Disneyland Paris, l’extermination de la pomme de terre !

!!!!!!!!!!!!!! JE SUIS ALLÉ A DISNEY LAND PARIS !!!!!!!!!!!!!!

Il m’aura fallu un mois et demi pour arriver à écrire cet article tellement je suis resté sous le choc de cette rencontre avec la « cuisine » de Mickey … ou de Minie, je ne sais pas lequel des deux est aux fourneaux.

Avant de commencer cet article, je tiens à préciser que Disneyland reste un lieu magique pour les petits et les grands et que ces 4 jours resteront gravés positivement dans ma tête. Voir les yeux de sa fille (et de sa femme) briller de bonheur ça n’a pas de prix, c’est le pied ! C’est un autre monde totalement déconnecté de la réalité où on oubli facilement tous les problèmes en profitant d’attractions toutes aussi bonnes les unes que les autres.

Bref, ça faisait 6 ou 7 ans que je n’avais pas mis les pieds au pays de Mickey. Je n’avais pas gardé un grand souvenir des repas mais je ne me souvenais pas que c’était autant catastrophique. Pourtant ils ont fait Ratatouille, mon film préféré de chez Disney ! Pour vous faire comprendre mon état de désespoir, à la fin je ne rêvais que d’une chose : manger une soupe de légumes !

Pour résumer, Dinseyland c’est le paradis de la pomme de terre. Mr Patate et Mme Patate de Toys Story ont du soucis à se faire, il y a de grandes chances qu’ils terminent en frites ! On mange des frites partout : burger avec des frites, hot dog avec des frites, nuggets avec des frites, frites avec des frites …

Tous les restaurant se ressemblent, que ce soit dans les parcs, ou en dehors, au Disney village. Même à l’hôtel où nous étions (le Séquoia), le restaurant, très cher, n’a réussi qu’à me servir des haricots verts surgelés avec des viandes à la sauce industrielle … et un gratin de pomme de terre bien sur.

J’ai quand même trouvé une petite bouffée d’air au Planet Hollywood dans lequel j’ai pu déguster une pizza au poulet (on aurait dit de vrais morceaux) pas trop mauvaise !

J’ai également trouvé une exception à ce constat catastrophique : l’Auberge de Cendrillon. Bon, il faut avoir une fille et il faut être prêt à débourser plus de 60€ par adulte et plus de 30€ par enfant. Je ne compte pas l’achat de la robe de princesse à 60€. Ca nous donne un repas autour des 250€ quand même … punaise j’aurais pu me faire un bon petit resto avec un tel budget !

A ce repas on a eu droit à un vrai vin, un Riesling du domaine Gustave Lorentz … très bien.

, du foie gras …

, du tartare de saumon …

, des Saints Jacques …

, un chausson aux girolles …

, un bon dessert au chocolat

Le mot de la fin :
Disneyland Paris : comment prendre 5 kilos sans se faire plaisir !

Laisser un commentaire