Hey poulet, viens donc t’asseoir sur cette canette de bière

20160515_125005

Voici certainement la recette la plus originale de mon année 2016, celle autour de laquelle on a pu festoyer comme des gaulois (parait que c’est à la mode le gaulois … ou pas) durant une belle journée de printemps. L’idée est de faire de beaux poulets fermiers rôtis avec la particularité de les asseoir sur des canettes de bière ouvertes. C’est beaucoup de folklore mais il y a quand même un intérêt à cette méthode, qui est de nourrir la viande de l’intérieur grâce à la vapeur de la bière et d’obtenir une chair tendre et juteuse. Attention, il ne faut pas compter retrouver le goût de la bière en bouche.

Les ingrédients :
– X poulets fermiers
– X (le même nombre) canettes de bière 50 cl
– Un mélange d’huile et de beurre fondu
– Mélange sel et poivre
Oila, c’est tout, pas plus.

20160515_121511

Comme vous l’avez compris, la recette est simple, il faut commencer par décapsuler les canettes, c’est l’étape la plus complexe. Il faut ensuite venir asseoir les poulets sur chaque canette dans un plat allant au four ou, encore mieux, dans un barbecue à gaz à capot américain. Il faut bien enfoncer la canette pour que les poulets restent bien debout durant la cuisson. Vous pouvez alors les badigeonner avec le mélange d’huile et de beurre fondu et en les assaisonnant.
Vous pouvez les faire cuire 1h à 1h30 (en fonction de la taille de la bête) au four à 200° ou au barbecue capot fermé.

A déguster avec une bonne bière et avec un gratin dauphinois par exemple ou des frites fraîches. Trop bon ! Merci à mon copain Leroy le Breton, grand éleveur de poulet à barbe et de hérisson, pour ces belles bêtes qui nous ont régalé !

2 thoughts on “Hey poulet, viens donc t’asseoir sur cette canette de bière

  1. davis
    27 septembre 2016 at 15 h 05 min

    C’est ici la first (première en anglais, le retrait d’une lettre rendrait le propos graveleux) version du poulet accueillant. Il existe une autre recette dite « poulet à la portugaise » (celle de tata Rodriguez de Desproges) où la bière est remplacée par un citron. Moins lisse, plus piquant, moins abrupte à l’introduction (tout ceci est une histoire de goût), cette pratique se réalise couchée (et non pas empalée debout).
    Une autre recette à déguster à Assigny.

    1. fabiensoldevila
      14 octobre 2016 at 9 h 30 min

      Belle tirade Davice 🙂 A tester le citron. Est ce que ça marche avec un pamplemousse ?

Laisser un commentaire