’est-ce-que c’est que ce titre ?

Il a craqué bOb ou bien ? Oui, ce n’est pas faux, petit craquage sur le titre de mon article, mais il y a une bonne raison logique bien sûr. L’explication provient de la genèse de ce restaurant qui a pris racine du côté de Saint Etienne, d’où le célèbre refrain de l’équipe de foot locale au passé glorieux. La racine, c’est en 2010 avec l’ouverture, à Saint Etienne, du premier restaurant Pizza Cosy par les 2 créateurs David Cellier et Florent Mercier, des amis d’enfance. La suite est allée très vite via l’ouverture d’autres restaurants et d’un travail constant d’amélioration des techniques et des produits. En 2016, ils décident de franchir un cap, celui de la franchise en s’associant à Jonathan De Sanctis un spécialiste du domaine. Aujourd’hui, Montpellier est le 18ème restaurant Pizza Cosy en France, et ils n’ont pas l’intention de s’arrêter là !

Le buzz à Montpellier

L’ouverture à Montpellier ne s’est pas faite dans l’indifférence générale, on peut même dire que ça a fait une sorte de buzz. La raison de ce buzz c’est que la communication a été efficace et généreuse sur les réseaux sociaux avec un concept simple : le soir de l’ouverture une pizza par personne était offerte, rien que ça. En bonus, pour chaque pizza offerte le restaurant reversait 1€ à l’Association Humanitaire de Montpellier qui vient en aide aux personnes en situation de précarité. Il y a eu 1136 pizzas offertes ce soir là, 1136€ pour l’AHM. Je suis passé devant en voiture, c’était de la pure folie.

De mon côté, à titre personnel, cette ouverture a fait le buzz aussi, dans le sens où je bosse à 100 mètres du restaurant, à port Marianne, et que le quartier n’avait pas de pizzeria où aller s’installer dans un cadre agréable pour déguster une bonne pizza.

Le concept

Le concept de l’enseigne c’est le Fast Good, tu l’as compris c’est le fait de pouvoir manger rapidement mais tout en ne reniant pas sur la qualité. Pour réussir ce pari, chez Pizza Cosy les recettes sont réalisées à partir de 100% d’ingrédients frais. Pour te donner une idée, la sélection de producteurs est rigoureuse, les viandes sont d’origine France, les fromages sont labellisés, les légumes sont préparés, la sauce tomate est faite à partir de tomates italiennes plein champs récoltées mûres, la mozzarella est 100% lait de vache italien, etc.

De plus, dans chaque enseigne locale, dans la mesure du possible, Pizza Cosy essaye de créer une recette spéciale, chez nous c’est le Pélardon qui est à l’honneur.

En complément des pizzas, la carte propose aussi d’autres choix, comme des salades (5 au choix à 7€), des Panipizz, sorte de pizza / sandwich (5 au choix à 7€) et également des desserts, glaces, tiramisu, panna cotta ou pizzas sucrées (3 au choix).

Côté prix, la gamme des pizzas démarre à 8€. Au déjeuner il y a également 3 formules plat + boisson sans alcool à 7,90€, dont une pour les étudiants. Avec un dessert, la formule complète passe à 10,90€.

Un dernier élément novateur chez Pizza Cosy c’est qu’ils proposent un accord pizzas / vins / bières. Ainsi, sur la carte, tu vas pouvoir retrouver un petit logo qui va t’indiquer quel vin ou quelle bière choisir avec la pizza de ton choix.  Le vin provient de la célèbre Maison Jaboulet, un gage de qualité c’est certain. Côté bière il y a du choix, Vedett, Chouffe, Liefmans et Duvel.

J’ai testé Pizza Cosy

J’ai eu la chance de pouvoir participer à la soirée de pré inauguration, la veille de l’ouverture officielle. C’était en comité plus restreint que les 1136 personnes du lendemain, et c’était surtout avec mes copines et copains de la TeamBlogMTP dont je suis si fier. On a pu profiter d’une dégustation de la plupart des pizzas de la carte, je dois t’avouer que je me suis laissé tenter presque à chaque fois. J’ai aimé la générosité des ingrédients et leurs qualités, on voit directement qu’on est sur des bons produits frais. Ce que j’ai encore plus aimé c’est la pâte, la recette au levain naturel vient lui apporter une légèreté, elle est croustillante dehors et moelleuse à l’intérieur, le kiff.

Ce que je n’avais pas compris c’était qu’ensuite j’allais passer en cuisine pour me préparer ma pizza, avec les ingrédients de mon choix. Mon rêve allait s’exhausser ! J’ai pu m’exercer tout d’abord au travail de la pâte, il faut savoir que la méthode idéale est de procéder uniquement à la main, il faut absolument bannir le rouleau à pâtisserie qui, comme son nom l’indique, est à usage de la pâtisserie, sinon il se serait appelé le rouleau à pizza, CQFD. Tu peux l’étaler selon la finesse souhaitée. Ensuite, pour les ingrédients, j’étais dans la caverne d’Ali Baba, morceaux de poulet, lardons, jambons, tomates, crème fraîche, Pelardon, Reblochon, mozzarella, aubergines, Caponata (home made), oignons, champignons frais, etc, etc, etc. Je me suis fait une pizza XXL les amis ! Le moment le plus stressant vient ensuite, il faut prendre la méga spatule géante, celle avec le manche de 3 kilomètres, et il faut se débrouiller pour faire glisser sa pizza dessus, étape 1. L’étape 2 consiste à ouvrir le four et à arriver à la faire glisser dans l’autre sens pour la déposer sur la pierre chaude. C’est très amusant, on nous a surtout bien montré la technique pour y arriver, je m’en suis pas trop mal sorti, ce n’était pas le cas de tout le monde, mais je ne vais pas balancer les copines hein, ce n’est pas le genre de la maison.

A la dégustation ma pizza correspondait à ce que j’attendais : gargantuesque, pas très pratique à manger mais délicieuse.

On s’est fait goûté mutuellement nos pizzas, franchement on pourrait ouvrir notre propre Pizza Cosy avec la TeamBlogMTP. Viendrais-tu manger chez nous ?

En savoir plus :

https://www.pizzacosy.fr/

Toutes les photos :

A propos bOb

A lire également

Détente maximale à l’Oustau Camarguen

Avec ma douce nous avons pu profiter d’une escapade en amoureux (sans le petit dernier) …

Un commentaire

  1. Investissement à venir : un drone pour survoler les pizzas géante de Bob.

Laisser un commentaire