Bombolo – Paris 11eme

bombolo9

J’en ai marre d’aller à Paris pour le boulot. Paris j’aime pour les balades, les visites, le théâtre, les sorties mais l’aller retour TGV – métro – boulot – dodo sont vraiment loin de ce rêve parisien. Heureusement je me console avec quelques sorties gastronomiques, et c’est facile vu l’offre pléthorique de la capitale.

Ce soir là notre choix se porte vers un italien qui ne fait pas de pizza ! C’est une private joke mais que je peux dévoiler. Il y a quelques temps il existait un restaurant italien à Montpellier qui ne proposait pas de pizza et j’avais coutume de justifier que c’était un gage de qualité. Bon, ça ne l’a pas empêché de couler lol !
Le restaurant du soir il s’appelle le Bombolo dans le 11eme, il est surtout à quelques centaines de mètres de notre hôtel, le Fabric, un hôtel 4 étoiles, magnifique !

bombolo4

Pour patienter on nous apporte ces délicieuses aubergines panées, un peu à la manière d’une escalope milanaise. On s’est régalé, c’est même peut être la meilleure assiette de tout le repas !

Pour la suite, il n’y a pas de menu, tout est à la carte mais les prix sont corrects vu la cuisine fraîche servie dans les assiettes.

bombolo8

En entrée, j’opte pour les calamars à la sauce tomate, ça porte un nom mais je ne l’ai pas noté ! C’est très bon et bien cuit, en revanche, la présentation, ça ne fait pas rêver, peut être y-a-t-il trop de sauce.

bombolo7

Mon Rémi (mon colocataire de table du soir) fait le choix de l’artichaut en salade avec du vieux parmesan. Le cœur d’artichaut, vaste sujet n’est ce pas. Celui ci était très bon parait il. L’assiette est généreuse et gourmande, il y a de la couleur.

bombolo10

En plat, je tape dans la catégorie des pastas avec ces cannellonis aux épinards et à la ricotta. On est en plein dans le terroir italien là, c’est familial mais c’est délicieux, la farce est sacrément fondante. Je n’avais plus faim mais j’ai tout mangé quand même.

bombolo9

Son choix, des pâtes aussi, aux aubergines, basilic, Serrano et ricotta. Elles font terriblement envies n’est ce pas ? Au moment où j’écris cet article, je viens de manger et pourtant j’y planterais bien ma fourchette.

bombolo12

Pour le dessert, je reste dans du pur traditionnel, j’avais le choix entre le tiramisu ou cette panna cotta. Elle est bonne, mais en même temps c’est quand même plus que simple à faire. Les choses les plus simples sont souvent les meilleures, cette recette en est la preuve.

bombolo11

Rémi tente une tarte sablé à la confiture, ça porte aussi un petit nom que j’ai totalement oublié. Ce dessert ne restera pas dans les mémoires, c’est très sucré, heureusement la crème fouettée apporte un peu de fraîcheur.

bombolo6

Pour accompagner ce repas, un Valpolicella, c’est du côté de Vérone. Nous n’avons pas hésité sur ce vin du fait de la présence de la ricotta de notre plat principal. Pour ceux qui ne le savent pas, le Valpolicella est un vin typique réputé par son cépage si particulier. Heeeuuuu, non, je pipote complètement, en ouvrant la carte des vins, grand moment de solitude, les seuls que je connais sont soit hors de prix (Barolo ou Brunello di montalcino), soit sans grande inspiration pour moi ce soir là (Chianti). Ploum ploum, ce sera toi que nous boirons ce soir à trois, un, deux, trois. Au final le hasard fait bien les choses car même si c’est un vin qui reste sur le fruit, il a pu m’apporter du plaisir grâce à de beaux tanins et une certaine virilité en bouche.

Ce repas se termine, il est temps d’aller faire un peu de sport à l’hôtel avant d’aller au lit. Le lendemain il faut aller bosser quand même.
Si vous passez dans le 11eme et que vous cherchez un repas simple mais goûteux, poussez la porte du Bombolo. Je vous conseille de réserver, il y a du monde.

En savoir plus :

http://www.bombolo.fr/

4 thoughts on “Bombolo – Paris 11eme

  1. Christophe
    3 janvier 2015 at 15 h 24 min

    Bob
    Merci pour ces lieux que tu nous fait découvrir!!!
    C’est toujours un plaisir de te lire, et nos papilles salivent à la fin de chaque lecture!!!

  2. Christophe
    3 janvier 2015 at 15 h 26 min

    Bob,

    Que 2015 soit comme 2014 pour tes aventures de gastronome, et le meilleur pour ta famille!!

  3. Anonyme
    3 janvier 2015 at 17 h 09 min

    Ça donne drôlement envie

  4. Anonyme
    4 janvier 2015 at 13 h 56 min

    Un peu de sport #kiff

Laisser un commentaire