Le Mazerand à Lattes

Vous me croirez ou pas mais je n’avais jamais mangé au Mazérand, ce restaurant gastronomique réputé situé du coté de Lattes dans une très belle maison de maître.

Cette erreur est réparée, j’y suis allé et je ne le regrette pas ! Le lieu est classe mais pas old scool, le service est attentionné mais pas pesant et la cuisine est bonne et belle.

Pour cette soirée mon épouse et moi même avons choisi le menu E/P/D prénommé « Saveurs gourmandes hivernales » à 43€. Mieux que des mots, voici quelques images.

« Bouchés appétitives. »
Les petites tartes aux Olives Lucques étaient particulièrement excellentes. Je me suis également bien dégourdi les papilles avec les verrines au potiron et au fromage de chèvre.
J’ai accompagné ces bouchés avec une cuvée Équilibre du domaine de l’Arjolle. Un vin avec un manque flagrant d’acidité.

« Mise en bouche : Tourteau comme des rillettes. »
Excellentissime !

Le vin pour le repas : domaine Alain Michelot, un Bourgogne, Nuits-Saint-Georges, Vieilles Vignes 2008. Cette bouteille s’est révélée être un bon choix pour l’ensemble du repas. Un vin tout-terrain qui n’a pas peur de se confronter à la viande en sauce ou même à des noix de saint Jacques.

« Émincé de foie gras de canard mariné à l’huile de noisettes, brioche tiède. »
Une spécialité du chef, c’est magnifiquement bon !

« Noix de saint Jacques juste saisies Jus de légumes avec une pointe de curry et de curcuma. »
Une cuisson parfaite sur les noix de SJ et de très beaux arômes.

« Complicité du porc Ibérique et du taureau La pluma pour le premier (très tendre et goûteuse à découvrir) poêlée Jus d’une gardiane pour le second. »
Un bien beau mélange même si le porc était peu être un peu trop cuit. Le Taureau était bien fondant. J’ai découvert les petites pétales de choux de Bruxelles avec enthousiasme. Le choux de Bruxelles ça peut être bon ! Si si !

« Lotte rôtie, pimientos del piquillos farcis de petits encornets et légumes Tapenade de poivrons, sauce vierge. »
Un très beau plat avec une cuisson de la lotte démoniaque : nacrée à la perfection, vraiment.

« La grande assiette gourmande du Mazerand. »
Un dessert de cuisinier pour lequel j’ai été moins emballé. Malgré tout, l’assiette est belle et c’est bon.

« Chocolathérapie : un goût de paradis, Chocolat noir, noix de coco version Bounty. »
Mon épouse m’en a laissé, c’était bien agréable avec une bonne puissance du chocolat.

Les petites mignardises du café, que je n’ai pas en photo, se sont bien laissées déguster également.

Pour résumer, pour 43€ ce restaurant propose un menu qui peut faire pâlir beaucoup d’autres restaurants du coin. J’y retournerai avec un grand plaisir.

————————————

Pour terminer cet article, j’ai reçu le menu pour les fêtes, il fait envie, j’en profite pour vous le partager :

En prélude : Farandole gourmande

bisque de homard, corail d’oursin, jambon bellota, crème de Lucques  …

***

Escalopes de foie gras de canard cuites sur grill

puis pressées en terrine et servies avec un pain de mie toasté

***

Velouté de légumes du moment au jus et éclats de truffes

***

Trilogie de saint jacques :

marinée avec de l’avocat et de la mangue, panée au lard et grillée

***

Viande de bœuf Wagyu (proche bœuf de Kóbe)

considéré comme l’une des meilleures viandes du monde, coupé en fines lamelles, juste saisi

ou

Volaille de Bresse (25 déc) ou Cuissot de chevreuil ( 31 déc et 01 janv)

                                     

Assiette de fromages et mesclun

****

Délicate mousse au champagne, biscuit croustillant et litchis

*

L’incontournable dessert au chocolat

*

Nos chocolats et mignardises maison

Déjeuner du 25 décembre et 01 janvier : menu complet 77 € ou si l’on supprime le poisson ou la viande : 72 €

Dîner du 31 décembre : menu complet : 99 € ou  s i l’on supprime le poisson ou la viande : 92 €

http://www.le-mazerand.com/

5 thoughts on “Le Mazerand à Lattes

  1. fonfec
    13 décembre 2012 at 19 h 24 min

    merci pour le billet, du coup on y va samedi 😉

  2. bOb
    14 décembre 2012 at 19 h 49 min

    Cool. J’espere que ca va vous plaire, tu me diras. Bon week end alors.

  3. fonfec
    17 décembre 2012 at 17 h 42 min

    alors un très bon rapport qualité / prix
    Pour une cinquantaine d’euros nous avons eu la totale : entrée / poisson / viande / fromage / dessert

    MAIS :
    – déçue par le risotto au cèpe qui a été passé au grill du four pour le maintenir au chaud, du coup on avait une croute au dessus du risotto et il était trop cuit (logique)
    – déçue par le vin, nous avons pris une bouteille d’un vin du Roussillon réputée pour sa garde, et il avait un gout déjà « vieillissant » alors que techniquement il devait être encore sur la fraicheur (c’est une bouteille que nous connaissons), on soupçonne la qualité de conservation de la bouteille (pas forcément chez le restaurateur hein, ça peut être avant de l’avoir achetée)

    Je dirais que ces deux points ne sont pas si grave que ça, et que globalement ce restaurant est très correct et que je le recommanderai également.

    merci pour la qualité de tes articles !

    Allez zou, j’en ai d’autres à tester 😉

    bises

    1. bOb
      17 décembre 2012 at 19 h 50 min

      Une belle analyse ! Dommage pour le vin, monsieur Fonfec l’a-t-il fait savoir au sommelier ?
      Content que vous ayez passé une bonne soirée … Vous vous etes fait plaisir sur le menu ! Avec ton petit estomac : )
      Le prochain c’est quoi ?
      Biz

  4. valouchka
    2 janvier 2013 at 15 h 49 min

    J’y suis allée une fois seulement, le midi, en septembre dernier. J’en garde un très bon souvenir, d’autant plus que c’était en terrasse, à l’ombre de superbes arbres séculaires. Petite pause gastro dans un cadre idyllique que je vous conseille !
    Question tarif j’avoue ne pas avoir regardé de près, papa-Valouchka ayant réglé l’addition … mais qui, je crois bien, ne fut point trop salée 😉

Laisser un commentaire