Accueil / Autres / La monodiète, j’ai testé

La monodiète, j’ai testé

Juste pour essayer

En 2018 je me suis enfin lancé dans un test grandeur nature de la monodiète. C’était quelque chose que je voulais essayer depuis très longtemps. Mon idée était de tester ce concept surtout pour m’amuser, par curiosité et découverte. Je sais que ça a fait réagir pas mal de gens, je tiens donc à préciser que je ne suis pas là pour te convaincre de quoi que ce soit ni pour vendre telle ou telle méthode, j’ai simplement voulu essayer pour me rendre compte par moi même et aussi te donner mon modeste avis.

Le concept, il est simple

Il est vraiment simple, il n’est pas nécessaire de passer des heures en cuisine ou d’acheter tout un tas d’ingrédients particuliers. Il suffit d’acheter un bon stock d’un unique produit car, le concept est de manger ce seul produit pendant plusieurs jours, 2, 3, 4 ou 5 jours par exemple. L’idée est de nettoyer son corps sur le principe de se dire qu’en consommant tout un tas d’aliments on sollicite trop son organisme qui doit digérer tout ça, intégrer et transformer les lipides, protéines, glucides, fibres, et également évacuer tous les déchets. L’ensemble des organes travaillent en permanence et on y accumule des toxines. L’idée est donc de fournir à son organisme un seul aliment afin de lui faciliter le travail, qu’il ne se fatigue pas, récupère et peut se consacrer à l’élimination des mauvaises choses accumulées.

Dans les pratiques que j’ai pu voir dans la littérature sur le sujet, les monodiètes les plus répandus sont celles à la pomme, à la carotte, au raisin, à la banane et au riz complet.

J’en ai testé deux

A plusieurs mois d’écart j’ai essayé deux monodiètes. Il n’est pas conseillé d’en enchaîner trop régulièrement.

Pour la première, j’ai fait le choix de la pomme, un produit que j’adore, je me suis dit que ça allait être trop facile. Me voilà donc revenu des courses avec plusieurs kilos de pommes, de toutes les couleurs, un arc en ciel de pommes. Sur la durée, j’ai opté pour 3 jours, je me suis dit que c’était le bon compromis. J’ai mangé des pommes crues mais aussi des compotes maison, des pommes au four et des pommes rôtis en version salée avec quelques épices (pas trop, ce n’est pas clairement autorisé). Le premier jour s’est bien passé mais, à partir du deuxième, j’ai commencé à me dire que ça allait être compliqué. En fait, le principal problème a été le côté sucré en permanence, c’est devenu vite très lassant au point de ne plus avoir envie de manger le troisième jour. Il m’est d’ailleurs resté plusieurs pommes à la fin du troisième jour. Il est clair que mon estomac a été bien nettoyé, j’ai plus de mal à être convaincu de ce nettoyage vis à vis de mon foie. Vu qu’à la fin des 3 jours je ne mangeais presque plus, j’ai même perdu pas mal de poids, 2 kilos en trois jours, même si ce n’est pas l’objectif de la monodiète.

Pour la deuxième, vu mon expérience mitigée avec la pomme, je me suis dit que je n’allais pas faire le raisin, même si j’étais dans la bonne période, c’est encore plus sucré que la pomme. Par conséquent, j’ai fait le choix de la sécurité, le riz, ça me paraissait être très facile et que j’allais moins galérer que la pomme. Pour le coup, je ne me suis pas trompé, ces 3 jours sont passés comme une lettre à la poste. Pour le riz, il ne faut pas prendre du blanc, il faut du complet et de préférence du bio. Je m’en suis fait cuire une grosse quantité et je l’ai légèrement accommodé durant la monodiète avec quelques épices, curry, cumin, paprika, basilic, etc. Je pense que j’aurais pu continuer 2 jours de plus. Côté résultat, en comparaison avec la pomme, je me suis senti moins léger après les 3 jours, je me dis que le nettoyage a été moins efficace. De la même manière, je ne suis pas convaincu que mon foie ait été épargné par cet afflux massif de sucre lent. Côté balance, je suis resté exactement au même poids.

En complément, la chose très très très importante dans la monodiète c’est de s’hydrater très souvent, il faut boire beaucoup d’eau, je m’étais fixé à 2 litres par jour. Je ne suis pas un habitué à cette boisson neutre, j’ai failli faire un coma hydraulique hé hé hé.

Bilan

Le bilan est mitigé, entre la pomme qui m’a fait faire des cauchemars et le riz qui ne m’a pas fait grand chose, je pense que je vais en rester là et que je ne vais pas rééditer l’expérience. Je ne suis pas certain que ce soit super bon pour l’organisme mais je ne suis pas médecin.

Aujourd’hui, je préfère essayer de dissocier un peu plus les aliments consommés sur la journée ou la semaine. Je m’applique aussi à faire de la diète intermittente qui consiste à sauter un repas de temps en temps, le petit déjeuner ou le dîner me concernant. Et c’est plutôt efficace, tant sur l’organisme que sur la perte de poids.

Et toi, connais tu la monodiète ? As-tu déjà essayé ?

A propos bOb

A lire également

Printemps de l’Alimentation Durable

En juin, j’ai eu la chance de participer à l’aventure du PAD, Printemps de l’Alimentation …

Un commentaire

  1. Bonjour à vous,
    Pour ma part, j’ai déjà essayé avec des poires et suis du même avis que vous.
    La monodiète sur 3 jours plus facile aussi selon la saison qu’on va le faire et l’objectif recherché. Attention toutefois à ne pas vouloir reprendre de suite une alimentation trop riche, sinon on l’aura fait pour rien et l’organisme va vite re-stocker plus rapidement.
    Pour ma part, cela fait longtemps que je pratique une fois par semaine un repas/jour, ou une diète sur une journée dans la semaine (surtout en été), hydratation eau, tisane sur toute la journée. Energie conservée et organisme plus résistant aux divers rhumes de saison.
    Tout est une question d’équilibre et aussi de savoir se faire plaisir quand on en ressent le besoin.
    Merci à vous pour la qualité de votre blog, que j’ai plaisir à suivre à chaque nouvelle infos !
    Belle poursuite à vous.
    Elisa

Laisser un commentaire