Le Disini à Castries – Une nouvelle chef qui fait des merveilles

Faut il rajouter quelque chose ?

La photo ci-dessus se suffit à elle même, y-a-t-il un intérêt à aller plus loin ? C’est beau, c’est propre, c’est bon, ça c’est de la belle cuisine ! Je pourrais arrêter mon article ici, cette assiette a le pouvoir de te donner envie d’aller visiter le restaurant du Disini, et en même temps je meurs d’envie de t’en dire plus et encore plus.

Zou, je me lance, on commence par le début …

Le Disini, Relais Du Silence

Le début c’est le lieu, Le Disini, un hôtel de luxe situé à Castries à l’est de Montpellier, au cœur d’une grande foret de chênes verts. Dans une ambiance chic et zen, les heureux clients peuvent profiter de chambres spécieuses, confortables et à la décoration élégante. La terrasse et le jardin sont propices au repos et à la détente, que ce soit pour un repas, un petit déjeuner, un bain dans la piscine ou de la relaxation dans le jacuzzi. La salle intérieure du restaurant n’est pas en reste, elle est spacieuse et idéale pour un repas entre amis ou en amoureux.
Il est même possible de se faire chouchouter au spa avec un délicieux massage.

Le Disini est aussi privatisable pour des événements d’entreprises, des anniversaires et également des mariages. Moi, si un jour j’ai la chance de pouvoir me marier à nouveau, le Disini pourrait être l’endroit parfait <<< Ceci est un message non subliminal adressé à ma douce 🙂

Delphine Borrewater

A 28 ans Delphine a pris les commandes de la cuisine du Disini depuis bientôt un an après de nombreuses expériences dans plusieurs restaurants gastronomiques, comme le Domaine de Verchant ou la Maison de la Lozère à Montpellier. Depuis une expérience au Japon, elle a aussi une forte appétence avec la cuisine du soleil levant qu’elle aime agrémenter dans ses assiettes.
Lors de ce déjeuner découverte, elle a su nous expliquer sa passion pour la gastronomie qui est en elle depuis son enfance. Elle aime les beaux produits, surtout ceux de la mer qu’elle affectionne tout particulièrement. Delphine les prépare dans des recettes qu’elle imagine au maximum dans la philosophie bien connu du mono produit, la sublimation à la fois simple et complexe de quelques ingrédients sans les dénaturer. Ca donne des assiettes qui sont lisibles, toute la magie réside dans la cuisson, les assaisonnements et les jus.

On mange quoi ?

Lors de ce déjeuner, on a pu goûter à plusieurs plats du menu Instant Bistronomie qui est proposé à 24€ le midi en semaine et à 29€ le soir et le weekend, un rapport qualité / prix extra compétitif ! Ce menu change tous les mois afin de s’adapter à la saisonnalité des produits.

En entrée, « La Tomate, en déclinaison autour de la Mozzarella fumée, jambon cru et basilic » était délicieuse, tout en fraîcheur et en rondeur, surtout que les tomates venaient du potager du Disini et que la Mozzarella était fumée maison par Delphine. L’autre entrée, « La Palourde, Poireaux des Jardins de Costebelle et huile de sarriette de notre potager » nous a apporté beaucoup de plaisir, entre l’iode et les légères saveurs grillées du poireau.

En plat, le poisson, « Le cabillaud, artichauts et Kumquat, sauce vierge » a sublimé la chair délicate du cabillaud grâce à belle puissance de la purée et de la sauce vierge, précise et directe. La viande, « Le magret de canard aux pêches, riz rouge et jus au poivre de Sichuan », était sublime avec une cuisson sans faute, un jus parfait et un accompagnement gourmand et original.

En dessert, « Le Melon, Merveilles et Estragon » s’est présenté à nous comme une fleur dans notre assiette, en pleine saison du melon ils étaient à point de leur maturité. La gourmandise était apporté par les merveilles, qu’on connait aussi sous le nom de bugne, c’est une sorte de beignet soufflé, j’adore ! Le deuxième dessert était très graphique, le genre d’assiette où on fait whaou quand elle arrive. C’était « La Framboise, pistache et verveine », du fruit, du sorbet, une mousse aérienne et des macarons fabuleux !
Ai je oublié de te préciser que Delphine Borrewater, au delà d’être une cuisinière talentueuse, est aussi une vraie pâtissière d’expérience, elle aime ça et ça se voit !

Et toi, tu connais Le Disini ?

En France, je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, on n’a pas pour habitude d’aller manger dans des hôtels alors qu’on y trouve souvent de supers tables, comme au Disini. Le Disini n’est pas un hôtel restaurant, c’est un hôtel ET un restaurant, tu peux pousser la porte du restaurant, tu y seras aussi bien accueilli qu’un client de l’hôtel.

En plus, ce menu Instant Bistronomie est très accessible, mais tu peux aussi te laisser charmer par le menu Instant Gastronomie à 49€ ou par le menu Instant Dégustation à 69€ qui te transporteront dans un voyage encore plus extraordinaire orchestré par Delphine Borrewater mais aussi par Mme et Mr Sauvage, les propriétaire de l’établissement qui mettent tout en oeuvre pour faire du Disini une référence dans la région.

En savoir plus :

http://www.disini-hotel.com/

Photos en bonus :

Info : J’ai été invité à découvrir Le Disini. Cet article en reste sincère, cet établissement correspond parfaitement aux lieux que je souhaite partager sur ce blog.

Laisser un commentaire