Accueil / Vin / Vendanges au Château La Roque en Pic Saint Loup

Vendanges au Château La Roque en Pic Saint Loup

C’est un samedi du mois de septembre et mon réveil sonne… plusieurs fois… 7h30… 7h40… 7h50… Plait-il ? Je dois me lever si tôt un samedi, c’est quoi ce bordel ? Là, c’est le moment exact où je regrette d’avoir dit oui à la proposition de Natalia du Château La Roque, d’aller vendanger quelques grappes. Je me lève quand même car je sais que je ne vais pas le regretter, je suis tout de même arrivé le dernier en racontant une excuse bidon du genre « mon réveil est tombé en panne », « mon chien a mangé mon réveil » (je n’ai pas de chien), « mon fils a changé l’heure sans que je m’en rende compte » (il a 10 mois) ou « il y a eu une faille spatio-temporelle au niveau de ma chambre ».

Bref, me voilà au Château La Roque, en Pic Saint Loup, et je suis prêt à en profiter pour découvrir les vignes et les vins. J’ai oublié de te préciser que je n’étais pas tout seul, j’étais accompagné de quelques copines de la Team Blog Montpellier !

Le domaine

La Château La Roque est un domaine qui a connu plusieurs propriétaires ces dernières années tout en conservant sa marque de fabrique et sa cohérence. C’est surtout dû au fait que le vigneron est resté le même, Cyriaque Rozier. Aujourd’hui, c’est Sylviane et Bertrand Barascud qui sont les très heureux propriétaires du château, ils s’y investissent à la hauteur de leurs ambitions, hautes. Tout d’abord, il y a la taille du domaine, qui représente pas moins de 90 hectares de terre dont presque la moitié sont des vignes. Ensuite, il y a la culture qui est certifiée bio et biodynamie depuis déjà plusieurs années, une volonté issue de convictions fortes. Enfin, il y a tout le travail, les vendanges manuelles, le tri, la maîtrise des températures, l’élevage, etc.

Le résultat de tout ça, ce sont des vins…

Les vins

Gari-Babaou 2018

On commence avec légèreté sur les bulles du Château, sur un assemblage de Bourboulenc et de Malvoisie d’Istrie, un cépage présent en Croatie. Le domaine aime essayer de cultiver certains cépages étrangers pour tester leur acclimatation et leur vinification.

J’ai aimé la fraîcheur, la minéralité et la vivacité de cet effervescent. Il n’en reste pas moins gourmand autour d’arômes de fruits jaunes (pêche et abricot).

Château La Roque Blanc 2018

Le château ne propose qu’un seul blanc tranquille qui est le fruit d’un assemblage de 5 cépages : Marsanne, rolle, grenache blanc, roussanne et viognier.

C’est un blanc comme je peux les apprécier sur une base aromatique de fleurs d’acacia et de miel. Il offre une finale iodée, comme un goût de reviens-y !

Château La Roque Rosé Pic Saint Loup 2018

Une seule cuvée sur le rosé également, sur un assemblage de Syrah, Cinsault, Mourvèdre et Grenache.

Il est vineux tout en se positionnement dans la case plaisir à la dégustation. J’ai beaucoup aimé sa longueur en bouche légèrement vanillée.

Château La Roque Rouge Pic Saint Loup 2018

La première cuvée en rouge est déjà en appellation Pic Saint Loup. C’est la Syrah, le Grenache et le Mourvèdre qui la composent.

La robe est intense, comme le nez. En bouche on s’enfonce paisiblement dans la garrigue et toutes ses herbes aromatiques, on tombe alors sur un mûrier sauvage qui nous propose ses fruits croquants et mûrs.

Château La Roque Rouge, La Cupa, Pic Saint Loup 2015

On monte en gamme avec cette deuxième cuvée élaborée à partir de Syrah en majorité et de Mourvèdre. Ici, le bois s’invite dans l’élevage, avec un mix de foudre, de demi-muids et de barriques. Autre spécificité avec la vinification dans des cuves tronconiques en béton.

La robe est grenat et il s’y dégage des notes toastées. En bouche, il est fait de matière et de complexité autour de la cerise, de cacao et de tabac. C’est une belle réussite, sans aucun doute, que je veux bien goûter dans 4 ou 5 ans.

Château La Roque Rouge, En garde !, Pic Saint Loup, 2015

Dernier vin avec cette cuvée « En garde ! », qui, comme son nom l’indique, est faite pour t’accompagner sur quelques années. Elle est composée essentiellement de Mourvèdre et de vieilles vignes de Grenache noir. La récolte est faite à pleine maturité, la vinification est longue, comme l’élevage en demi-muids.

La robe est pourpre, et lorsqu’on y approche son nez, on sent que c’est mûr et généreux. La dégustation se fait sur du velours, c’est bien rond et suave, il y a de belles épices, du cacao et du caramel. Celui-ci je veux bien le goûter à nouveau dans 10 ans !

On a travaillé ! … un peu

Pour démarrer la journée, on est allé dans les vignes via le transport en commun local, à savoir la benne du tracteur.

Une fois sur place, on a pris nos sécateurs, nos seaux et on est allé couper quelques grappes. On a aussi surtout fait beaucoup de photos, pour Instagram c’est top ! Et on a écouté toutes les explications sur la culture de la vigne et les méthodes employées par le Château (la biodynamie).

Retour au domaine, où on a quitté nos chaussures pour fouler le raisin avec nos pieds (après les avoir lavés hein). C’est hyper amusant, on a adoré ! Il s’en est suivi une presse à l’aide d’un pressoir manuel, à l’ancienne. Bien sûr, ces techniques ne sont plus utilisées.

La suite s’est déroulée dans la cave et le chai, où on a pu comprendre les secrets de la vinification et de l’élevage. Bon, tout ça je connaissais pas mal aussi, mais ça a été hyper intéressant pour plusieurs de mes copines qui découvraient un peu plus que moi.

Enfin, après la dégustation des vins autour d’un très bon buffet, on a pu s’essayer à une chasse au trésor de la Roque, très sympa !

A découvrir absolument !

Pour découvrir le domaine, c’est assez simple, tu peux aller sur place, il y a un caveau de vente, téléphone avant quand même. Sinon, il y a aussi la boutique en ligne (voir le lien plus bas) qui est disponible et bien pratique, sauf qu’on ne peut pas déguster avant bien sûr.

Le lieu est très beau, il y a même une ancienne voie romaine à l’intérieur de la bâtisse qui a été conservée. La terrasse et le parc sont aussi très agréables et on peut d’ailleurs en profiter lors de nombreuses soirées ou événements oenotouristiques. On peut citer par exemple, les fameux « Jeudi de La Roque » en juillet et en août, vins, food trucks et musique en live.

En savoir plus :

https://www.chateau-laroque.fr

https://www.facebook.com/Ch%C3%A2teau-La-Roque-290679051373692/

Toutes les photos :

Info : J’ai été invitée à découvrir les vins du Château. Cet article en reste sincère, tant ça correspond parfaitement aux bons vins que je souhaite partager sur ce blog.

A propos bOb

A lire également

Mes 3 vins du mois de septembre 2019

Pour ce mois de septembre, j’ai choisi de te partager 3 vins rouges différents sur …

Laisser un commentaire