Accueil / Restaurants / La Clape – Sarrat de Goundy, Domaine Viticole et Table Vigneronne

La Clape – Sarrat de Goundy, Domaine Viticole et Table Vigneronne

Sarrat de Goundy

Avec ma douce, on s’est fait un petit Wine Trip post confinement bien sympathique, dans une appellation exceptionnelle, tant par la qualité de ses vins que par la beauté de ses paysages. Cette appellation c’est La Clape, une AOP audoise qui s’étend de Narbonne jusqu’à la méditerranée. Je te la raconte plus en détail dans un prochain article.

En attendant, avec nos co-wine-tripeurs, Antoine, Guillaume et Cyril, on a pu découvrir les vins et la table vigneronne du Domaine Sarrat de Goundy. Le domaine est situé sur la commune d’Armissan, non loin de Narbonne, plutôt dans les terres. Il a la particularité de s’ouvrir en restaurant durant la période estivale, de mi juin jusqu’à mi septembre. Le moins qu’on puisse dire c’est que ça cartonne grave et j’ai compris pourquoi.

Sarrat de Goundy

Le lieu qui claque

A peine la voiture est garée on comprend qu’on va passer une bonne soirée, c’est beau. Il y a de la pierre, le nom s’affiche en gros, il n’y a plus qu’à pousser la porte. On arrive alors dans le caveau, la boutique même, car il n’y a pas que les vins du domaine à vendre, sirops, vaisselle, huiles, vinaigres… Depuis la boutique on peut apercevoir des jarres, des cuves et quelques rangées de fûts.

On aperçoit aussi l’extérieur où il y a déjà beaucoup de monde, l’ambiance y est bonne. Cet espace est séparé en deux, un côté jardin et un autre sous la pergola. Au milieu on trouve l’espace barbecue, avec le chef grillardin aux manettes. Les grillades aux sarments de vigne c’est la spécialité de la maison. On s’installe à une des grandes tables en bois, prêt à découvrir les vins et les mets.

Sarrat de Goundy

Les vins du domaine

Le propriétaire des lieux c’est Olivier Calix, il nous a fait la visite et il nous a aussi sélectionné les vins pour le repas. Olivier a repris le domaine en 2003 et possède aujourd’hui environ 38 hectares de vignes.

Il a quelques fûts mais sa volonté est d’aller chercher d’autres outils pour façonner ses vins, sans essayer de dénaturer les terroirs. Pour cela, par exemple, il utilise des jarres en terre cuite de 150 litres dans lesquelles il élève des vins rouges. La jarre va permettre une micro oxygénation du vin, comme le bois, mais sans en apporter d’arômes. Pour les blancs, le Bourboulenc essentiellement, il utilise des Doliums, des sortes d’œufs géants de 950 litres qui vont eux aussi favoriser une micro oxygénation du précieux liquide.

Le domaine produit plusieurs cuvées en AOP La Clape (rouge et blanc), mais il a aussi d’autres flacons sur d’autres appellations. Mention spéciale aux superbes cuvées Mano à Mano rouge (dans les jarres) et blanc (dans les dolium).

Côté La Clape, il y a plusieurs flacons disponibles, en rouge d’abord, Le Moulin, Le Planteur Rouge, et la Combe aux Louves. Cette dernière cuvée, sur un millésime 2018, est un assemblage de Mourvèdre, Syrah, Carignan et Grenache noir. Sa robe pourpre laisse entrevoir une belle matière. C’est le cas en bouche, c’est rond, ça vient tapisser le palais de fruits noirs bien mûrs, la finale est épicée et invite à se resservir. L’élevage reste assez discret malgré un passage de plus d’un an en fûts. A déguster à nouveau dans 5 ou 10 ans sans aucun problème.

En blanc aussi, le domaine propose des cuvées sur l’appellation : Le Marin et le Le Planteur Blanc. Je n’ai pas pu y goûter, ce n’est que partie remise…

Sarrat de Goundy

Les mets de la table

Côté table, le concept est juste génial, tout aussi simple qu’efficace. Il n’y a qu’un seul menu à 37 euros et il est très copieux. La cuisine est 100% maison et l’ensemble des produits sont de saison et locaux.

Dans ce menu, les entrées / tapas sont imposées, il y en a 4 par personne. Lors de notre repas on a eu une crousti-fondante brochette de calamars rouges de méditerranée frits avec de la farine de pois chiche. Ensuite, une généreuse Focaccia surmontée d’aubergines fumées, anchoïade, coriandre et menthe. Pour suivre, des Mérizanes, des croquettes goûteuses d’aubergines, parmesan, tome de brebis et basilic. Enfin, une tranche de pastèque grillée feta et roquette pleine de fraîcheur.

Pour le plat, il y avait 4 choix, de l’agneau (des côtelettes), du poisson (du thon rouge de méditerranée), du porc noir (de la poitrine) ou du bœuf (la côte pour deux personnes). Avec ma douce on a opté pour la poitrine de porc cuite plusieurs heures basse température, puis grillée au barbecue. Elle était accompagnée d’une mayonnaise au miso, d’une demi aubergine et d’algues nori. A ce stade là, il a été difficile de terminer l’assiette, on s’est régalé, le cochon était fondant à souhait.

Pour le dessert, avec ma douce on a pris le même, la ganache au chocolat, huile d’olive du domaine, fleur de sel et tuile de pain. Gourmandise quand tu nous tiens, nous qui adorons le chocolat, on a été gâté !

A table, on ne peut déguster que les vins du domaine, il y a du choix, avec un tarif plus qu’intéressant puisqu’ils appliquent simplement un droit de bouchon entre 5 et 7 euros par rapport au prix au caveau. Par exemple, la cuvée Le Marin blanc à 8€ se retrouve à 13€ sur la table. What else ?

Sarrat de Goundy

Bon, tu l’as compris, j’ai adoré la soirée que j’ai passé chez Sarrat De Goundy, c’est un super domaine, à la fois novateur, fun et qui a tout compris à comment moderniser l’image du vin. Si tu passes dans le coin, c’est à ne pas louper, et si tu tombes sur une bouteille du domaine chez ton caviste, tu peux en acheter sans hésiter !

A très vite pour un prochain article sur La Clape…

En savoir plus :

https://sarratdegoundy.fr/

http://www.la-clape.com/

Toutes les photos :

A propos bOb

A lire également

Bebelle fait voler la viande à Montpellier

Les Halles du Lez Qui n’a pas encore entendu parler du Marché du Lez et …

Laisser un commentaire