Accueil / Restaurants / Le Domaine du Grand Puy, les compagnons au service du goût !

Le Domaine du Grand Puy, les compagnons au service du goût !

J’adore découvrir de nouveaux lieux et encore plus quand ces derniers ont ouvert récemment. C’est le cas dans cet article avec le Domaine du Grand Puy, un restaurant qui a ouvert ses portes en octobre 2019 et qui m’a directement interpellé positivement sur plusieurs points.

Je te raconte.

Les Compagnons de Maguelone

Ce restaurant n’a pas été ouvert par n’importe qui, ce sont les Compagnons de Maguelone qui ont gagné l’appel à projet de la mairie de Montpellier pour investir ce lieu. Les Compagnons de Maguelone c’est une histoire qui a commencé en 1969 avec la création de l’association, il y a 50 ans donc !

Les missions n’ont pas changé depuis, il s’agit d’abord de s’assurer de la conservation du patrimoine, à savoir la Cathédrale de Maguelone et son domaine terrestre et lagunaire.

Il s’agit ensuite d’une mission sociale, à savoir l’accueil, l’accompagnement, la mise au travail et l’insertion sociale de personnes en situation de handicap.

Enfin, la troisième mission est culturelle au travers de festivals annuels de musique, d’expositions temporaires de photos et de peintures tout au long de l’année sur le domaine.

Aujourd’hui c’est Bernard Azéma qui en est le président, j’ai pu le rencontrer à l’occasion d’une interview pour le magazine Lokko. Tu peux visionner cette rencontre ici :

https://www.lokko.fr/2020/01/18/le-grand-puy-nouveau-restaurant-des-compagnons-de-maguelone/

Le lieu

Le lieu est assez étonnant car je ne m’attendais pas à trouver une telle bâtisse à cet endroit là de Montpellier. On est à l’ouest, à l’arrière du quartier des Sabines, non loin de la nouvelle clinique Saint Roch. C’est un grand bâtiment en U avec parvis et jardin qui était presque en ruine et qui a été totalement rénové durant 2 années dans le cadre de ce projet des compagnons.

C’est franchement très beau, ils ont réussi à conserver l’âme d’antan du lieu avec de belles touches contemporaines. La salle du restaurant d’une soixantaine de couverts est moderne et apaisante avec ses hauts plafonds. Un espace séminaire à la pointe de la technologie est également disponible pour des événements professionnels ou personnels. L’extérieur n’est pas en reste, la terrasse, la vue sur le jardin et les vignes laissent entrevoir de belles soirées d’été.

La cuisine

En cuisine, c’est Christophe Chiaradia qui est aux commandes. Il propose une cuisine de marché méditerranéenne généreuse et gourmande.

La carte est restreinte mais offre assez de choix pour satisfaire toutes les envies. Il y a environ 5 entrées, plats et desserts qui changent régulièrement. Chaque jour le chef concocte également une entrée et un plat au grè de ses envies et de son marché.

Côté prix, l’entrée du jour tourne autour des 7€ quand le plat du jour est à 11€. A la carte, les entrées sont en moyenne à 9€. Les plats de la carte varient entre 14€ et une vingtaine d’euros. Si on veut terminer le repas par une recette sucrée, il faut rajouter 8€ environ.

Au programme lors de mes visites :

  • Velouté de homard et ses gnocchis à la provençale
  • Salade de légumes confits
  • Brochette de caille et de canard, jus au thym
  • Oeuf parfait bio en cocotte aux girolles et feuilleté au jambon de pays
  • Escargots petits gris à la catalane, jambon, ail, tomate et piment
  • Dos de Cabillaud « pointe de sel » rôti, écrasé de pomme de terre à l’olive et citron confit
  • Bouillabaisse du chef
  • Tarte sablée aux fruits de saison et sa boule de glace
  • Baba au rhum, crème vanillée au mascarpone et oranges confites
  • Gourmandise chocolat noir, éclats de chocolat blanc, crumble cacao

Ca donne envie n’est ce pas ? Je te laisse regarder mes photos, tu vas t’en lécher les babines.

La carte vient de changer, je sens que je vais vite y retourner car j’ai notamment entendu parler d’une ballottine de poulet fermier farcie aux girolles et châtaignes, ça doit être trop bon !

La cave

La carte des vins met à l’honneur les vins bio et solidaires du Domaine de Maguelone, ça permet de découvrir et de se régaler de quelques flacons à prix attractifs.

J’ai pu déguster l’Insula Blanc 2018, un assemblage de Vermentino, Clairette et Picpoul, il est vif et équilibré sur de belles fleurs banches. 4€ le verre ou 19€ la bouteille.

J’ai aussi testé un rouge, la cuvée La Volta rouge 2016, Syrah, Merlo et Cabernet Sauvignon qui a profité d’un élevage en fût de chêne. Il est gourmand, rond et offre des arômes de fruits noirs bien mûrs.

Les Compagnons de Maguelone ont fait le choix d’ouvrir la carte à d’autres domaines de la région (mais pas que), autour de belles appellations, Picpoul de Pinet, Côte de Thongue, Pays d’Enserune, Languedoc, Chablis 1er Cru les Fourchaumes, etc.

Quelques informations pratiques

Le restaurant est ouvert les midis du lundi au samedi pour le moment. Le restaurant souhaite recruter en 2020 afin de pouvoir également ouvrir quelques soirs et ainsi attirer une cliente plus large dans une autre ambiance, repas en amoureux ou entre amis par exemple.

Le samedi il est également possible d’aller profiter du lieu en tant que salon de thé ou autour d’autres animations qui y sont organisées telles que des dégustations de vins.

En savoir plus :

https://www.domainedugrandpuy.fr/

https://www.facebook.com/DomaineDuGrandPuy/

Toutes les photos :

A propos bOb

A lire également

La nouvelle maison de Matthieu De Lauzun

Déménagement Après avoir fait sa place dans le monde de la grande gastronomie au sein …

Laisser un commentaire