Accueil / Restaurants / Canas y Tapas, parfait après un shopping, un ciné ou entre amis

Canas y Tapas, parfait après un shopping, un ciné ou entre amis

Direction Odysseum, chez le remplaçant de la brasserie du célèbre pâtissier Montpellierain, Schoeler. On change de registre puisqu’on part plus au sud, en Espagne, mes origines, sa culture, ses ambiances et sa gastronomie. A Montpellier, finalement, il n’y a plus trop d’endroit où on peut tapasser (mot inventé par moi même à l’instant). Il était temps que Canas y Tapas, petite franchise espagnole arrive !

Une franchise oui mais…

Habituellement, j’essaie d’éviter les restaurants de chaine, les franchises, c’est toujours trop copier / coller pour moi, et quelques fois un peu fake. Je dois avouer que j’ai été agréablement surpris par Canas y Tapas. Déjà, ce n’est pas une franchise française qui fait de la cuisine ibérique, c’est une pure création espagnole qui arrive en France, dans quelques villes aujourd’hui, Nice, Toulouse, Paris, Nantes. Il en découle une belle authenticité dans le lieu, la carte et les goûts. Il faut dire que la très grande majorité des produits viennent d’Espagne : charcuterie, fromages, vins, bières, etc.

La carte

Au programme, des planches ibériques, jambon Serrano, chorizo, lomo ibérique, saucisson ibérique, fromage manchego, qu’on peut accompagner des célèbres pan con tomate.

Côté tapas, il y a du choix, les pimentos del padron spécialité de galice, les aubergines frites (berenjenas a la Malagueña), patatas bravas, buñuelos de queso (beignets au fromage de chèvre et noix), dados de queso (fromage mariné), calamares a la Andaluza, sepia (Seiche) à la plancha, friture de petites seiches (puntillitas), tortilla (la célèbre omelette). Il faut compter entre 5 et 10 euros pour une ardoise.

Il y a aussi un ensemble de croquetas, ces beignets typiques espagnols, de jamon, de cabrales (fromage bleu de brebis), de piquillo (morue et poivrons) ou de toro (mijoté de taureau). Avec 5 euros, tu en auras 4 et avec 9 euros tu en auras 8.

On peut également opter pour des plats plus consistants, la célèbre paëlla (19 euros), du poisson, comme le poulpe à la plancha (16 euros), des viandes, dont un torrenzo délicieux à 14 euros (une poitrine de porc croustillante cuite à basse température), mais aussi des salades ou des toastas (tartines toastées).

J’ai pu découvrir une spécialité que je ne connaissais pas, les huevos rotos, un plat traditionnel familial, des œufs à la plancha sur une garniture de patates frites et avec différents ingrédients cuisinés. Il y a le madrileños (lardon et sauce brava), le chistorra y pimiento (saucisse espagnole et poivrons grillés), le pollo y crema al vino blanco (je te laisse deviner), le pimientos del Padron, et enfin le jamon serrano y queso manchego. J’ai goûté ce dernier, c’est franchement un top truc bien régressif, c’est servi dans son poêlon, très sympa, vraiment. Il faut compter 13 euros pour un plat bien généreux (3 œufs).

Enfin, quelques dessert, les fameux churros ou la crème catalane.

Et des menus : le plat du jour à 11 euros ou un menu Pueblo avec un plat et une boisson à 13 euros.

Boissons ibériques

Les boissons ne sont pas en reste, il y a de la bière, la célèbre San Miguel, mais aussi de la sangria faite maison, blanche ou rouge au choix. Enfin, il y aussi quelques vins espagnols, Rioja, Ribera del Duero… qui offrent une belle qualité, j’adore les bons vins espagnols.

Convivialité

Donc moi je dis, banco, Canas y Tapas c’est un restaurant parfait pour de multiples occasions. Ca peut être à midi avant ou après du shopping, le soir avant ou après un ciné, entre amis ou en famille. D’ailleurs, on y amènera les enfants, c’est certain, ça va changer des pirates (pour ceux qui connaissent).

En savoir plus :

https://canasytapas.net/montpellier/

Toutes les photos :

A propos bOb

A lire également

A volonté au Yukimi

Depuis le temps que j’y vais, il est temps d’en parler, il faut dire qu’il …

Laisser un commentaire