Château Castigno – Les vins

Le Château Castigno

Je t’ai déjà expliqué tout le concept exceptionnel du Village Castigno dans mon précédent article.
Il est temps maintenant que je te fasse un beau focus sur les vins du Château qui a été créé de toute pièce depuis 2007 et qui est en extension perpétuelle depuis. Aujourd’hui le Château Castigno s’étend sur 32 hectares en culture bio et selon des méthodes les plus traditionnelles possibles. Ici, tu ne trouveras pas de machine à vendanger, 100% des vendanges se font manuellement, ce sont même des chevaux qui transportent les raisins ! Ca doit valoir le coup de venir assister au ramassage des raisins.
En 2018 un nouveau chai tout neuf sera inauguré, j’ai pu le voir, les travaux se terminent, il a été élaboré par un grand architecte, en forme d’une bouteille de vin entièrement recouvert de liège.
Actuellement les vins du Château profitent surtout aux étrangers vu que 90% de la production part à l’export, c’est bien dommage pour nous vu la haute qualité des flacons.

La Wine School

Au Village Castigno il y a la Wine School, le lieu idéal pour découvrir les vins du domaine. On peut s’y installer seul ou à plusieurs pour une longue séance de dégustation et une belle explication de l’histoire du Château, de la culture des vignes et de la vinification. Avec ma douce on a adoré et ça nous a permis de faire connaissance avec le Château Castigno et de comprendre toute l’ambition contenu dans ces bouteilles.
Le prix de cette séance est de 25€ par personne mais il suffit d’acheter quelques bouteilles en retour pour en obtenir la gratuité, surtout qu’après avoir goûté les vins tu ne pourras pas repartir sans en acquérir.
Il est bien sûr possible de goûter les vins dans les différents restaurant du village ou chez certains cavistes de la région de Saint-Chinian mais, si tu en as l’occasion, je ne peux que te conseiller de pousser la porte de la Wine School.

Les cuvées

Le Château Castigno dispose aujourd’hui de 9 cuvées : 1 rosé brut, 1 rosé, 2 blancs et 5 rouges.

Le Rosé Brut Nature 2014 : Cinsault, Syrah, Grenache noir. La bulle est très fine, il offre une légère sucrosité agréable en bouche et il se termine par une belle fraîcheur qui est obtenu par des vendanges au plus tôt des raisins mûrs mais encore croquants et juteux. Il est disponible pour 16€ environ la bouteille, qui est très belle ce qui ne gâche rien.

Le Grâce des Anges Rosé 2016 (AOC Saint-Chinian) : Cinsault, Syrah, Grenache noir. J’ai aimé ce rosé surtout pour son côté vineux qui lui permet de pouvoir s’installer sans problème sur une table pour un repas, avec une viande blanche ou un poisson en sauce par exemple. Il est proposé à 10,50€.

La Grâce des Anges Blanc 2016 (AOC Saint-Chinian) : Grenache blanc et Roussanne. En bouche il est relativement sec et minéral mais reste assez gras et plein de volume. Le fruit est présent tout en légèreté accompagné par une belle acidité. J’aime ! Pour 11,50€ il serait dommage de s’en priver.

Château Castigno Blanc 2014 : Roussanne et Grenache blanc. Ce blanc est élevé en barrique de 500 litres, ça va lui conférer tout son caractère. Son nez est exubérant, le fruit est mûr et macéré. La robe est dorée, elle invite au plaisir. En bouche il est très aromatique avec beaucoup de matière et de gras, c’est un vin blanc gastronomique sans aucun doute. J’ai aimé la petite saveur résiduelle oxydative que j’ai pu déceler en fin de bouche, elle lui confère un gros plus non négligeable. Il se présente à 25,50€ avec un beau potentiel de garde pour les plus belles occasions.

La Grâce des Anges Rouge 2016 (AOC Saint-Chinian) : Syrah, Carignan. Le nez est très frais sur des arômes de fraises au sucre. En bouche on est bien sur un vin gouleyant, sur la gourmandise du fruit bien mûr, comme un sirop à déguster en toute simplicité. Il est offert à 10,50€, de quoi rendre tous les anges heureux.

Terra Casta Rouge 2012 (IGP Monts de la Grage) : Carignan, Syrah. Le nez est très léger, vaporeux. Il se boit facilement mais développe de belles notes épicées de vanille et de piments doux. Il est simple, abordable et lui permet de s’accorder avec dextérité lors d’un repas. A 9€, sur ce millésime, il va en épater plus d’un.

Merlot Rouge 2011 (IGP Mont de la Grage) : 100% Merlot bien sûr. Ce vin dispose d’un potentiel de garde de 10 à 15 ans sans problème mais s’offre déjà avec beaucoup de facilité. Il est élevé en barriques à majorité non neuves. En bouche il dégage des saveurs cacaotées et poivrées, il est bien fondu avec des tanins élégants qui transforme ce liquide en velours qui ne demande qu’à venir se frotter à tes papilles et ton gosier. Tu l’as compris, c’est un coup de cœur. A 13€ je suis reparti avec plusieurs bouteilles !

Secret Des Dieux Rouge 2011 (AOC Saint-Chinian) : Syrah, Carignan, Grenache noir.  La Syrah et le Grenache sont élevés en fûts de 1 à 3 vins. Il a un potentiel de 10 ans de garde et dégage encore un peu d’alcool au nez et en bouche qui s’effacera avec le temps ou avec une bonne aération. La macération est présente sur des fruits noirs compotés. Il est complexe avec une matière présente, ça va être un très grand vin, c’est certain. A acheter dès maintenant à 16€.

Castigno Rouge 2010 (AOC Saint-Chinian) : Grenache Syrah, Carignan, Mourvèdre. Avec une garde de 10 à 15 ans il peut se conserver en cave tranquillement. Au nez il est assez discret, timide, ça me plait. En bouche c’est l’explosion, il détonne, le fruit est bien mûr et très ample, il prend de la place. On sent un gros travail de vinification pour aller chercher les différentes épices et saveurs (cuir et fève tonka notamment). Pour 25,50€ il peut s’ouvrir dès maintenant pour se faire un gros plaisir.

Quand l’ambition devient une réalité

Ce domaine est très ambitieux et il s’en donne les moyens. Depuis déjà plusieurs années il a fait sa place sur cet AOC Saint-Chinian dont la renommé dépasse nos frontières. L’ambition de devenir un grand domaine est déjà atteinte de part la qualité des liquides présents dans les flacons. Les Belges (la plus grosse part à l’export) ne s’y sont pas trompés, ils se régalent des vins du Château Castigno chaque année.
Nul doute pour moi qu’il va falloir diminuer ce ratio pour combler la demande locale qui ne peut qu’augmenter. Moi j’ai adoré ces vins, j’en ai dans ma cave et j’en suis ravis.

En savoir plus :

http://villagecastigno.com/

Photos en plus :

Info : J’ai été invité à découvrir le Château Castigno. Cet article en reste sincère, ce lieu et ces vins correspondent parfaitement à ce que je souhaite partager sur ce blog.

Laisser un commentaire