Un week end très gourmand dans les Cévennes

Mi novembre nous avons pu profiter d’un beau week-end dans une maison en Cévennes d’un couple d’amis. C’est logé en plein milieu d’une foret à flanc de montagne que se trouve ce très bel endroit. Lieu dans lequel il y a également différents gîtes idéaux pour passer de belles vacances. Un très bon plan qui se trouve ici : http://mazades.com/

Dans cette belle et grande maison, au coin du feu, notre hôte a pu nous préparer une goûteuse et spectaculaire paella au feu de bois. Nous étions 4 adultes, 2 enfants et un bébé … hum ? les yeux plus gros que le ventre ? : )

Bien évidement nous avons profité de la nature qui s’offrait à nous avec une séance de ramassage de châtaigne, idéal pour les enfants. Une poêle trouée, un beau feu et c’est parti pour la préparation de châtaignes au feu de bois. Avec un vin liquoreux tel qu’un muscat c’est un régal.

Après les châtaignes, nous avons pu continuer notre foraging par une balade recherche de champignon. Foraging ? Ce terme « branchouille » décrit un comportement qui consiste à cuisiner des aliments trouvés via la cueillette dans la nature. C’est hyper hype, n’hésitez pas à l’utiliser en soirée en parlant de votre confiture de mûres sauvages ou de votre soupe d’ortie par exemple.
Comme le montre la photo, la cueillette fut assez productive avec quelques lactaires délicieux (ou sanguins), des chanterelles, des pieds de mouton, une vesse-de-loup (pas bon du tout) et une autre variété dont j’ai oublié le nom. Lors de cette balade on a aussi eu la chance de tomber nez à nez avec 2 superbes « bambis » … de beaux cuisseaux qui se seraient merveilleusement mariés avec nos champignons : )

L’occasion était trop belle pour moi, ces lactaires me faisaient des appels de mange moi ! Apres les avoir délicatement nettoyés avec un pinceau sans les rincer et les avoir taillés en gros morceaux, j’ai fait chauffer de l’huile d’olive dans une grande poêle. C’est en les versant et en les écoutant chanter qu’on comprend qu’on va se régaler. Au bout de 5 minutes j’ai ajouté 2 gousses d’ail hachées ainsi que du lard fumé. A la fin des 10 minutes suivantes j’ai terminé la préparation avec du persil ciselé. Miam !

J’ai pu ramener les chanterelles que j’ai cuisiné le lundi (recette à venir) et les pieds de mouton qui se trouvent actuellement dans mon congélateur.

Ca ne vous donne pas envie ?

Laisser un commentaire