Mina Restaurant – Bilbao

20150820_212821

Si vous comptez bien il y a 14 lignes sur ce menu. 14 lignes, ça veut dire 14 plats à déguster, ça veut aussi dire 14 moments de bonheur. Il s’agit tout simplement du repas gastronomique de nos vacances au pays basque espagnol, à Bilbao plus exactement. Le restaurant c’est Mina, il est situé dans le centre de la ville au bord du fleuve. Il arbore une étoile Michelin depuis déjà quelques années et je peux vous garantir qu’il ne l’a pas volé.

Mieux que des commentaires, voici un petit panorama de notre dégustation avec, si vous comptez bien, 3 plats de plus en bonus. Rien que de revoir ces photos j’ai faim :

20150820_213757

Premier bonus avec cette mise en bouche autour d’un granité de tomate et de morue.

20150820_214533

Moule, citronnelle, soupe coco et tomate épicée.

20150820_215242

Huître comme un gin tonic.

20150820_220257

Araignée de mer et émulsion passion.

20150820_221047

Morue et pamplemousse soufflé.

20150820_221938

Maquereaux, chou-fleur et cidre.

20150820_223501

Déclinaison autour de l’oignon.

20150820_224607

Rouget, quinoa et sauce de crustacés.

20150820_225929

Pomme de terre, coques et sauce au fromage.

20150820_231150

Gâteau d’os à moelle.

20150820_232227

Tripes de morue au curry rouge.

20150820_233557

Filet de Bonite, aubergine et thé rouge.

20150820_234907

Cochon de lait et citrouille.

20150821_000331

La mer, heu, je ne me souviens plus de ce que c’était.

20150821_001249

Banane, olives noires et café.

20150821_001819

En deuxième bonus, le dessert historique du restaurant à base d’une mousse de sucre noir.

20150821_001851

En troisième bonus, les mignardises du café.

20150820_223618

Pour les vins nous avons fait confiance au sommelier au travers d’un accord mets et vins proposé en option avec le menu. Je dois avoué que j’ai été bluffé par la sélection de la cave où le mot d’ordre est l’originalité. On n’est pas dans une carte de confort mais dans une carte avec des vin hors du commun, tant sur les cépages que sur les techniques de vinification.

Voilà, que dire de plus ? La classe ! En plus nous avions choisi d’être au bar, presque dans la cuisine. Nous avons ainsi pu observer la chorégraphie millimétrée de la brigade sans aucune fausse note. On a même trouvé notre petit chouchou, il parlait français et venait nous expliquer chaque plat.

Je ne peux que vous conseiller de vous y rendre si vous passez non loin de Bilbao. C’est d’ailleurs une région très riche en restaurants gastronomiques grâce à une créativité des chefs impressionnante.

En savoir plus :

http://restaurantemina.es/

Plus de photos :

Laisser un commentaire