J’ai acheté du Jamon ibérico de bellota, appelé aussi Pata Negra

Ayé, j’ai 2 kilos de Pata Negra à la maison ! Merci Dimitri pour le bon plan, c’est à tomber par terre, ma trancheuse a chauffé ce soir ! Vous ne savez pas de quoi je parle ? Il s’agit de cochons Ibériques aux sabots noirs qui sont nourris essentiellement à base de glands. C’est, à mon humble avis, ce qui se fait de mieux niveau jambon. La Rolls du jambon. Le Zidane du jambon. Le 3 étoiles du jambon. C’est puissant, c’est fondant, c’est doux … et c’est cher 🙂
Celui-ci c’est 36 mois d’affinage, du pur bonheur en tranches !

Ce jambon se mange parfaitement accompagné de … rien. Il se suffit à lui même. J’ai quand même voulu le mettre en valeur dans une assiette sans le dénaturer au travers de ce Carpaccio au poivre de Sichuan et de quelques petits condiments (melon, carottes, endives).
Pour le poivre, j’ai utilisé un bon poivre de Sichuan en grains que j’ai mixé avec de l’huile d’olive. J’ai ensuite filtré l’huile pour ne garder que les micros particules du poivre, ça donne une huile parfumée qui ne pique pas.
Pour la préparation, j’ai passé une toute petite quantité de cette huile au pinceau sur le jambon directement dans l’assiette. Au final, ça a fait ressortir encore plus les saveurs du jambon ! Parfait !

 

Laisser un commentaire