Accueil / Restaurants / Les épicuriens à Juvignac, il porte bien son nom

Les épicuriens à Juvignac, il porte bien son nom

Direction Juvignac dans un restaurant qui a ouvert fin 2021, dans un environnement assez improbable pour un établissement d’une telle qualité, puisque il est attenant à l’Intermarché, on peut même y accéder depuis la galerie. Avant, c’était une pizzeria, aujourd’hui c’est un beau resto à la déco chaleureuse dans une ambiance cave à vin. D’ailleurs M. Cairel, célèbre caviste montpellierain, est associé dans les épicuriens.

J’y suis allé les yeux fermés car le chef ne m’est pas inconnu, c’est David Bilcot que j’aime beaucoup. Je le suis depuis plusieurs années, depuis que j’ai découvert sa cuisine au Disini à Castries. C’est d’ailleurs le premier chef à m’avoir ouvert sa cuisine pour me montrer une recette à l’époque.

J’y ai déjeuné en semaine, avec une formule plus qu’attractive :

Plat 15€
Entrée – Plat 18€
Plat – Dessert 18€
Entrée – Plat – Dessert 22€

Et c’est franchement très bon et original, il y en a pour tous les goûts, dont des choix végétariens.

Petit exemple de menu :

Pleurotte Eryngii rôtie, vinaigrette de tomates épicées et bouillon de légumes réduit
Filet de Haddock et pommes de terre confites, émulsion d’huitres végétales, crème fumée en réduction
Émulsion de Topinambour et chips, œuf mollet, betteraves acidulées

Blanquette de Sot l’y laisse, riz pilaf, champignon de Paris en persillade, légumes de saison
Filet de Loup snacké sur peau, beurre d’agrumes et suprême d’oranges sanguines, légumes du moment
Mille feuille et émulsion de céleri, patate douce en purée et fenouil, légumes

Les desserts viennent de la Maison Frédéric Gamet à Saint Georges d’Orques. Mention spéciale pour le baba au rhum.

Le soir :

Il y a aussi un menu, il est à 35 euros et monte en gamme avec des assiettes dans lesquelles David peut se faire encore un peu plus plaisir. Il y a aussi une carte, avec des entrées entre 10 et 15 euros, des plats entre 20 et 30 euros, et des desserts à 8€.

Il y a également des planches de charcuterie et de fromage en mode after works.

Mimoun l’épicurien

Le restaurant n’existerait pas sans Mimoun, le patron, celui qui a fait le pari de racheter ce fond de commerce pour y ouvrir Les Epicuriens. Il a une double casquette car au delà du resto il est aussi un professeur de golf très réputé dans la région.

C’est un très grand amateur de belles tables, on a pu échanger sur nos expériences, il aime ça, il a le souvenir des plats et des goûts comme je peux l’avoir.

Caviste aussi

Vu l’emplacement, l’idée de Mimoun c’était aussi d’offrir une belle cave à vin, d’où l’association avec M. Clairel. A disposition plusieurs dizaines de références, en région mais aussi en dehors. Les bulles et les alcools ont aussi leur place de choix. On peut faire ses courses et s’arrêter chez Les Epicuriens pour s’offrir quelques belles bouteilles.

Le top c’est qu’on a toute cette cave à portée de verre et qu’il suffit juste d’ajouter 5 Euros au prix caviste pour pouvoir déguster une bouteille à table.

Tu peux y aller en confiance, tu vas passer un bon moment.

Pour s’y rendre, c’est assez simple, il faut suivre l’Intermarché, c’est ouvert du lundi au samedi midi et les vendredis et samedis soirs. Le jeudi soir, c’est after work.

En savoir plus :

http://lesepicuriens.net/

https://www.facebook.com/lesepicuriensjuvignac

Toutes les photos :

A propos bOb

A lire également

La Coquerie à Sète #FiersDEtreSétois

La relève Il est toujours compliqué de retourner dans un restaurant qui m’avait mis des …

Laisser un commentaire