François Cotat 2010 et quelques bonus au restaurant l’Episode à Montpellier

IMG_2265

Quelqu’un m’a dit qu’on ne peut pas boire du Sancerre sans avoir goûté du François Cotat. Voila, c’est chose faite et je ne le regrette pas. Concrètement, le cépage, le Sauvignon blanc, des Sancerre n’est pas attractif pour moi, souvent trop herbeux il me rebute un peu. Bref ici on est loin, très loin de tout ça, pour moi ce n’est même plus du Sauvignon. Son ouverture éclair lui permet de s’offrir à vous très vite avec des senteurs fraîches de pomme et de menthe. En bouche, il est suave, précis avec une matière fine qui lui confère une terrible élégance. L’aromatique de pomme mûre est bien là. La fin de bouche est longue et douce. C’est certainement cette douceur qui m’a le plus surpris en fait. Pour ma part je n’ai pas ressenti d’amertume ou de sensation trop végétale dans cette bouteille.
Comme on le dit sur Facebook : J’aime.

IMG_2261

En bonus de ce Sancerre, on a commencé avec ce Cava millésimé de 2007. Une bulle fine et une forte aromatique fruitée caractérisent cet effervescent. C’est beaucoup plus accessible qu’un Champagne du fait de cette exubérance toute en rondeur. Ici point de grimace mais plutôt un sourire coquin. S’accorde très bien avec des desserts (on a testé en fin de repas).

IMG_2270

Troisième bonus avec cette vieille bouteille du Domaine De Ducourt, un Côtes de Bordeaux Saint-Macaire. C’est un moelleux de 1989 (23 ans) que j’ai trouvé dans ma cave dont l’origine reste flou. Le Domaine de Ducourt semble un peu flou également, je n’ai pas trouvé grand chose sur le net. Au nez c’est le doute, il semble un peu fané. En bouche, le sucre est bien présent, agréable, le coté vineux est peu présent on a une prédominance d’un arôme tourbé. Ce n’est pas désagréable mais un peu particulier quand même. Une expérience intéressante mi figue mi raisin.

IMG_2263

Je ne vous ai pas encore parlé du restaurant qui nous a accueilli pour cette dégustation, l’Episode proche des Arceaux. Le girl power est en place.
C’est dans une ambiance rétro, dont la fameuse toile cirée, qui est finalement assez branchée que ces 3 demoiselles proposent une belle cuisine comme à la maison. Sur la photo, un risotto aux champignons qui fonctionne très bien.

IMG_2271IMG_2275

Quelques desserts, ça donne envie vous ne trouvez pas ? Le chocolat / pistaches … miam ! C’est le seul regret de ce repas de ne pas avoir choisi ce dessert. Et je ne dis pas merci à mon collègue de ne pas avoir voulu me le faire goûter ! Ggrrrrrrrrr !

A quand le prochain Episode ? Bientôt j’espère !

http://www.facebook.com/lepisode.resto

En lien avec ce restaurant, j’en profite pour vous parler de l’association d’un ami, ça s’appelle Jazz & Vin. Il organise régulièrement à l’Episode des soirées Jazz & Vin car on parle souvent des accords mets et vin et très peu de musique et vin. Il parait que le vin s’accompagne très bien de Jazz. Bientôt un article sur ces soirées …

http://www.facebook.com/JazzEtVin

 

Laisser un commentaire