Le Moulin de Lène – Rencontre

20160215_173703

Lors de VINISUD 2016, sur les conseils avisés de ma copine blogueuse et voyageuse Marie (A Day In The World), je me suis mis à la recherche du stand du domaine le Moulin de Lène. Il n’a pas été simple de le trouver mais je n’ai pas regretté ma recherche, il mérite même son petit billet pour lui tout seul sur le blog ! Le domaine est situé à Magalas au nord e Béziers et il pratique une culture en biodiversité certifié Terra Vitis qui prône des vins élaborés avec des pratiques naturelles respectueuses de l’homme.

stronomie photo

Je vous présente Julia, c’est elle qui s’est occupée de moi pour cette dégustation. J’ai même eu droit à ma photo souvenir, une bonne idée. Etant en fin de journée je me suis « contenté » des rouges du domaine en faisant l’impasse sur blancs et rosés. J’irai visiter le domaine pour faire le tour des blancs !

20160215_173049

Pour débuter, le premier vin, Alphonse 2014, Syrah, Mourvèdre et Marselan. C’est un vin tout en fraîcheur, gouleyant et qui mise tout sur le fruit, comme si on mettait un grain de raisin, une cerise et une fraise dans sa bouche. Il peut se prendre en apéritif ou accompagner un poisson en sauce. Si ça vous dit, je pourrais préparer un rouille de seiche avec ce vin.

20160215_173241

Mon deuxième verre contient la cuvé Romanus, Syrah, Merlot, Cabernet-Sauvignon, Petit Verdot. Ici le vigneron a travaillé la vinification pour obtenir une belle profondeur en bouche. Il est soyeux sur le palais et offre un fruit plus compoté que la cuvée Alphone, la griotte remplace la cerise, la mure remplace la fraise. Le tout est subtilement saupoudré d’épice légère et d’un bonbon réglisse de notre enfance. Si je devais y cuisiner dessus, j’opterais pour un foie gras juste snacké.

20160215_173456

Troisième verre, celui ci je l’attendais puisqu’il s’agit de la cuvée qui porte le prénom de ma copine blogueuse. On est sur un millésime 2013 et surtout sur un mono cépage, du Cabernet Franc, un raisin souvent assemblé à d’autres pour ses vertus de garde et pour sa puissance. Ici il est seul en scène et il s’en sort plutôt de manière admirable. Outre la robustesse du cépage, une longue extraction et un bel élevage permet au raisin de révéler toute sa finesse, une main de fer dans un gant de velours. Je boirais bien ce vin avec un navarin d’agneau.

20160215_173703

Quatrième verre, jusqu’ici tout va bien, avec cette cuvée Réserve de la famille 2013, un assemblage de Syrah et de Merlot. L’élevage de 12 mois dans différentes barriques (plus ou moins vieilles) contrebalance habillement la rondeur de ces 2 cépages en lui apportant des notes fumées et vanillées. On obtient un vin très ample en bouche avec beaucoup de matière et une belle intensité. La robe sombre ajoute au mystère de ce liquide. Il mérite encore quelques années mais est déjà très prometteur, j’ai adoré et il accompagnerait merveilleusement un Tournedos Rossini.

20160215_173848

Cinquième et dernier verre, César 2012, un assemblage complexe de Syrah, Merlot, Cabernet-sauvignon, Grenache, Marselan et Petit-Verdot. C’est la grande cuvée du domaine, celle qui est la plus chouchoutée où presque tout est fait manuellement à partir des plus beaux raisins. Dans le verre ce travail se ressent par la justesse de l’assemblage. J’imagine que le dosage a dû être testé de nombreuses fois pour obtenir la recette parfaite. Les fruits sont beaux, ils sont mûr et ils s’expriment avec beaucoup d’intensité et d’élégance. La finale est incroyablement longue et permet de profiter encore et encore de ce vin grâce à une petite brise fraîche et réglissées (zan). Mr le serveur, pour manger avec ce vin merci de demander au chef de me préparer une poularde demi deuil.

IMG_20160217_102559_1455701159964

Voici la fin de cette dégustation et par conséquent de mon article. J’ai même eu droit à recevoir la photo souvenir de la team du Moulin de Lène. Moment ludique, je vous propose un petit jeu « trouver l’intrus » sur cette photo. Un indice chez vous : l’intrus a le pantalon qui tombe. J’offre un postit dédicacé au premier qui trouve, ne vous battez pas !

En savoir plus sur le domaine :

http://www.moulindelene.com/

 

3 thoughts on “Le Moulin de Lène – Rencontre

  1. 29 février 2016 at 19 h 37 min

    Un bel article qui fait chaud au coeur… Heureuse que tu aies enfin pu découvrir les vins du Moulin de Lène ! Et oui le Rêve de Marie, un sacré caractère ahahahah ! A très vite avec un verre à la main.

    1. bOb
      29 février 2016 at 20 h 21 min

      A très vite Marie oui, et je te souhaite de faire de beaux rêves.

  2. 1 mars 2016 at 8 h 18 min

    Encore merci Fabien pour ton bel article qui raconte aussi bien l’ambiance que le goût !
    Les portes du Moulin te sont grandes ouvertes, nous serions ravis de t’accueillir pour terminer les blancs et rosés, qu’en dis-tu ? !
    Au plaisir de trinquer ensemble.

Laisser un commentaire