Accueil / Vin / 4 vins pour un repas en amoureux

4 vins pour un repas en amoureux

Pour cet article autour de quelques idées de bonnes bouteilles à déguster, j’ai eu l’idée d’essayer de proposer une thématique autour d’un repas en amoureux. Il faut dire qu’on trouve assez facilement des appellations, des noms de domaine ou des cuvées qui ont des connotations amoureuses. Ca peut faire un bel effet sur une table romantique autour d’un bon repas, surtout en ces temps de confinement où les relations de couple sont soumises à rudes épreuves.

Il est important pour moi de continuer à parler du vin ici, sur mon blog, car les vignerons sont eux aussi en difficulté, pas tant sur la production, mais sur les ventes qui ont chuté, il faut dire que les exportations doivent être compliquées, la vente aux restaurants nulle, et la vente aux particuliers limitée, surtout pour ceux qui ne sont pas distribués en grande distribution.

La mise en bouche

Pour une mise en bouche amoureuse, il faut du partage, un bon guacamole maison bien épicé avec une touche maison comme par exemple l’incorporation d’une brunoise fine de pommes Pink Lady. Avec du bon pain au maïs toasté, chacun pourra préparer les tartines de l’autre, de quoi faire monter l’ambiance.

Pour accompagner cet apéritif, que penses-tu de cette cuvée “Charme Aux Dames” des Coteaux du Vendômois. C’est un blanc demi-sec.

Du côté des cépages, on est sur une majorité de Chenin blanc à 80% qui est accompagné de Chardonnay à 20%.
Pour un tarif imbattable de 5€ au départ de la cave, on a un flacon très harmonieux. Les bulles fines et régulières dégagent un nez sur la pêche blanche. En bouche, c’est la douceur de la poire qui prédomine, elle est exaltée par des notes poivrées qui viennent pimenter la dégustation. Ça se boit tout seul.

Avec la rondeur de l’avocat c’est, sans aucun doute, une réussite, de quoi mettre ce début de soirée sur de bons rails.

En savoir plus :

http://www.caveduvendomois.com/

L’entrée

Pour une entrée bien “in love”, rien de tel qu’un duo, que dirais tu d’un carpaccio de saumon et saumon fumé, le tout délicatement enveloppé dans une marinade au pamplemousse rose ? Moi je dis oui !

Et pour accompagner cette entrée, je te propose cette superbe étiquette, la cuvée “Cœur d’Apremont” sur un millésime 2017 du Domaine Jean Masson & Fils.

Ce flacon est composé uniquement de Jacquère, c’est le seul cépage autorisé sur l’appellation Apremont. C’est un vin bien connu pour tous les amateurs de fromages fondus, hé hé. Mais il peut aller bien au delà, surtout quand on va chercher des pépites comme celui ci. On est loin d’un Apremont très sec et limpide, il a au contraire beaucoup de matière sur des notes de fruits confits et de fleurs blanches. Il n’en perd pas pour autant sa fraîcheur et sa jutosité. Il faudra tout de même compter 24€ départ cave pour avoir le plaisir de l’avoir sur sa table.

La fraîcheur de cet Apremont va venir se marier à merveille avec le poisson. Sa complexité aromatique et sa matière vont venir s’associer au saveurs puissantes du saumon. L’abricot confit du vin viendra adoucir aussi l’acidité du pamplemousse.

En savoir plus :

https://domainemasson.com/

Le plat

Pour le plat, je te propose une viande, un filet de canette au miel et aux épices, c’est une valeur sûre, de quoi s’envoûter les sens grâce aux épices orientales.

Pour accompagner la canette, je te propose une appellation qui porte bien son nom, un Saint Amour 2018 du domaine Dominique Piron.

Ce Saint Amour est un 100% Gamay, le cépage phare de cette appellation du Beaujolais. Ici, il est poussé à son maximum, on peut le constater immédiatement à sa robe profonde et brillante. Idem sur le nez, c’est très mûr avec des fruits rouges. La bouche n’est pas en reste, elle est en équilibre entre gourmandise, matière, épices et grande classe. C’est juste superbe, on s’est régalé, pour le prix de 14€ départ cave, c’est un excellent rapport qualité / prix.

La canette ne fait pas peur à ce Saint Amour, ni les épices, il a la carrure suffisante pour venir accompagner ma proposition de plat. Il a aussi la finesse et la classe pour apporter encore plus de hauteur à la canette. La légère sucrosité apportée par le miel terminera la dégustation en venant révéler encore plus les notes de fraises et de cerises du vin, un délice.

En savoir plus :

http://www.domaines-piron.fr/

Le dessert

Pour le dessert, le chocolat reste ce qui se fait de mieux, un coulant maison aux notes de fève tonka, ça va terminer ce repas sur de la gourmandise à s’en lécher les doigts, et plus si affinité.

Pour le chocolat, j’ai opté pour la cuvée “La Charmeuse” 2017 du Château de Gaudou.

On part ici dans une autre région et un autre cépage, le Sémillon. Nous sommes en IGP Côtes du Lot Moelleux, tu comprends qu’il s’agit d’un vin qui va être de la pure douceur. Dès qu’il apparaît dans le verre, on peut admirer sa robe brillante, dorée. Au nez, il est sur de la rose et de la pâte de coing. En bouche, on retrouve ce côté fruits confits mais aussi de la cannelle qui nous fait voyager. La finale est longue, on en profite jusqu’au bout.

Clairement, avec un bon chocolat, il va venir sublimer l’amertume pour la transformer en plaisir pur sur les papilles. De quoi terminer la soirée en beauté et plus si affinité bien sûr, le tout pour 7€ départ cave seulement.

En savoir plus :

http://www.chateaudegaudou.com/

A propos bOb

A lire également

WineTrip direction les Vins de Cascastel

WineTrip direction les Vins de Cascastel

Comme tu l’as vu dans un précédent article d’il y a quelques mois, j’ai pu …

Laisser un commentaire