Accueil / Autres / Envie d’un week-end aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Envie d’un week-end aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Que dirais-tu si ton amoureux ou ton amoureuse t’invitait pour un week-end love en Camargue ? Ma douce a été très heureuse de ce petit périple dépaysant à quelques encablures de Montpellier. Pinpin posé chez mami et papi, on a pu se concentrer sur l’objectif de ces deux jours : love, détente, massages, balade et gastronomie.

J’adore les “Saintes”, ce petit village au bord de mer dégage une âme unique, qui le rend bien différent d’autres stations du pourtour méditerranéen. J’y allais quand j’étais môme, en famille, à la pêche avec papa, dorades, poulpes et moules à gogo. Aujourd’hui, le village a conservé tout son caractère en lui ajoutant une dose d’élégance qu’on peut admirer dans chaque petite rue du centre autour de l’église. Il y a de nombreux petits commerces et restaurants, pour flâner et faire quelques boutiques. J’y ai d’ailleurs trouvé deux nouveaux chapeaux pour ma collection.

Côté resto, on a commencé par se poser à la table de La Fabrique des Sens, un restaurant de cuisine locale et créative, bistronomique comme on aime à le dire. On y a très bien mangé, une entrée autour d’un saumon façon gravlax, et un plat, un mano à mano de seiches et chorizo façon terre et mer. C’est bien fait, généreux et plein de gourmandise. Il ne manque que la vue sur la mer.

La suite de notre week-end s’est déroulée à l’hôtel Mangio Fango. C’est un complexe 4 étoiles, avec des chambres bien sûr, mais aussi un restaurant, deux piscines et un spa. Pour la détente, j’avais réservé le spa pour deux heures, sauna, hammam et massages californiens. Rien à dire, chapeau à la masseuse, elle a su nous relaxer et nous redonner une bonne dose d’énergie. Il manquerait juste de pouvoir faire du duo. Ensuite, on a testé les deux piscines qui étaient à une bonne température pour mon corps frileux, de quoi chiller en pleine Camargue. L’hôtel est aux portes du village mais est tout de même bien immergé dans la nature environnante. La déco de l’hôtel et des chambres est également dans cette ambiance nature et cosy, on s’y sent très bien.

Sur le plan des assiettes, on a dîné sur place, entrée, plat et dessert. C’est bien cuisiné, avec de bons produits, et très généreux, on a eu du mal à terminer nos assiettes. Mention spéciale pour la pluma de pata negra cuite au feu de bois, délicieuse. Il faut tout de même compter 70€ environ par personne pour un menu complet à la carte. Même si on s’est régalé, pour ce prix là, j’aurais aimé un peu plus d’élégance dans les dressages. En revanche, rien à dire sur le petit déjeuner, bons fromages, fruits frais, œufs à la demande, et même des beignets. Avec les beaux jours on a profité de la terrasse, intimiste et ombragée, et sans moustique en plus.

On reviendra, j’adore ces évasions le temps d’un week-end, pas besoin de partir 15 jours au bout du monde pour se retrouver et passer du bon temps avec sa moitié.

A propos bOb

A lire également

Vive nos agriculteurs !

Aujourd’hui, je suis confiné chez moi comme le reste de la France, le reste du …

Laisser un commentaire