Une journée sur VINISUD 2016

20160215_115558

Le jour de congé est posé et validé (merci chef), j’ai mon badge presse (blogueur), il fait beau et j’ai soif. Le monde merveilleux de VINISUD 2016 peut s’ouvrir à moi. Et je peux vous dire que j’en ai profité, avec modération bien sûr, et j’ai beaucoup beaucoup beaucoup craché (terme technique indiquant une dégustation d’un vin sans procéder à l’ingestion du précieux liquide).

20160215_124111

Fiche technique du salon (quésaco) :
Depuis 1994, date de la première édition VINISUD c’est THE salon des vins méditerranéens. Le salon est réservé aux professionels avec cette année plus de 30 000 visiteurs / acheteurs (dont prêt de 10 000 internationaux). Au programme environ de 1 800 exposants : des producteurs français du Languedoc, Roussillon, Provence, Vallée du Rhône, Sud-Ouest, Corse mais aussi des producteurs d’Espagne, d’Italie, Portugal, Tunisie, Turquie, Maroc, Algérie.
VINISUD est la vitrine du premier vignoble mondial qui représente, à lui seul et en Méditerranée, plus de 50% de la production mondiale. Vinisud est positionné dans l’agenda des acheteurs comme un événement majeur dans le TOP 5 des grands rendez-vous internationaux.

20160215_112159

A mon arrivé sur place, je constate l’ampleur de l’événement, tous les halls du parc des expositions sont utilisés pour l’occasion. Autant vous dire que rien que pour parcourir toutes les allées de tous les halls je vais devoir ne pas chômer ! Surtout que je suis arrivé pile poil au moment des discours d’ouverture du salon, en présence des politiques dont notre nouvelle présidente de la région, Mme Carole Delga. Il faut dire que l’activité viticole est un secteur clé de l’économie régionale.

20160215_133153

Pour mon parcours je me laisse déambuler au grès de mes envies, j’attrape un verre, je goûte, je crache, je papote, je découvre et je me laisse enivrer par l’ambiance. Outre les stands des domaines sur lesquels on peut faire de belles rencontres, le salon propose plusieurs lieux sur lesquels les dégustations sont libres. Il y a surtout le palais méditerranéen qui met à disposition des rangés entières de bouteilles à goûter, il y en a environ 2500, des blancs, des rosés, du rouge, de toutes les régions. C’est juste impressionnant de voir toutes ces bouteilles, il va falloir être fort. Le plus dur est de savoir quoi goûter sans se laisser aller à la facilité de se diriger vers les noms qu’on connait.

20160215_153622

La nouveauté du salon cette année c’est l’espace des effervescents, la sparkling zone, avec pas moins de 250 vins à tester. Il y a même des bartenders qui nous propose des cocktails à bulles. Je dois avouer que j’ai beaucoup apprécié cet espace sur lequel j’ai passé une bonne heure.

20160215_160649

Ensuite, pour MA journée sur le salon je me suis inscrit à deux master classes qui se déroulent sur un espace dédié. Ici on rentre dans l’intimité du vin, on est assis, on se laisse guider, on apprend et on déguste.
Ma première, « Découvrez une sélection de vins médaillés du Sud de la France avec DECANTER« , en anglais, fut intéressante et éclectique par la sélection, même si je n’ai pas tout compris aux termes techniques dans la langue de Shakespeare. Avec mon voisin de table Franck nous avons pu apprécier et échanger nos ressentis sur les différents vins.
Ma deuxième, « Du Rhône à la Californie – Expressions de cépages rhodaniens », fut plus qu’intéressante, j’ai adoré, surtout grâce à l’animateur Kelly Mc Auliffe un sommelier américain talentueux. Il s’agissait de faire des « duels » entre un vin du Rhône et un vin Californien qui utilise des cépages rhodaniens. Tous les vins étaient excellents, en même temps c’est une des régions que je préfère !

20160215_125925

Le midi je me suis quand même autorisé d’avaler du solide, surtout que ma douce m’a rejoint pour déjeuner. Il y a plusieurs possibilités, des restaurants ou des food trucks. Nous optons pour celui de Côté Mas (à Montagnac) qui inaugure son Food Truck flambant neuf. Il est très beau, dans le pur style du luxe rural. Ils proposaient 2 plats mais aussi des sandwichs, dont un ibérique au Pata Négra, excellent ! Et Kévin Breugnot, le chef était là !

20160215_173456

Il est temps de quitter le salon, je n’ai pas envie, je voudrais rester encore un peu tellement j’ai l’impression de ne pas avoir terminé ma visite. Avant de partir j’ai pu m’arrêter tester le domaine de la famille d’une copine, Le Moulin de Lène, mais je vous en parle plus tard dans un article dédié.
L’année prochaine le salon revient, car la grosse nouveauté est d’annualiser VINISUD qui était jusqu’à maintenant seulement tous les 2 ans. J’y serais.

http://www.vinisud.com/fr/

Toutes mes photos :

Laisser un commentaire