Accueil / Autres / L’Île de Ré, c’est toute l’année !

L’Île de Ré, c’est toute l’année !

Article écrit par Nathalie, ma douce

C’était en mai dernier, et c’était mon premier blog trip en autonomie avec chéri (évidemment) et Nathalie, une autre blogueuse food dont tu peux découvrir le blog cuisiner tout simplement.

L’Île de Ré, quand tu viens de Montpellier, ça se mérite! Après plus de 6h de route, nous traversons enfin le pont pour découvrir l’Île en début de soirée et ses jolies petites maisons basses typiques. Nous arrivons le soir à l’hôtel Atalante, un superbe hôtel Thalasso et Spa. Une suite nous attend pour tous les trois car notre petit Esteban nous a accompagné. La chambre est spacieuse avec un grand salon et un lit bébé pour notre petit chéri bien sûr.

Jour 1 : La cave coopérative Uniré

Le lendemain, on commence notre blog trip par un bon petit-déjeuner copieux à l’hôtel où je me suis personnellement régalée de petites crêpes au beurre salé, j’ai bien dû en manger une dizaine !

Première étape : la pomme de terre AOP Île de Ré. Je te laisse découvrir l’article que chéri a posté, moi je n’ai pas eu le droit avec bébé de visiter l’usine d’emballage des pommes de terre, trop dangereux pour lui bien sûr.

Deuxième étape : le vin, avec visite de la cave et de la distillerie. Je t’ai déjà tout raconté sur les vins, le Cognac et le Pineau des Charentes produits par les vignerons de l’Île de Ré dans mon article.

Après un bon repas au restaurant l’Aile de Ré et une visite chez un producteur de pomme de terre, nous décidons de nous octroyer une pause détente au spa de l’hôtel. Premier bain dans une grande piscine pour notre petit, l’eau est à 34 degré, il kiffe. Nous aussi, on teste sans lui la piscine extérieure (l’eau étant légèrement plus fraîche, 28° quand même), puis le sauna et le hammam. Super moment de détente, on se sent tout « mou » après, enfin plutôt détendu. On est prêt pour le dîner au restaurant de l’hôtel où nous avons très bien mangé, c’est cuisiné, bien dressé et délicieux.

Jour 2 : Les Régalades

Fabien et Nathalie, l’autre blogueuse qui participe au blog trip avec nous, partent en vélo. Esteban, moi et les personnes un peu moins sportives ou avec des enfants en bas âge prenons le bus.

Premier arrêt : découverte avec un ostréiculteur. Je crois qu’il aurait pu nous parler toute la journée tellement il était passionné. Un authentique personnage local. J’ai appris des choses intéressantes sur la culture des huîtres. Beaucoup de travail est finalement réalisé de façon très manuelle. En fonction de la croissance des huîtres, on change de sac de maillage (plus ou moins serré) pour les laisser grossir.

Deuxième arrêt : rencontre avec un saunier, une belle découverte. J’ai appris ici qu’il fallait utiliser le gros sel en cuisine et la fleur de sel à table, c’est tout. La conséquence est que le sel fin est une hérésie pour les sauniers de l’île de Ré !

Le midi nous nous retrouvons pour profiter ensemble du repas champêtre des Régalades, un événement annuel qui met à l’honneur les produits de l’île. On a pu manger des huîtres, du poulet mariné, des pommes de terre grenaille servies avec un pesto de salicornes et bien sûr du vin. De grandes tables sont installées devant la cave coopérative et un marché est aussi là pour découvrir et acheter des produits locaux. On craque sur la fleur de sel, les vins de l’Île de Ré et la salicorne. Celle-ci aura un beau succès auprès de nos enfants, surtout crue, ils ont aimé son côté croquant!

Nous poursuivons notre découverte en voiture en allant à l’extrémité ouest de l’île. Ici se trouvent le (grand) phare des baleines d’où on peut avoir une vue imprenable sur l’île et la vieille tour des baleines construite par Vauban.

Le site est touristique, il y a également un musée des baleines et plusieurs points de restauration. Le plus réputé est le glacier de la Martinière où il faut absolument goûter la glace à l’huître de l’île et caviar !

Pour terminer cette belle journée de balade et de dégustation, nous nous rendons au camping Sunêlia Interlude où nous logeons pour cette dernière nuit. Notre mobil-home est très moderne avec une cuisine en carreaux de ciment, une (fausse) verrière dans l’entrée et deux chambres avec chacune leur salle de bain. Ce camping 5 étoiles offre de nombreux services et a également un spa et un restaurant où nous avons bien dîné. Il propose aussi une micro-crèche privée pour faire garder bébé et profiter en amoureux des plaisirs de l’île (dis chéri, on y retourne quand ?).

Jour 3 : St Martin-de-Ré

Notre dernier jour est consacré à une balade culturelle à St Martin-de-Ré. Cette vieille petite ville aux rues pavées et grimpantes dispose d’un des ports de plaisance les plus importants de l’île et est dotée d’un bassin à flots régulé par une écluse. Elle doit sa réputation à Vauban qui a remanié ses fortifications pour faire face aux multiples attaques des anglais et pour protéger les accès à La Rochelle et Rochefort. Elle est maintenant inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est une ville agréable et très touristique avec ses nombreux bars et restaurants tout autour du port et dans les artères partant de celui-ci, où on trouve de belles demeures bourgeoises à l’abri du vent souvent converties en luxueux hôtels. Cette petite ville capitale économique, administrative et historique de l’île se laisse découvrir avec plaisir surtout comme nous hors haute saison!

Et toi, tu connais l’Île de Ré?

Moi je suis tombée sous le charme de l’île, je ne sais pas exactement définir ce que j’ai aimé, c’est une ambiance, peut-être les paysages, l’architecture, la mer toujours proche… C’est un peu loin pour nous, mais je veux y retourner pour y passer plus de temps. C’est vraiment une destination idéale l’été mais je te conseille aussi d’y aller hors haute saison, la circulation sur l’île est fluide et les pistes cyclables ne sont pas encombrées, de quoi profiter d’une pause détente sur cette île charmante !

En savoir plus :

https://www.iledere.com/
http://www.ilederepommedeterre.com/
http://www.vigneronsiledere.com/

Toutes les photos :

Info : J’ai été invitée à découvrir l’île de Ré. Cet article en reste sincère, tant il correspond parfaitement aux choses que je souhaite partager sur ce blog.

A propos Nathalie Caucat

A lire également

La monodiète, j’ai testé

Juste pour essayer En 2018 je me suis enfin lancé dans un test grandeur nature …

Laisser un commentaire