Farandole d’agneau et pommes de terre

J’ai acheté de nouvelles assiettes ! Le soir même, impatient, j’achète un rôti d’agneau et je me lance dans la préparation d’une recette.

Pour cette recette, pour 2 personnes, j’ai utilisé :
– un rôti de 500g d’agneau (il en restait)
– 4 belles pommes de terre
– 2 tomates
– 1 carotte
– un oignon
– un bouquet garni
– 1/2 verre de vin blanc
– de la coriandre fraîche et un peu de verdure
– du beurre et de l’huile d’olive
– une botte de persil
– de la maïzena

La préparation :

Tout d’abord, trancher le rôti et y découper de beaux morceaux. Dans un faitout, mettre à colorer l’oignon émincé avec du beurre et de l’huile d’olive. Quand c’est fait, ajouter les morceaux de rôti jusqu’à l’obtention d’une belle coloration.
Déglacer alors en versant le 1/2 verre de vin blanc. Mettre dans la préparation les 2 tomates émondées (sans la peau) et coupées en morceaux. Ajouter le bouquet garni et couvrir à hauteur avec de l’eau salée. Vous pouvez maintenant couvrir et laisser mijoter une bonne heure à feu doux. L’objectif est d’obtenir une viande confite.
Au bout d’une heure on arrête la cuisson et on ajoute de la coriandre fraîche ciselée finement.

Pendant la cuisson de l’agneau on prépare un belle purée au beurre. Elle doit être bien lisse. Je ne vais pas détailler ici la préparation d’une purée.
Dans la même eau de cuisson des PDT j’ai fait cuire une carotte. Il faut qu’elle soit cuite assez ferme.

Pour accompagner ce plat j’ai souhaité tester un jus vert à base de persil et de coriandre. Pour cela, dans une eau à ébullition, plonger la botte de persil et la botte de coriandre pendant 2 minutes. Les sortir et les plonger dans de l’eau glacée (pour que la couleur verte reste bien présente). Les mixer et les filtrer avec une passoire fine. Dans une petite casserole, faire chauffer très doucement le jus obtenu pour y incorporer une noisette de beurre et de la maïzena jusqu’à obtention de la bonne épaisseur de jus.

Pour la présentation j’ai déposé quelques noisettes de purée, des petites tranches de carotte, les morceaux de viande, le jus vert sur le coté (on ne le voit que sur la photo ci-dessous) et un peu de verdure.
J’ai également ajouté un reste de champignon de Paris que j’ai taillé en brunoise. Mais ce n’est finalement pas très utile à la recette.

7 thoughts on “Farandole d’agneau et pommes de terre

  1. Picpoc
    9 décembre 2012 at 9 h 00 min

    L’assiette noire est belle, elle met en valeur votre plat. J’aime.

  2. Jean Valjean
    10 décembre 2012 at 9 h 39 min

    Monsieur S.,
    si vous voulez mettre votre plat en valeur, il serait souhaitable, à l’avenir, de ne pas utiliser le flash.
    cordialement

  3. Ye2biche
    10 décembre 2012 at 19 h 44 min

    Moi je trouve le plat tres beau, avec ou sans flash. Monsieur bOb, je pense que monsieur Valjean n’a pas les yeux en face des trous. Continuez comme ca, je vous consulte au moins une fois par semaine c’est toujours un régal.

    1. Jean Valjean
      10 décembre 2012 at 21 h 15 min

      Monsieur Valjean a les yeux en face des bons trous; il ne veut que la perfection pour son ami bob, perfection qu’il est en train d’atteindre …

  4. Dimitri
    11 décembre 2012 at 8 h 53 min

    >qu’il est en train d’atteindre
    qu’il est en train d’attendre…
    😉

  5. bOb
    11 décembre 2012 at 9 h 10 min

    Je ne suis pas photographe, je suis d’accord avec vous.
    Merci Ye2biche de votre fidélité et de vos encouragements.
    Il ne faut pas faire attention aux commentaires des 2 autres personnes, ce sont des amis. Avec de pareils amis, pas besoin d’ennemis.
    bOb

    1. Jean Valjean
      11 décembre 2012 at 11 h 44 min

      Mais au même titre que Piedebiche, nous te sommes également fidèles mon bobinou, et ce, depuis le début 🙂

Laisser un commentaire