Voyage au Sri Lanka – Partie 1

Article écrit par Nathalie ma douce

Un beau voyage … gourmand

Vous avez sûrement vu quelques photos de notre beau voyage au Sri Lanka. Je vous propose de vous raconter un peu notre périple et la nourriture locale, histoire de vous donner envie de découvrir ce pays.
La gastronomie sri-lankaise a été nourrie d’un grand nombre d’influences (indiennes, arabes, anglaises, hollandaises et portugaises). Elle a beaucoup évolué au fil du temps mais la plupart des plats locaux sont très épicés, notamment leur spécialité les « Rice & Curry ». Il vaut mieux demander « no spicy » si comme moi et les enfants, on a peur que ça brûle trop pour nos palets. Mais j’ai quand même essayé certains plats épicés sur le conseil avisé de notre chauffeur : ne pas manger épicé, c’est comme ne pas manger pour un sri-lankais !

Colombo

Après avoir atterri à l’aéroport de Negombo, nous avons pris la direction de Colombo, la capitale économique du Sri Lanka. C’est la plus grande ville du pays, c’est une ville très colorée qui vaut le coup d’œil même si la capitale sri-lankaise a moins d’intérêts que d’autres parties de l’île. La ville est célèbre pour son quartier du Fort, ses temples bouddhistes et hindous, ainsi que pour le quartier de Pettah avec son marché et ses étalages de fruits et légumes.

Pour notre premier dîner, nous avons opté pour un restaurant typique et assez haut de gamme, l’Upali’s. Nous avons pris des crevettes au lait de coco (les enfants ont adoré !), du poulet légèrement épicé, du mouton Varuwal (plat de curry de mouton épicé aux graines de fenouil et de cumin), le tout accompagné de riz, de nouilles sri-lankaises (Harischandra) et de papadums (on dirait une sorte de chips mais ce sont en fait des galettes à base de farine de lentilles frites et craquantes).

Le lendemain, pour notre premier petit-déjeuner, nous avons été gâtés par un break first plutôt occidental, des œufs brouillés sur du pain, des omelettes et des fruits frais locaux : pastèques, ananas et papayes. Après une visite rapide de la ville avec notre guide en passant devant le monument de l’Indépendance, puis par le quartier du Fort et enfin par celui de Pettah, nous sommes partis en direction du triangle culturel ou triangle d’or du Sri Lanka. En effet, les trois lieux culturels les plus importants, Anuradhpura, Polonnaruwa et Kandy forment un triangle surnommé triangle d’or, mais c’est surtout le cœur historique de l’île.

Sigiryia – Dambulla

Nous avons passé notre deuxième nuit à Sigiryia, un site archéologique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et appelée aussi le Rocher du Lion. J’avais réservé au Sigiri Lake Paradise, un lodge en pleine nature pour lequel j’avais un peu peur que les enfants n’apprécient pas le côté un peu rudimentaire de l’endroit. Mais au final, cet hôtel a été leur préféré. Le dépaysement était garanti, on était en pleine nature, c’était génial ! L’environnement était exceptionnel, avec vue sur le lac et le Rocher du Lion. Le repas était authentique, un des meilleurs de notre séjour. Ce soir-là, nous avons mangé pour la première fois, un coconut sambol (salade à base de chair de noix de coco), un dahl (plat à base de lentilles corail, lait de coco et curry), des betteraves cuites, du riz et du poulet.

Le lendemain, on a pris un étonnant petit déjeuner, assis sur l’énorme rocher à côté de notre lodge. On a mangé des petites bananes, de l’ananas, des galettes fourrées d’une sorte de pâte de noix de coco, des crêpes épaisses et d’autres très fines, et évidemment du thé. On a vraiment été touché par ce lieu et par le personnel très gentil et accueillant.

Ce jour-là, nous avons décidé de gravir plutôt le Pidurangula Rock plutôt que le Rocher du Lion. Le cadre était magique, la montée se faisant dans la jungle pour atteindre le sommet. Après un dernier passage nécessitant quelques talents d’escalade, nous avons pu admirer la vue magnifique sur le Rocher du Lion.

Après les rochers, nous avons pris la direction des grottes de Dambulla. A peine arrivés qu’on a été accueilli par une quantité de singes, qui essayaient de dérober quelques sacs de nourriture aux visiteurs. Après avoir grimpé quelques volées de marches, on a pu atteindre les grottes. On pénétrait pieds nus dans la zone principale du temple. Les grottes ont été fondées par un roi déchu qui s’y était réfugié. Il y en a plusieurs dizaines mais on n’en visite que cinq, les plus grandes et impressionnantes. Les statues de Bouddha se comptent par dizaines dans chacune des salles. On en a donc vu plus d’une cinquantaine de Bouddhas debout, couchés ou assis avec un serpent. Les murs et plafonds étaient couverts de fresques de toute beauté.

Jardin d’épices

Sur la route qui mène à Kandy, nous nous sommes arrêtés dans un des spice garden (jardins d’épices). Dans ces petites plantations, on peut découvrir les plus célèbres épices du Sri Lanka. Cardamone, curcuma, cannelle, citronnelle, vanille, café, cacao, poivre, girofle, noix de muscade, arbre de santal, voici un éventail des cultures du Sri Lanka que nous avons pu goûter et qui ont toujours été convoités par les pays qui ont colonisé l’île.

Repas indien à Kandy

Le soir à Kandy, nous avons décidé d’aller dîner dans un restaurant indien. Ce fut notre seule expérience de cuisine indienne durant notre séjour. Nous y avons mangé du mouton dans un gâteau de semoule (Mutton Uppuma), des crevettes en sauce (Prawn Varutha Curry), des pains au fromage (cheese roti) et pleins d’autres choses. Le sans alcool oblige, nous avons bu de la Ginger Beer.

Kandy – Jardin de Peradeniya

A Kandy, nous n’avions que peu de temps et étant donné qu’on était un dimanche, il y avait foule pour visiter le Temple de la Dent. Ce temple abrite une relique de la dent de Bouddha. Cette relique a longtemps joué un rôle politique important, car la posséder, c’était détenir le pouvoir sur le pays. Kandy, dernière capitale royale du pays, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, en partie grâce à ce temple. Nous avons donc fait un tour rapide de la ville et préféré avec les enfants nous détendre au jardin botanique de Peradeniya. C’est un jardin magnifique créé en 1370 qui doit sa renommée à son impressionnante collection d’orchidées, son jardin d’épices et de plantes médicinales et ses nombreux palmiers.

A suivre … pour la partie 2

Pour contacter notre super chauffeur local, Micheal :

http://mmtravels.lk/

Toutes les photos de cette partie 1 :

One thought on “Voyage au Sri Lanka – Partie 1

  1. Marie annick
    22 mai 2018 at 19 h 35 min

    Tu ns donnes réellement envie d’aller découvrir ce pays . Merci d’avoir partagé ces quelques moments avec nous et bon appétit

Laisser un commentaire