Wok de nouilles chinoises au veau et aux 2 poivrons

Cette recette n’est pas hyper chinoise mais comme j’ai utilisé des nouilles et une cuisson au Wok, je me suis servi de baguettes pour la manger. Les baguettes ça me fait toujours retomber en enfance quand, avec ma soeur, on s’amusait à essayer de manger notre riz (pas collant du tout) comme dans Jeanne et Serge, un vieux dessin animé Japonnais.

Je m’égare.

Les ingrédients, pour 2 :
– 150gr de nouilles chinoises
– 150gr de veau
– 2 poivrons rouges
– 2 poivrons verts
– un peu de crème liquide … je vous l’ai dit, la recette n’a rien de chinoise du tout.
– huile végétale et sauce soja

Un truc intéressant quand même dans cette recette : la technique ultime pour peler les poivrons !
Dans un grand tupperware avec un fond d’eau (1/2 cm), mettre les poivrons. Couvrir avec du papier film compatible micro-ondes. Faire chauffer pendant 10 minutes au micro-ondes et laisser reposer 10 minutes sans retirer le film. Les peler sera alors un jeu d’enfant. En plus il sont déjà un peu cuit mais encore ferme.

Faire chauffer le wok et y faire dorer le veau en fines lamelles quelques minutes. Les retirer et verser les poivrons en lanières afin de terminer leur cuisson. Rajouter alors le veau avec la sauce soja et la crème en dosant à votre guise.

Faire cuire les nouilles dans de l’eau à ébullition, c’est très rapide. Les égoutter et les incorporer aux morceaux de veau et aux poivrons.

C’est prêt, il faut déguster ce plat rapidement car les nouilles chinoises ont tendance à se coller en refroidissant.

4 thoughts on “Wok de nouilles chinoises au veau et aux 2 poivrons

  1. Sulivan
    12 janvier 2013 at 16 h 46 min

    Les poivrons, mon legume preferé ! J’en veux bien de votre wok Bob.

    1. bOb
      13 janvier 2013 at 17 h 47 min

      Il ne m’en reste plus, désolé : )
      Je suis d’accord avec vous concernant les poivrons.

  2. 24 janvier 2013 at 15 h 32 min

    Ca a l’air délicieux !

  3. bOb
    26 janvier 2013 at 10 h 32 min

    Merci, ce n’était pas mauvais effectivement. Si un jour je passe dans le 44 …

Laisser un commentaire