La Rencontre Innovante Des Talents Culinaires En Languedoc-Roussillon 2015

CHENET PUJAUD003

(c) William Truffy

Le 12 octobre 2015 s’est déroulé la soirée prestige de la Rencontre Innovante des Talents Culinaires en Languedoc-Roussillon organisée par la LRIA (Languedoc-Roussillon Industries Agroalimentaires). Il s’agit là de la quatrième édition de cette manifestation qui met en avant les chef les plus talentueux mais aussi les entreprises agroalimentaires ou les meilleurs producteurs de notre région.
Après Eric Cellier, Gilles Goujon et Franck Putelat c’est au tour de Michel Kayser d’être le parrain de cette édition 2015 sous la thématique du bien être dans l’assiette.

(c) Pholio photographie

Depuis plus de 10 mois ce sont 11 équipes Chef/Entreprise/Producteur/Etudiant qui travaillent pour élaborer une recette innovante (non existante, ni déjà primée, ni commercialisée) et qui soit potentiellement industrialisable pour les consommateurs que nous sommes. L’exemple de La Barre de Castel (photo ci-dessus) en est le parfait exemple car ils sont allés jusqu’à travailler sur le packaging. Initialement réservé aux professionnels, une des nouveautés de cette année est justement d’ajouter de la proximité avec les consommateurs grâce la possibilité pour tout un chacun d’assister à cette soirée. Je trouve que c’est une très bonne idée qui va dans le sens de faire connaitre ce type d’initiative, surtout dans une période où le bien manger est au cœurs des préoccupations.

(c) William Truffy

La soirée se déroule par la dégustation de chaque réalisation des 11 équipes, avec à la clé 2 prix : Le prix coup de cœur grâce aux votes du public et Le prix des talents culinaires grâce aux votes des professionnels. J’ai pu tout goûter et j’ai adoré plusieurs équipes, surtout celles qui ont joué le jeu d’essayer d’aboutir sur quelque chose de potentiellement commercialisable :
– « Les mini légumes en pickles » du chef Franck Séguret, l’Apimab, Sales Producteurs et le Vinaigre de la Guinelle. Un savant mélange du sucré et du salé dans des légumes croquants pour picorer ou en cuisine.
– « l’Apéri-pomme » du chef Laurent Lemal, Florette Food Service et Cofruid’oc. De quoi agrémenter les apéritifs mais aussi les salades !
– « Rillettes végétale au thym sauvage » du chef Oscar Garcia, Senfas et Flore en Thym. Pour changer des rillettes qu’on trouve habituellement dans les rayons.
– « Lotte marinée et ses rillette safranée aux herbes potagères et huile vierge » du chef Serge Chenet, La Maison Raymond et Marée provençale. Egalement des rillettes hautes en saveurs pour un vrai produit de grande qualité.
– « Snacking à la lavogne » du chef Jorge Borges et la fromagerie Le Fédou de Hyelzas. Des petits pains tièdes aux fromages à tomber de bonheur.
– « La barre de Castel » du chef Jean-Jacques Paraire, Glace Audeline et Les trésors de Juliane. L’audace dans une barre glacée (aux haricots blancs) tout en justesse.
– « Tartelette de poires aux agrumes et caillé des Cévennes » du chef Michel Kayser et St-Mamet. La classe, dans une tarte nouveau format.

(c) Pholio photographie

Il est temps de passer aux résultats, même si ce n’est pas le but premier de la soirée, il est important de les préciser.
Pour commencer, Le prix coup de cœur (du public), qui a été attribué à l’équipe du chef Serge Chenet, de La Maison Raymond et de Marée provençale pour « Lotte marinée et ses rillette safranée aux herbes potagères et huile vierge« . Je dois avouer que c’était une belle réussite très fraîche avec une rillette qui mériterait d’être commercialisée.

(c) Pholio photographie

Ensuite, Le prix prix des talents culinaires (des professionnels), qui a été attribué, à égalité à l’équipe du chef Jean-Jacques Paraire, Glace Audeline et Les trésors de Juliane pour « La barre de Castel » qui m’a enthousiasmé par sa prise de risque, mais également à l’équipe du chef Michel Kayser et St-Mamet pour la « Tartelette de poires aux agrumes et caillé des Cévennes » dont la présentation (photo ci-dessus) était juste parfaite.

(c) Pholio photographie

C’est grâce à ce type de partenariat que naissent les produits qu’on trouve dans le commerce. La LRIA, le groupement des entreprises de l’agroalimentaire, par ce type d’action contribue pleinement au développement de nouveaux produits et favorise le dynamisme régional de nos entreprises.

Pour ma part, j’ai passé une excellente soirée très gourmande et excitante, comme l’impression d’être des cobayes privilégiés. Vivement la cinquième édition !

En savoir plus :

http://www.agroalimentaire-lr.com/

Les 11 équipes :
– Michel Kayser, MICHEL KAYSER ALEXANDRE (Garons, 30) & St-MAMET (Nîmes, 30)
– Oscar Garcia, LA TABLE D’UZES (Uzès, 30) & SENFAS (Saint-Privat-des-Vieux, 30)
– Jérôme Nutile, JEROME NUTILE (Nîmes, 30) & COFRUID’OC (Saint Just, 34)
– Serge Chenet, ENTRE VIGNE ET GARRIGUE (Pujaut, 30) & MAISON RAYMOND (Nîmes, 30)
– Charles Fontès, LA RESERVE RIMBAUD (Montpellier, 34) & MEDITHAU (Marseillan, 34)
– Jorge Borges, LA LOZERETTE (Cocurès, 48) & LE FEDOU – FROMAGERIE DE HYELZAS (Hures -la-Parade, 48)
– Franck Putelat, LE PARC (Carcassonne, 11) & LA COMPAGNIE DES DESSERTS (Lézignan-Corbières, 11)
– Jean-Jacques Paraire, LYCEE AGRICOLE PP RIQUET (Castelnaudary, 11) & GLACES AUDELINE (Mayreville, 11)
– Franck Séguret, LE CLOS DES LYS (Perpignan, 66) & APIMAB (Clermont-l’Hérault, 34)
– Laurent Lemal, LA COOPERATIVE (Bélesta, 66) & FLORETTE FOOD SERVICE (Torreilles, 66)
– Lijima Masashi, 5EME PECHE (Collioure, 66) & ALTERBIO (Perpignan, 66)

(c) William Truffy

Pour les photos, j’avais mon appareil mais j’ai pu profiter d’un beau stock de deux professionnels, je n’ai pas hésité, hé hé, surtout qu’elles sont magnifiques. Il s’agit donc de Willima Truffy de midi libre, partenaire de l’événement (avec Midi Gourmand également), qui a fait toutes les photos de préparation. Il s’agit également de Pholio photographie qui a couvert toute la soirée.

Voici l’ensemble des photos :

 

Laisser un commentaire