Accueil / Recettes / En dessert, la sphère de meringue

En dessert, la sphère de meringue

Ici une de mes dernières réussites que je réalise très souvent pour mes convives avec plusieurs variantes.

Sur cette photo par exemple, sur une base d’un appareil à Tiramisu j’ai déposé quelques gariguettes, un peu de sucre pétillant et surtout ma sphère de meringue avec un coeur sorbet à la framboise. D’ailleurs avec l’été qui arrive je devrais avoir l’occasion de vous reparler de ma sorbetière ! Mais ce n’est pas le sujet.

Pour la recette et la confection des demis sphères, avec un bon robot vous devez monter une meringue bien ferme et pas trop sucrée.

Ensuite vous devez utiliser des empreintes en silicone en demi sphère.
Problème mathématique : sachant que je dispose de 2 panneaux contenant chacun 6 empreintes de demi-sphères, combien de sphères complètes puis-je réaliser ?
Bref, ma technique est de mettre l’appareil à meringue dans une poche à douille afin de déposer une belle grosse noisette de l’appareil dans les empreintes. Ensuite, avec une grosse cuillère, je chemise les empreintes avec une épaisseur la plus fine possible.

Pour la cuisson c’est là qu’est toute l’astuce (merci à Jean Sulpice qui donne l’explication dans une vidéo disponible sur Internet), il faut les faire cuire longtemps et très doucement pour que ça reste bien blanc et « cassant » sous la cuillère. Pour ma part c’est four à 50° et cuisson toute la nuit. Bon, la première fois quand il faut aller se coucher en sachant que le four est en marche ce n’est pas facile, on a peur de ce qu’on va retrouver le matin au réveil 🙂

Pour le démoulage il suffit de pousser par le dessous avec le plat de la main. Ca sort tout seul. Pour aider, au préalable, je passe un peu d’huile végétale au pinceau dans chaque empreinte.

Une chose est sure avec cette recette, c’est la surprise des gens lorsqu’on apporte les assiettes à table, succès garanti !

Remplissage :

Chemisage :

Démoulage :

 

A propos bOb

A lire également

Le Lillet-retto

Depuis 1872 J’ai goûté cet apéritif il y a peu de temps finalement alors qu’il …

3 commentaires

  1. je me disais ,bien qu’il y avait une parenté avec mon ami Jean ! bravo !

  2. Un commentaire de la grande Mercotte, une référence, c’est un honneur, merci !

  3. Bonjour, pour cette recette vous utilisez une meringue francaise ? italienne ou bien suisse ? Belle realisation!

Laisser un commentaire