Aileron de requin tigre et gaspacho de tomates

IMG_20130209_162754

En voila une belle recette qui donne les crocs. En plus dans l’assiette il y a du volume et du goût, ça le fait bien, ne trouvez vous pas ?

Pour 2 personnes pour un beau repas romantique :
– 2 beaux ailerons bien charnus
– 6 tomates bien mures
– 2 gousses d’ail
– 1 cuillère à café de cumin
– un peu de piment d’Espelette
– sel / poivre

Tout d’abord pour le Gaspacho, il faut peler les tomates en les ébouillantant quelques secondes dans de l’eau à ébullition. Les couper en deux et retirer les graines. Mixer le tout avec l’ail, le cumin et le piment. Assaisonner.

Pour les ailerons, je conseille la cuisson au four en basse température. A la sonde les cuire jusqu’à obtenir 55° à coeur dans un plat avec un peu d’huile. Les arroser régulièrement pour que la peau reste bien brillante.

Servir comme sur la photo c’est parfait, vous aurez enfin l’occasion de vous venger des dents de la mer.

Alors, il n’est pas beau mon poissond’avril 🙂

Pour découvrir cette très belle mise en scène, rendez vous au Seaquarium du Grau-du-Roi dans le gard :
http://www.seaquarium.fr/

 

4 thoughts on “Aileron de requin tigre et gaspacho de tomates

  1. valouchka
    2 avril 2013 at 15 h 27 min

    Génial 😀

  2. bOb
    2 avril 2013 at 16 h 31 min

    Cooooollllllll, j’ai retrouvé ma première fan !!
    Reviens Valouchka, reviens !

  3. Valouchka
    4 avril 2013 at 10 h 46 min

    Ce n’est pas parce que je ne poste pas que je viens pas :-p
    Mais le GROS problème c’est que la lecture de tes articles me donne faim à tous les coups et je mange comme 15 ensuite !!! (pauvre Dimitri ^^)

  4. bOb
    5 avril 2013 at 1 h 12 min

    J’ai entendu parler d’un risotto aux artichauts poivrade récemment … je ne suis pas coupable sur ce coup là 🙂
    En revanche ton Dimitri est un peu coupable pour ma fondue bourguignonne de ce week end !
    Comme l’a dit un compatriote gardois, Alphonse Daudet, « La gourmandise commence quand on n’a plus faim » … nous sommes simplement des grands gourmands.
    bOb

Laisser un commentaire