Clos des Fées 1999

Avec 2 amis nous ouvrons régulièrement quelques bonnes bouteilles dans un budget approximatif de 50€. C’est le cas ici avec un vin du Roussillon, le Clos des Fées 1999 d’Hervé Bizeul !
Il s’agit de la cuvée qui porte le nom du domaine qui est une grande cuvée du domaine avec un assemblage de Syrah, Mourvèdre, Grenache et Carignan sur des vignes assez anciennes. La cuvée entrée de gamme « les sorcières », que j’ai pu regouter récemment en millésime 2010, est déjà un très beau flacon où on retrouve toutes les caractéristiques des vins de Bizeul.
Revenons à nos mout… fées.

N’étant pas un dégustateur hors pair ni un spécialiste des arômes, je vais tenter d’exprimer mes souvenir et mes sensations sur ce vin. De plus cette dégust date un petit peu, j’ai retrouvé la photo je tenais à faire un billet dessus car ça reste un très bon souvenir.

Donc, ouverture de bouteille, j’aime bien sentir le bouchon, ça ne sert à rien mais ça fait pro 🙂

On me sert mon verre, une belle couleur pourpre bien opaque, une robe pas très oxydée dans mes souvenir.

Au nez, des éfluves de cuir me reviennent à l’esprit, un cuir bien mature comme un vieux fauteuil club qu’on peut trouver dans certains hotels.

A la bouche la première note respecte le nez, ensuite le fruit se révèle, bien mur, pas végétal. C’est ce que j’aime, c’est rond en bouche, c’est du velours dans la gorge. Tu ne fais pas ton age tu sais !

La finale est longue et ne conserve que le meilleur, il m’en reste presque encore.

En écrivant ce billet je me dit qu’il va vraiment falloir que je fasse rentrer du Bizeul en cave.

J’allais oublier, on n’a pas bu ce vin tout seul, nous l’avons accompagné d’un bel assortiement de fromages, une terrine campagnarde … et du bon pain. Que des choses diététiques.

 

Laisser un commentaire