Gunkan HCM

J’ai découvert les secrets des Huîtres de Charente-Maritime lors de mon blogtrip sur l’île de Ré, je te raconte bientôt. Suite à ce voyage, j’ai pu en recevoir afin de les goûter à nouveau et d’imaginer une recette. J’avais déjà préparé une recette l’année dernière avec ces mêmes huîtres.

Cette fois-ci, ça tombait avec la communion de mon (très) beau-fils Maxime, il adore les huîtres, j’ai saisi l’occasion pour en faire des petites bouchées apéritives à la mode japonaise. Pour changer des nombreux makis classiques qu’on peut voir partout, j’ai opté pour l’élaboration de Gunkan-makis. Le Gunkan-maki est un type de sushi qui se compose d’une boule de riz enveloppée dans une feuille de Nori, qui s’étend dans un cylindre vers le haut pour contenir une garniture comme des œufs de poisson ou un tartare de saumon. Ici, j’ai fait le choix d’allier la chair de l’huître avec de la poire au paprika fumé (que je kiffe). J’ai aussi décidé de les faire plus petits que ceux qu’on peut trouver habituellement dans les restaurants.

La recette

Pour préparer une trentaine de Gunkan :
– 24 huîtres
– 2 poires
– 150 gr de riz à sushis
– 15 cl d’eau
– 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
– 1 cuillère à soupe de sucre
– 1 petite cuillère à café de sel
– Un paquet de feuilles d’algue Nori
– De l’aneth fraîs
– Du paprika fumé
– Le jus d’un citron
– Un bouquet garni
– ½ citron
– Sel, poivre

Laver le riz plusieurs fois à l’eau froide.
Mettre le riz avec l’eau dans une casserole avec un couvercle hermétique dessus. Porter à ébullition sur feu moyen. Continuer la cuisson pendant 5 minutes. Laisser cuire à feu très doux pendant 10 minutes environ. Soulever le couvercle et laisser refroidir le riz pendant 10 minutes.
Dans une casserole, faire chauffer le vinaigre, le sel et le sucre pendant 2 minutes. Laisser refroidir.
Mettre le riz dans un saladier pour le refroidir. Verser la préparation vinaigrée sur le riz en plusieurs fois, en mélangeant doucement.

Ouvrir les huîtres, c’est la partie la plus délicate (pour les doigts).
Récupérer les huîtres dans un bol.
Faire chauffer un court bouillon avec un bouquet garni et ½ citron.
Pocher les huîtres dans ce court bouillon pendant 30 secondes.
Les sortir, les couper en morceaux et les réserver.

Tailler la poire en fine brunoise.
L’assaisonner avec du sel, du poivre, le paprika fumé et le jus de citron.

Mélanger la poire avec les morceaux d’huîtres.

Au ciseau, couper des bandes de 3 cm environ dans les feuilles Nori. Les couper en deux, l’idée est de faire de petites bouchées à manger en une seule fois.
Réaliser de petite boules avec le riz.
Entourer la boule de riz avec les petites bandes de Nori. Coller si nécessaire avec une goutte d’eau ou un grain de riz écrasé.
Ca doit former un petit récipient avec le riz au fond.
Remplir le Gunkan avec la farce à l’huître et à la poire.
Terminer le dressage avec un brin d’aneth et un peu de fleur de sel de l’île de Ré.

Poser chaque Gunkan sur une coquille d’huître préalablement nettoyée (je les ai faite bouillir).

On déguste

Ces bouchées ont eu un sacré succès ! Mon objectif d’arriver à les faire petites a réussi, elles se mettaient entières dans la bouche sans difficulté. Le goût iodé était bien présent grâce à un pochage très court des huîtres. La poire apportait une touche ferme et sucrée bien appréciable. Le citron et le paprika venaient donner respectivement du peps et de la rondeur en bouche. Pour un tout petit truc comme ça, finalement ça a généré pas mal d’émotions et beaucoup de plaisirs. Et c’est aussi une manière différente de consommer les huîtres.

En savoir plus :

https://www.huitrescharentemaritime.com/

 

 

Laisser un commentaire