Vacances au pays basque

20150821_205216

Cette année, après le camping avec les nains, on s’accorde une semaine en amoureux. Le choix a été simple car nous avions tous les deux envie de découvrir le pays basque. Nous n’avons pas été déçus, le temps fut magnifique, les lieux formidables et, et, et, et, la gastronomie à tomber ! Faisons un petit retour sur ce road trip avec ma vision du blogueur culinaire.

20150817_205947

Nous commençons par Pau, ville marqué par Henri 4. Même si nous n’avons pas pu goûter à la poule au pot on a réussi à débuter nos vacances en beauté en goûtant des coucougnettes. Ce n’est pas une blague, il s’agit d’un bonbon, une amande, du chocolat et de la pâte d’amandes. L’autre spécialité de la ville c’est le gâteau russe, c’est très bon (photo ci-dessus).
Nous continuons notre voyage vers Jurançon à la découverte des vins du même nom, je ne vais pas en dire plus car je pense que ces vins méritent leur propre article.

20150818_172348

Pour la suite, est ce que vous aimez le piment d’Espelette ? Car moi j’adore le piment d’Espelette, c’est bon le piment d’Espelette. Le village est très mignon et hyper touristique, il y a de nombreuses boutiques où se décline le fameux piment de milles façons. Aux murs des maisons, les piments d’exhibent fièrement en affichant leur appartenance à cette appellation mondialement célèbre.

20150818_143007

La voiture nous conduit alors à Bayonne, ville célèbre pour son jambon. Notre guide (Lonely Planet) explique qu’il faut goûter le gâteau basque et également l’Axoa (se prononce Achoa). L’Axoa est une sorte de ragoût à base de veau, avec du piment d’Espelette. Nous avons pu en déguster un authentique au Chiloa Gourments, une petite adresse tenue par Annie, du 100% typique.

20150818_221540

Direction Saint Jean de Luz, qu’est ce que c’est beau ! La plage est belle et l’ambiance est festive, on se laisse tenter par un mojito à la fraise dans un ancien garage Renault reconverti en bar éphémère. Le repas c’est chez Pablo que ça se passe autour d’une spécialité, les chipirons à l’encre de seiche. L’endroit est couru, il y a du monde, on vient pour la cuisine mais aussi pour Pablo qui incarne le restaurant.

20150819_130600

Il est temps maintenant de passer la frontière à la découverte des pintxos (se prononce pintchos bien sûr). San Sébastian nous ouvre ses portes, sa grande plage, et ses bars à pintxos. Alors, les pintxos ce sont les tapas, c’est un synonyme. L’idée est de naviguer d’un bar à un autre en dégustant les spécialités de chacun. Il y a les bars qui font des pintxos classiques, c’est à dire du pain avec tout un tas de choses dessus et puis il y a ceux qui proposes de la véritable cuisine quasi gastronomique dans de petites assiettes. Il faut en général compter autour des 4 euros par pintxos. Mention spéciale au BordaBerri, les meilleurs pintxos de notre voyage, ça parle fort, on mange debout mais qu’est ce que c’est bon !

20150820_214533

La suite se passe plus à l’ouest, à Bilbao exactement. Outre le musée Guggenheim avec une superbe expo de Jeff Koons, nous avions réservé dans un restaurant étoilé de la ville, chez Mina. Je pense que cette soirée mérite elle aussi son propre article sur la blog. Je vous laisse patienter avec la photo ci-dessus.

20150821_140626

On revient vers l’est à Pampelune plus exactement, la ville est réputée pour ses fêtes taurines avec une des 3 plus grandes arènes au monde. Il est temps de se pencher un peu plus sur les jambons ibériques qui restent, pour moi, les meilleurs ! Il faut faire attention car il y a de tout, du bon comme du moins bon. Bien sûr nous avons également profité encore un peu des pintxos.

20150822_132456

Back to France en passant par Saint Jean Pied de Port. Il me manquait à goûter la Garbure, un plat typique de la région. Malgré la chaleur je ne pouvais pas passer à côté. La Garbure est une soupe de légumes en morceaux cuite avec du confit ou avec un fond de jambon. Elle est complétée ici avec un peu de piment d’Espelette. Ca reste une soupe mais, comme j’aime ça, je me suis régalé.

20150823_212705

Il est temps de rentrer à la maison, non sans avoir dans nos valises quelques souvenirs solides et liquides. Merci ma douce pour cette super semaine, c’était trop bien ! Même mon kilo supplémentaire ne m’a pas rendu malade lorsque je l’ai vu s’afficher sur la balance.

C’est quand les prochaines vacances ?

Voici un stock de photos, du miam-miam mais pas que :

Laisser un commentaire