La Marèle 2007 – Mas des brousses 1997 : les goûts et les saveurs !

Avec mes deux compères dégustateurs de raisins en état fermenté nous avons décidé il y a une dizaine de jours de nous déboucher un domaine la Marèle 2007. Ce grand vin régional réputé était depuis quelques temps une quille que nous souhaitions déboucher.

En supplément de cette Marèle nous avons commencé notre dégustation par un vieux flacon du Mas des Brousses à Puéchabon (secteur d’Aniane dans l’Hérault). Il s’agit là, si mes renseignements sont bon, du premier millésime du domaine ! Une bouteille certainement introuvable que j’ai réussi à retrouver en deux exemplaires dans une cave avec des conditions de stockage aléatoires. Ce n’est pas un vin de grande garde ni un vin très cher (une dizaine d’euros). Mais qu’est ce que c’est bon d’ouvrir une vielle bouteille dont on sait que potentiellement il peut se passer quelque chose !
A l’ouverture, le bouchon est nickel, en pleine forme. Gloup gloup gloup, les 3 verres Spiegelau sont versés. La robe est profonde le disque est légèrement oxydé, 15 ans quand même, mais c’est très léger. On hume en silence à la recherche de l’erreur … rien … le nez est presque parfait, c’est fondu, c’est tannique et un tantinet alcooleux. Ca donne franchement envie de boire. Go, première gorgée en bouche, j’avale, c’est bon, ça correspond bien au nez avec un petit coté vermoulu quand même. On n’est plus dans le fruité, on est dans le mature et le tabac avec une simplicité qui n’est pas dérangeante. La finale a tendance a être fugace mais on en profite bien quand même. Ce millésime est une réussite, 15 ans après il aurait eu sa place sur n’importe quelle table sans aucun souci !
Mon conseil : même sur des bouteilles qui ne sont pas réputées pour être de grands vins de garde, n’hésitez pas à oublier une bouteille dans votre cave, ce sera toujours une expérience passionnante de l’ouvrir dans 10 ou 15 ans.

Nous passons ensuite au vin vedette de la dégustation, la Marèle, un vin d’Argellies dans l’Hérault. Nous sommes sur un millésime 2007 celui qui vient juste d’être mis à la vente … nous sommes en 2012 !!!! N’est ce pas déjà très intrigant ? Frédéric Porro, le viticulteur qu’on peut considérer comme un éleveur tellement il prend soin de sa création, attend toujours le « bon » moment pour sortir ses bouteilles. Il ne souhaite pas mettre à la vente un produit qui nécessite encore du temps en cuve, en fut ou en bouteille. Allez, c’est parti, on l’ouvre et on s’en verse un verre chacun. La robe est magnifique, un rubis entre deux eaux, ni trop opaque ni trop limpide. Visuellement on sent déjà la matière et le soyeux du liquide. On nez, déception, c’est faible, ça reste dans le verre, timide. Mon expert me dit que normalement on doit l’ouvrir une bonne heure avant et le mettre en carafe afin qu’il puisse dégager de la puissance olfactive. Bon, nous goûtons avec l’espoir que sa timidité ne se reflète pas en bouche. Uppercut, KO au premier round ! Quel talent, quel vin, quel amour dans ce vin ! Les superlatifs me manquent, c’est beau, c’est soyeux, c’est aromatique, c’est équilibré, c’est fruité, c’est fleurie (de la violette), c’est mature. Une tuerie je vous dis, un serial killer ce vin ! Mieux que cette description : goûtez le !
La finale a une longueur en bouche aussi longue que les Champs Elysées, elle fait apparaître un arôme de menthol bien agréable qui prépare très bien la prochaine gorgée !
Dans le jeu pour enfant la marelle et dans ce vin le résultat est le même, on part de la terre pour arriver au ciel.

Habituellement pour nos dégustations nous allons chez l’un ou chez l’autre. Cette fois ci nous avons opté pour des tapas dans la meilleure pizzeria de Montpellier et des environs. Je pèse mes mots, leurs pizzas sont terribles. Bon, pour cette dégust, on a plutôt craqué pour du jambon Sérano et des tapas. Alors, cet endroit qui ne paye pas de mine mais qui propose, à mon avis, la meilleure pizza du coin c’est « les goûts et les saveurs » à Saint Gely du Fesc au nord de Montpellier. Un jeune couple, Céline et Eric, est aux manettes, ils vous accueilleront dans la bonne humeur et dans la délicatesse. J’aime et merci encore à eux d’avoir accepté que nous venions avec nos bouteilles pour nos dégustations … peut être notre futur QG 🙂
http://goutsetsaveurs.fr

 

Laisser un commentaire