Accueil / Vin / Fronton et sa Négrette v2

Fronton et sa Négrette v2

Article écrit par Nathalie, ma douce

Après mon premier article sur notre wine trip en Fronton que tu peux consulter ici, j’enchaîne aujourd’hui avec les autres domaines dans lesquels nous avons eu la chance de déguster du Fronton.

Le plus vegan, le Château Laurou

Le domaine

Guy Salmona possède aujourd’hui un domaine de 50 ha en bio. Il a environ 50% de son domaine planté en Négrette, le cépage emblématique de Fronton dont je t’ai déjà parlé dans mon précédent article. Ce cépage difficile crée des vins aromatiques avec beaucoup de complexité et de fraîcheur.

Guy Salmona a repris ce domaine en 1997 et il vinifie la Négrette en assemblage avec de la Syrah, du Cabernet franc ou du Cabernet Sauvignon. Il propose des vins vegans, c’est à dire de composition 100% végétale sans interventions animales, et depuis 2013, tous les vins de son domaine bénéficient du label “Agriculture Biologique”.

Les vins

Voici les différentes cuvées qu’il élabore :

  • Cuvée Château Laurou rosé (Négrette, Cabernet franc, Gamay) : Ce rosé au joli rose pâle exhale des arômes d’agrumes et de petits fruits rouges agrémentés d’une touche de fruits exotiques. L’élevage de ce vin sur lies fines donne à ce rosé gras et rondeur lui permettant d’être dégusté à la fois à l’apéritif ou en accompagnement de tout un repas.
  • Cuvée Tradition rouge (55% Négrette, 35% Syrah, 10% Cabernet sauvignon) : Ce vin est souple et tout en finesse, avec un nez de fruits noirs et d’épices et une bouche souple, fraîche et bien équilibrée typique des vins de Fronton.
  • Délit d’inities (100% Négrette) : Ce vin provient de parcelles de vieilles vignes sélectionnées à faible rendement. Le nez évoque immédiatement la violette puis les fruits rouges et noirs bien mûrs. C’est un vin avec beaucoup de fraîcheur et une belle intensité aromatique en bouche. On retrouve également dans ses notes de réglisse la typicité de la Négrette.
  • Complices (50% Négrette, 50% Syrah) : D’un beau rouge sombre proche du violet, ce vin au nez riche et complexe de fruits mûrs, de violette et d’épices offre en bouche beaucoup de volume et des tanins bien fondus.

Le plus aventurier, le Domaine de Lescure

Le domaine

Fabien Cardetti a repris le domaine familial en 2008. Il est la 3° génération d’une famille d’immigrés italiens arrivés en France en 1920. Il exploite ce domaine de 25 ha de vignes, 18 ha de noisettes et 10 ha de céréales. Fabien s’est lancé à l’aventure en abandonnant progressivement la cave coopérative où traditionnellement son père déposait sa récole. C’est un passionné par ses vins, on lui souhaite de réussir ce beau challenge, surtout avec un prénom pareil, ça ne peut que fonctionner (kiss mon Fabien à moi).

Les vins

Fabien a tous ses vins classés HVE (Haute valeur environnementale). Il élabore des cuvées en blanc sec et doux mais nous n’avons goûté que son rosé et ses trois rouges.

  • Sans plus Attendre : AOP Fronton Rosé – 2018  (60%  Négrette, 20% Syrah, 20 % Cabernet Franc). Rosé gourmand au nez intense, frais et fruité. En bouche, il est plutôt rond et persistant et se consomme avec “aisance et plaisance” dixit Fabien avec une bonne viande grillée !
  • L’Instant Présent : AOP Fronton Rouge – 2017 (60 % Négrette, 20% Syrah, 20 % Cabernet Franc). La couleur est d’un rouge profond, aux reflets sombres et violacés dus au cépage de la Négrette, c’est un vin typique de l’appellation. Au nez, on retrouve d’abord des fruits mûrs puis les fruits noirs (cerise noire) et les épices. C’est un vin de caractère avec une belle intensité aromatique qui se retrouve en bouche avec des notes de cassis.
  • A L’Avenir : AOP Fronton Rouge – 2013 – (100 %  Négrette). Le nez est riche et complexe et on sent vraiment les arômes de violette, d’épices et de fruit croquant typique de la Négrette. La bouche est complexe avec des arômes de fruits rouges mûrs.    
  • Comme Avant : AOP Fronton Rouge – 2014 (70% Négrette, 15%  Syrah, 15 % Cabernet Franc). On retrouve, dans ce vin élevé en fût de chêne, les fruits mûrs puis les arômes de vanille et de caramel fondu. C’est un vin agréable avec beaucoup de caractère.                                    

Le plus investi, le Domaine Le Roc

Le domaine

C’est un domaine familial depuis plus de 30 ans. Nous avons rencontré Anne Ribes, la petite dernière de la famille qui a rejoint le domaine de ses parents, oncles et cousin. Ils possèdent 40 ha de vignes et produisent des vins rosés et rouges en appellation Fronton et des vins blancs et pétillants naturels en appellation vin de France.

Ardents défenseurs de la Négrette, ce cépage, compliqué à travailler, leur permet de faire des vins sur le fruit, des vins “plaisir” à boire jeune mais aussi des vins qui peuvent vieillir grâce aux vendanges effectuées à parfaite maturité, aux méthodes de vinification traditionnelles ainsi qu’à de longues cuvaisons. Le résultat est dans le verre !

Les vins

Parmi tous les vins du domaine, Anne nous a fait déguster :

  • Le Roc Blanc : blanc vin de table de France 2018 (Chardonnay 40 %, Sémillon 30 %, Viognier10 %, Muscadelle 20%). Avec ses arômes de fruits secs, ce vin riche et équilibré en bouche se marie parfaitement avec charcuteries, poissons et fromages. Nous l’avons dégusté avec le foie gras que nous avions préparé (voir un peu plus bas) et c’était très agréable.
  • Ninette : rosé AOP Fronton 2018 (Négrette, Syrah). Ce rosé coloré est un vin de caractère. Au nez, on sent les arômes de petits fruits rouge et d’épices. En bouche, c’est un vin ample et persistant qui peut accompagner tout un repas. Nous l’avons dégusté avec le plat que nous avons cuisiné au domaine, du lieu et une ratatouille, et l’association avec ce plat d’été fonctionnait très bien.
  • Rocambulle : rosé effervescent 2018 (100% Négrette). Les raisins sont vendangés avant maturité pour garder davantage d’acidité et un faible degré, puis pressés directement et mis en cuve sans sulfite. La mise en fermentation est naturelle et avant la fin de la fermentation, le vin est refroidi, légèrement filtré pour récupérer un moût le plus limpide possible. Il est mis en bouteille, et c’est durant l’hiver qu’il effectue la prise de mousse. Il s’agit d’une méthode ancestrale, rurale et la plus naturelle possible. Cela donne un vin idéal pour l’apéritif ou le dessert grâce à son faible degré (autour de 8°). Avec ses fines bulles, il est très parfumé avec des arômes de groseille et de petits fruits rouges. A consommer « presque » sans modération !

Oenotourisme

Frédéric Ribes, le père d’Anne, président depuis 20 ans du syndicat de l’appellation Fronton et sa famille défendent farouchement la Négrette, ce cépage autochtone présent uniquement dans l’appellation Fronton.

Depuis quelque temps, ils ont décidé d’ouvrir leur domaine vers l’œnotourisme en proposant des visites de caves, des soirées au domaine, des cours de cuisine, etc… L’idée est d’offrir des activités qui changent et d’échange autour du vin et de la gastronomie.

Nous avons pu participer à un atelier de cuisine où nous avons réalisé une entrée – toast de foie gras et un plat – lieu et ratatouille. Le cours était très pédagogique et la dégustation des plats s’est faite en groupe et avec Anne qui a nous fait découvrir ses vins. Un beau moment de partage, je vous le recommande si vous passez ou habitez près de Fronton.

Le plus biodynamique, le Château Plaisance

Le domaine

Marc Penavayre exploite ce domaine familial, d’aujourd’hui 26 hectares, depuis 1999. Son exploitation est certifiée bio depuis 2005 et c’est avec son fils Thibault maintenant qu’il partage sa passion de la vigne, de la Négrette et des vieux cépages locaux. Il apporte une attention particulière aux différents terroirs notamment à celui argilo-calcaire de Vacquiers, commune au sud-est de l’appellation Fronton où se trouve son domaine.

Il est en biodynamie et produit des vins bio, mais aussi des vins natures, certains sont sans sulfite et les autres en ont une quantité très faible. Pour lui, la Négrette s’adapte bien à la culture bio et c’est d’ailleurs ainsi qu’on peut en tirer le meilleur parti. Ses vignes sont vendangées à maturité et à la main. L’idée est de « faire parler la terre » afin que le vin reflète le lien entre le cépage et le sol. Les vins fermentent ensuite en levures naturelles, présentes sur la peau du raisin, garantissant la typicité du cépage.

Les vins

Le Château Plaisance, c’est un rosé, quatre blancs, sept rouges, une eau de vie et du vinaigre de Négrette ! Voici une sélection des vins que nous avons dégustés :

  • L’Alhumat : blanc 2017 IGP Comté Tolosan (100% Sauvignon). Ce Sauvignon est un vin frais, équilibré et tonique. Un compagnon idéal de l’apéritif et des produits de la mer.
  • Cruchinet : blanc 2017 IGP Comté Tolosan (100% Chenin). Le Chenin, ce cépage originaire de la Loire montre qu’il s’adapte au sud-ouest. Ce vin blanc sec est un vin droit, équilibré, frais et minéral qui exprime bien le terroir de Fronton. Il peut s’accompagner facilement avec des poissons et des fromages à pâte pressée.
  • Le Rosé Château Plaisance : rosé 2018 AOP Fronton (Négrette et Syrah). Ce rosé est travaillé comme des blancs secs. Il est très coloré mais léger avec ses 11,8°. Il est intense et fruité. La bouche ample et finement équilibrée propose un rosé de table, très facile à boire en apéritif ou pour tout un repas.
  • Negret Pounjut : rouge 2018 AOP Fronton (100 Négrette Pounjut). Ce cépage, cousin de la Négrette avec ses grains ovoïdes, donne des vins peu colorés, peu alcoolisés et peu structurés. Ce sont de vrais vins de copains, de soif, de “picole”. A boire sans réfléchir.
  • Alabets : rouge 2017 AOP Fronton (100 Négrette). Vieilli deux hivers en cuve béton, c’est le bestseller du domaine. Si l’on ne connait pas la Négrette, alors c’est ce vin qu’il faut goûter car on la découvre ici dans sa plus pure expression, dans sa simplicité et dans sa richesse.
  • Tot ço que cal : rouge 2016 AOP Fronton (100 Négrette). On trouve dans ce vin une grande densité de tanins et beaucoup de gourmandise avec ses arômes de fruits des bois. C’est le haut de gamme du domaine, un délice!

Oenotourisme

Vous pouvez retrouver Marc à son caveau où il vous fera découvrir sa large gamme de vins. C’est un vigneron passionné par son métier, très bavard, il vous racontera tout ce que vous voulez savoir sur l’appellation Fronton et sur tous ses cépages ancestraux qu’il a à cœur de continuer à cultiver.

En savoir plus sur les vins de Fronton :

J’espère que vous aurez envie de découvrir les vins de Fronton. Et si vous habiter ou passer près de Toulouse, n’hésitez pas à aller jusqu’à Fronton découvrir un de ces domaines où vous rencontrerez des vignerons passionnés et passionnants.

http://www.vins-de-fronton.com/

Toutes les photos :

Info : J’ai été invitée à découvrir les vins de Fronton. Cet article en reste sincère, tant ça correspond parfaitement aux bons vins que je souhaite partager sur ce blog.

A propos Nathalie Caucat

A lire également

La Clape : Château Le Bouïs et Château Bouisset

Article écrit par Nathalie ma douce Avec chéri fin juin, nous avons fait un super …

Laisser un commentaire