Domaine de Nizas sur le terroir Piscénois

Article écrit par Nathalie ma douce

Il y a quelques semaines, nous avons eu l’occasion de découvrir le domaine de Nizas, un domaine de 40 hectares près de Pézenas (les habitants sont les Piscénois) sur les communes de Caux et Nizas. Ce domaine a été créé, il y a vingt ans par John Goelet, un américain descendant d’une famille de négociants bordelais. Séduit par la région et plus particulièrement par les hauteurs de Pézenas, John, assisté de Bernard Portet, son conseiller technique et co-fondateur du domaine, se met à sélectionner les meilleurs plants en fonction des trois différents terroirs que compose son domaine.

Aujourd’hui, les trois gammes de vins « Mazet », « Mosaïque » et « Expression » mettent bien en valeur ces trois terroirs : villafranchien pour le côté frais et élégant des tanins, basalte pour la finesse et la minéralité des arômes et argilo-calcaire pour la puissance des vins. C’est en mixant ces différents terroirs que Nathalie Arnaud Bernard, œnologue et directrice d’exploitation parvient ainsi à obtenir une large panoplie de vins.

La première gamme « Mazet » offre deux vins en IGP Pays d’Oc, un rouge et un blanc, accessibles à tous. J’ai testé le « Mazet » 2016, blanc à base 80% sauvignon et 20% viognier. Il était vif, minéral, citronné voire pamplemoussé, une vraie surprise pleine de peps et avec une délicate acidité.

La deuxième gamme « Mosaïque » propose 3 vins en AOC Coteaux du Languedoc :
– Les « Pierres blanches » 2017, rosé à base de 40% syrah, 40% grenache noir, 20% mourvèdre. Ce rosé est vif, persistant, légèrement vineux avec pas mal de gras et de matière.
– Les « Terres noires » 2014, blanc à base de 46% roussanne, 36% rolle et 18% viognier. Ce blanc assez aromatique est très frais et minéral.
– Les « Galets dorés » 2015, rouge à base de 60% grenache noir, 25% carignan et 15% syrah. J’ai aimé ce rouge au nez poivré, épicé et aux arômes fruités et gourmands.

La troisième gamme « Expression », issu d’un travail parcellaire, se compose de 2 vins rouges en AOC Coteaux du Languedoc ayant un bon potentiel de garde :
– Le « Clos » 2014, rouge à base de 60% syrah, 35% mourvèdre et 5% grenache noir. Ce vin est la cuvée historique du domaine, son nez est expressif, il a été élevé en barriques et l’on sent bien le côté boisé et fruits mûrs. C’est un vin bien équilibré, frais, mais aussi complexe avec une finale assez longue en bouche. Il peut se déguster après avoir été décanté.
– La « Réserve » 2010, rouge à base de 50% mourvèdre, 25% grenache noir, 25% carignan. Le côté fruits mûrs et épices ressort bien au nez mais on retrouve également en bouche un côté réglissé et des arômes de cacao. L’ensemble est très bien structuré et le côté boisé est plus fondu que dans le vin précédent.

Afin de compléter leur gamme, ils envisagent d’élaborer une nouvelle cuvée de blanc sans sulfite. Présents plutôt à l’international, ils cherchent également à se développer davantage localement en participant à des Estivales (celles de Pézenas ou de Saporta), à des salons (comme Vinocap) ou en organisant des évènements comme des « Wine Diner » en partenariat avec des restaurants de la région.

Ce domaine est une belle découverte. Il a obtenu en 2017 le label HVE (Haute Valeur Environnementale). Ce label atteste d’une excellence environnementale traduite par l’atteinte de d’objectifs de performance dans 4 domaines : en matière de biodiversité (présence notamment d’infrastructures agro-écologique sur l’exploitation telles que des haies, des bandes enherbées, des bosquets…), de stratégie phytosanitaire, de gestion de la fertilisation et d’irrigation.

Pour la petite histoire, j’étais intriguée par les différentes statues représentées sur les étiquettes car nous ne les avons pas vues au caveau. D’où venaient-elles ? Apparemment elles sont sur le vignoble du propriétaire… mais aux Etats-Unis ! Pour l’instant, le projet de rapatriement des statues sur le domaine de Nizas n’est pas d’actualité.

J’espère t’avoir donné envie de découvrir ce domaine, il ne te reste plus qu’à goûter ! Surtout que les prix sont plus doux vu la qualité des flacons, entre 8€ et 20€ environ.

Quand à moi, je termine simplement en remerciant Maïa pour cette dégustation, ses explications et sa patience, on a apprécié.

En savoir plus :

https://www.domaine-de-nizas.com/

Toutes les photos :

One thought on “Domaine de Nizas sur le terroir Piscénois

  1. Maïa
    16 septembre 2018 at 18 h 29 min

    Merci encore pour l’article et de votre passage ! J’espère vous revoir à l’occasion !
    Vinophilement…

Laisser un commentaire