Un cadre, une cuisine, la réserve Rimbaud à Montpellier

C’est assis à une table en terrasse surplombant la rivière du Lez que je m’apprête à découvrir ce restaurant, un des plus anciens de Montpellier. Restaurant racheté en 2006 par Charles Fontes qui lui a permis de retrouver ses lettres de noblesse.

Fiche d’identité du lieu :

Nom : La réserve Rimbaud

Chef : Charles Fontes

Distinctions : 1 macarons au guide rouge et 2 toques G&M

Prix du menu : 60€ pour une entrée, un plat et un dessert et 80€ pour le menu dégustation (celui que nous avons dégusté).

Je n’ai pas toutes les photos de ce repas et je ne me souviens plus non plus des vins servis à table mais j’ai quand même quelques informations qui peuvent vous donner une idée du lieu et de sa cuisine.
Tout d’abord le lieu, au printemps c’est magnifique, il n’y a rien d’autre à dire. Installé sur la belle et grande terrasse, au bord du lez avec les oies et les canards qui passent ça facilite la détente et l’apaisement. On est bien.
Ensuite, apres quelques mises en bouches très quelconques hélas, nous avons pu débuter notre repas avec des assiettes beaucoup plus attractives.
Ainsi, nous avons été servi d’un très beau mariage de thon rouge snacké et de cèpes.

Lors de ce menu dégustation nous avons également pu déguster un magnifique riz de veau très bien cuisiné avec des asperges cuites et crues et un jus réduit puissant. J’aime vraiment le riz de veau, c’est terrible !

Si mes souvenirs sont bons, nous avions également pu déguster du beau rouget avec du calamar et une sauce américaine de pure classe. J’ai également souvenir d’un dessert assez quelconque (une tarte aux fraises pour moi et un baba au rhum pour mon épouse).
Pas de visite du chef en fin de repas, nous l’avons vu dire bonjour à 2 ou 3 tables qu’il connaissait, pas à nous, c’est un peu regrettable.

Est-ce-que je conseillerais ce restaurant : ma réponse est oui !

Les plus :
– des plats simples mettant en avant de beaux produits
– la terrasse
– la carte des vins avec une simplification des prix pertinente

Les moins :
– le début (les mises en bouche) et la fin (le dessert) du repas
– peu être manque il d’un peu plus de risque dans les assiettes

http://www.reserve-rimbaud.com

 

Laisser un commentaire