Accueil / Vin / Mes 3 vins du mois de mars 2019

Mes 3 vins du mois de mars 2019

Des blancs Bio

C’est déjà le 4eme numéro de ma rubrique « Les 3 vins du mois… » et c’est toujours un plaisir à déguster et à écrire.

Nous sommes en mars et c’est le printemps, les beaux jours sont clairement là, après les rouges riches et opulents de l’hiver je commence à avoir envie d’ouvrir quelques vins blancs. On a aussi envie de se faire du bien, de manger (et de boire) plus sainement. C’est ainsi qu’est né le thème de mes 3 vins du mois de mars 2019 : du blanc et du bio.

Mas Coris, Atout Pic Blanc 2017

Mas Coris c’est une histoire d’amour, celle de Véronique et de Jean qui, après de belles carrières personnelles, se sont dit « pourquoi pas nous ? ». C’était en 2009, il y a 10 ans cette année, quand ils ont fait l’acquisition de quelques vignes (2 hectares) du côté de Cabrières au pied du Pic de Vissou. Dès 2011 l’exploitation s’est agrandie et le couple a fait l’acquisition de son chai, une vieille bâtisse en plein cœur du village. L’invariant depuis le début de cette aventure c’est le souhait d’aller dans le sens d’une agriculture biologique et d’un travail de la vigne selon des méthodes manuelles et traditionnelles. Pour avoir été sur place, je ne peux que témoigner positivement dans ce sens, Véronique et Jean donnent beaucoup d’amour et de travail à leurs terres et leurs vignes et ça se ressent dans les flacons.

Pour cette dégustation, j’ai ouvert un Atout Pic blanc 2017, un assemblage de Clairette, Vermentino, Grenache blanc, Roussane et Viognier.

Visuel : La robe est pâle, elle laisse traverser parfaitement la lumière.

Nez : Au nez, il est vif sur du Yuzu délicatement accompagné de bergamote. 

Dégustation : En bouche mes convives ont dit qu’il disposait d’une douceur naturelle. En même temps il offre une belle fraîcheur sur les agrumes qu’on distingue parfaitement. Le tout est un vin équilibré qui ne te laissera pas indifférent.

Accord : C’est un vin idéal pour accompagner de l’iode, poissons ou coquillages, mais il irait parfaitement bien sur du fromage également sur lequel il tempérerait parfaitement le gras en révélant les différents arômes.

Prix : 11 € (départ cave)

En savoir plus :

https://www.mascoris.com/

Mas des Restanques, Vacqueyras Blanc 2017

Restanque est la francisation du provençal restanco, terme employé en basse Provence et désignant au sens propre un mur de retenue en pierres sèches construit dans le lit d’un torrent intermittent pour créer une terrasse de culture. Le fait que le domaine se trouve aux pieds des Dentelles de Montmirail en plein cœur de la Provence n’y pas pour rien j’imagine. C’est un domaine familial de 11 hectares qui existe depuis 1995, qui produit son vin dans sa cave depuis 2007 et qui a passé le cap de la certification biologique depuis 2012. Il produit essentiellement des Vacqueyras et des Gigondas.

Ce blanc est un assemblage de Viognier, Roussanne et Marsanne avec un élevage en barrique de 6 mois.

Visuel : Il étale une robe qui oscille entre l’or et la paille.

Nez : Il révèle sans complexe son élevage via des notes de brioche toastée qui se mélangent avec des éclats de fruits à chair blanche.

Dégustation : En bouche, il est rond et enrobe le palais de son gras très gourmand. La pèche au sirop se mélange à des saveurs de vanille bourbon. Le résultat est un cocktail à la fois complexe et simple tant il apporte du plaisir sans réfléchir.

Accord : Ce vin peut accompagner les recettes les plus complexes et les produits les plus nobles comme la Saint Jacques, le ris de veau ou la langouste par exemple.

Prix : 10 € (départ cave)

En savoir plus :

http://masdesrestanques.com

Le Sang des Cailloux, Un Sang Blanc 2016

Serge Férigoule rachète le domaine en 1990, après avoir travaillé 10 ans avec l’ancien vigneron. Le Sang des Cailloux représente 17 hectares en Vacqueyras et il est situé lui aussi face aux Dentelles de Montmirail. Dès son acquition il décide d’arrêter le désherbage chimique puis les produits de synthèse. Quand son fils, Frédéri le rejoint en 2003 ils décident de faire certifier en bio le domaine puis en biodynamie.

Le terroir argilo-calcaire et galets roulés est idéal pour la confection de beaux vins rouges en appellation Vacqueyras. Mais, depuis quelques années, Serge et Frédéri s’essayent au blanc… avec succès ! Cette cuvée Un Sang Blanc 2016, assemblage de Grenache blanc, Clairette, Viognier, Bourboulenc, Roussane et Marsanne, qui a reçu un élevage de 12 mois en tonneaux de 450 litres, en est la preuve.

Visuel : La robe est or jaune, comme si on allait pouvoir couler un lingot avec le contenu du verre.

Nez : Le nez est fumé et il fait voyager, direction l’Afrique du nord en plein cœur d’un marché aux épices où les jarres de citrons confits laissent exalter leurs parfums.

Dégustation : Il plairait à ma copine Pascale grâce à son aromatique toasté / beurré. C’est clairement un blanc gastronomique qui dégage une belle profondeur autour de ces fruits confits. La finale vient titiller la gourmandise de nos palais avec une certaine vivacité comme si on croquait dans une bille de citron caviar.

Accord : Comme le précédent, cette cuvée peut accompagner de beaux produits. Ici on peut aller encore plus loin en se dirigeant sans problème vers une volaille de Bresse aux morilles.

Prix : 25 € (départ cave)

En savoir plus :

https://sangdescailloux.com

A très vite pour mes 3 vins du mois de avril.

A propos bOb

A lire également

Connais-tu le Prunelard, le Braucol ou le Loin de l’œil ?

Voilà quelque chose que je kiffe de ouf (oui, à 42 ans on peut encore …

Laisser un commentaire